Toutes les langues dans lesquelles nous traduisons les articles de Global Voices, pour rendre accessibles à tous les médias citoyens du monde entier

En savoir plus Lingua  »

Turquie : Les relations turco-israéliennes peuvent-elles être restaurées ?

Parallèlement au déroulement des événements à bord de la “Flottille de la liberté pour Gaza” sous conduite turque, le monde assistait à la détérioration des relations diplomatiques la Turquie et Israël. La colère contre le gouvernement israélien est palpable en Turquie, et les activistes sont accueillis officiellement en héros à leur retour. Pour évaluer les répercussions de ces événements en Turquie, on ne peut esquiver la question : les relations turco-israéliennes peuvent-elles être restaurées [les liens sont en anglais] ?

Extension du domaine de la politique étrangère turque

Des drapeaux israéliens ont été brûlés à Istanbul, des dizaines de milliers de touristes israéliens ont annulé leurs vacances en Turquie et un avocat a tenté aujourd'hui de faire tomber un cycliste israélien de son vélo, au moment où les relations entre les anciens alliés ont plongé à des profondeurs jamais vues depuis des décennies.

écrit James in Turkey. Le sentiment public turc et le soutien aux habitants de Gaza sont actuellement exacerbés, comme le note ce tweet de la journaliste indépendante Fredericke Geerdink :

le vendeur de drapeau #üsküdar n'avait que des drapeaux turcs, avec ou sans portrait d'atatürk. il vend maintenant aussi des drapeaux palestiniens. #turkey

Il est important de noter que la Flottille pour la liberté de Gaza n'était pas sponsorisée par le gouvernement turc, mais l'assaut contre elle n'en est pas moins devenu une affaire nationale. Istanbul Calling explique cette relation entre la flottille montée par la société civile et son effet sur la politique étrangère turque :

Manifestement, cette rupture entre Turquie et Israël vient de loin. Comme je l'ai déjà écrit, la Turquie a, depuis quelques années, accroché ses relations avec Israël à ce qui se passait sur le front palestinien (ou, plus précisément, sur le front dee Gaza). Bien que techniquement parlant elle ne soit pas une question bilatérale entre les deux pays, la situation à Gaza est, de bien des façons, devenue un étalon des relations actuelles entre Israël et la Turquie.  En ce sens, bien que la flottille d'aide à Gaza ait été organisée par une ONG turque (l'islamiste IHH) et n'ait pas été sponsorisée par le gouvernement turc, elle a agi par procuration de la politique turque.

Dans les faits, de nombreux blogueurs et tweeteurs turcs ont demandé au gouvernement turc d'intervenir physiquement en faisant intervenir la marine turque pour protéger la flottille, comme dans ce tweet de Talk Turkey:

Pourquoi la Turquie n'envoie-t-elle pas immédiatement la marine pour protéger le reste des bateaux faisant route vers Gaza…

Procès d'intentions

Il y a eu des réactions significatives à ce qui a été perçu comme l'absence de justification à l'agression israélienne contre la flottille. Selon The Istanbullian:

Il n'y avait aucune justification à l'usage d'armes à feu contre eux. Surtout dans les eaux internationales… Se trouver face à des couteaux et des frondes ne justifie pas de tirer sur des civils, de tuer même des dormeurs. Les forces israéliennes auraient dû attendre que les bateaux soient dans les eaux de Gaza. C'est alors qu'ils auraient dû contraindre les bateaux à faire demi-tour sans monter à leur bord. Ce qu'a fait Israël est absolument à l'encontre du droit international et la Turquie n'aura aucun mal à gagner un procès devant les tribunaux internationaux.

Idilx note sur Twitter :

Eh bien je pense qu'#Israël a créé là un précédent. Nous sommes dorénavant autorisés à tirer sur tout ce que nous croyons introduire en fraude des armes. #flotilla

Et d'ajouter :

Oooh un stand de glaces.. PAN PAN. Oooh un gamin de 4 ans avec un renflement dans la culotte.. C'EST SUREMENT UNE ARME A FEU.. pan! Idjits. #Gaza #Flotilla #Israil

Certains Twitteurs se sont interrogés sur les réactions (et réactions futures possibles) du gouvernement turc à l'incident de la flottille, depuis Talk Turkey:

La Turquie va-t-elle déclarer la guerre à Israël ? … Pas tiré par les cheveux … Tout ça fait partie d'un ‘plan’ plus vaste

jusqu'à fgeerdink:

ami turc: ‘erdogan n'a fait qu'orchestrer toute cette histoire de #flottille pour restaurer sa popularité’ il est sérieux#théorieducomplot #turkey

Quoi qu'il en soit, la détérioration des relations soulève aussi des questions de sécurité, pour Idilx:

La #Turquie devient-elle dangereuse pour les Juifs turcs ? Les racistes semblent être partout et leur idiotie est sans limites. Si facile à alimenter.

Seul le temps dira ce qui adviendra entre la Turquie et Israël. Laissons le dernier mot de ce billet au blogueur et éditorialiste The White Path qui décrit les différences de philosophie entre Turquie et Israël :

Quand j'ai posé cette question à un faucon israélien il y a quelques années, j'ai reçu une réponse révélatrice : “La force,” a-t-il dit, “fait le droit.” Cela peut certes être une conviction répandue à Tel Aviv et dans Jérusalem occupée, mais pas ici à Istanbul. En fait notre credo nous dit que c'est le contraire qui est vrai : le droit, tôt ou tard, fait la force.
Les centaines de héros qui ont vogué vers Gaza le week-end dernier avaient cette foi dans leur coeur. Ici en Turquie, ils sont 70 millions de plus à leurs côtés. Nous pleurons les nôtres qui sont tombés, mais nous savons aussi qu'ils ne sont pas morts en vain. Leur sacrifice a dévoilé au monde non seulement les souffrances des innocents dans le ghetto de Gaza ghetto, mais aussi la brutalité de l'état voyou qui l'impose.
Lisez-le sur mes lèvres : cet esprit ne pourra pas mourir. Nous Turcs continuerons à nous dresser pour ce qui est juste, sans nous arrêter à la force d'Israël. Ni son lobbying, ni ses brutalités ou meurtres n'y changeront rien.

Commentez

Merci de... S'identifier »

Règles de modération des commentaires

  • Tous les commentaires sont modérés. N'envoyez pas plus d'une fois votre commentaire. Il pourrait être pris pour un spam par notre anti-virus.
  • Traitez les autres avec respect. Les commentaires contenant des incitations à la haine, des obscénités et des attaques nominatives contre des personnes ne seront pas approuvés.

Je m'abonne à la lettre d'information de Global Voices en Français
Non merci, je veux accéder au site