Toutes les langues dans lesquelles nous traduisons les articles de Global Voices, pour rendre accessibles à tous les médias citoyens du monde entier

En savoir plus Lingua  »

Chine et Hong Kong : réactions au naufrage de la corvette sud-coréenne Cheonan

[les liens sont en anglais, sauf mention contraire] Le 20 mai 2010, la commission d’enquête internationale menée sur le naufrage du Cheonan a conclu que la corvette sud-coréenne avait été atteinte par une torpille nord-coréenne. Cette déclaration a accentué les tensions en Asie du Nord. La Corée du Sud a suspendu tout échange commercial et investissement en Corée du Nord, tandis que de son côté Pyongyang nie toute responsabilité pour l’accident du 26 mars et qualifie l’enquête d’ « affabulation ». Le gouvernement américain a appelé à une réaction internationale mais le gouvernement russe n’a pas souhaité aborder le sujet au Conseil de sécurité des Nations Unies avant d’avoir la preuve absolue que la corvette aie bien été coulée par la Corée du Nord.

Comment le gouvernement chinois a-t-il réagi ?

Jusqu’à ce jour, la position du gouvernement chinois reste très ambivalente, comme le fait remarquer chinesesky [en chinois]:

在中国当代外交史,这次危机独一无 二。以往不是出现敌对一方进行双边挑战,就是有多边讨论需要中国调停,鲜有天安号事件这样,双方都希望逼中国作出鲜明、带有实质行动的表态,而双方都不能 不算是中国朋友。历史上,最接近的案例有两个,一个是1971年的孟加拉独立战争,当时孟加拉一方积极争取中国,以为基于「被压迫人民」的身分,会得到毛 泽东支持,但由于孟加拉要求脱离的巴基斯坦,是中国铁杆盟友,最终中国站在巴基斯坦一边,放弃「世界人民」。另一个是 2003年的伊拉克战争,中国在暧昧多月后,终于说站在反战的法德俄一方,但其实两面不讨好。

Dans l’histoire de la diplomatie chinoise, cette crise est sans équivalent. Autrefois, la Chine était aussi bien défiée par les puissances ennemies que sollicitée comme intermédiaire dans des conflits multilatéraux. Dans cette affaire du Cheonan, les deux parties font pression sur la Chine afin que celle-ci prenne clairement position en leur faveur, et les deux pays sont alliés de la Chine. Il y a eu dans l’histoire deux autres cas similaires. Le premier est la guerre d’indépendance du Bangladesh en 1971. Le Bangladesh avait de bonnes relations avec la Chine, et pensait que Mao apporterait son soutien au « peuple opprimé ». Mais le Pakistan, duquel le Bangladesh voulait se séparer, était l’allié de la Chine, et celle-ci choisit en dernier lieu de se ranger du côté du Pakistan et d’abandonner le « peuple ». Le deuxième exemple est la guerre d’Irak en 2003, où la Chine, après être restée quelques mois dans une position ambigüe, s’est finalement prononcée contre la guerre aux côtés de la France, l’Allemagne et la Russie. Cependant, aucune de ces deux prises de position n’est flatteuse.

Baijiajiangtan pense que le gouvernement chinois doit ajuster sa position stratégique [en chinois] :

当朝鲜以偏激方式屡屡突破国际社会的容忍极限时,既有的战略 影响力没有转化为有效的实际制约能力,这表明中国长年奉行的战略定位不再适应整个现实的变化,也意味着对朝关系新思维已成为一个不容回避的急迫命题。

Alors que la Corée du Nord persiste à dépasser les limites et à provoquer la communauté internationale, on conclut que l’influence stratégique exercée par la Chine sur cette dernière n’a pas réellement restreint son pouvoir de manière efficace. Cela montre effectivement que la stratégie appliquée par la Chine depuis de nombreuses années n’est plus adaptée à la situation actuelle, ce qui signifie également qu’il est devenu inévitable voire crucial de repenser les relations avec les deux Corées.

一个高度集权、封闭、贫穷而又无视国际准则的朝鲜政权的存在,不符合当今中国的战略利益,甚至对某些重大利益产生冲击。近二十年来,朝鲜核 问题一再挑动国际社会的敏感神经,六方会谈折冲樽俎的结果,竟是朝鲜基本一步步成为“有核国家”。如果朝鲜弃核的可能性被彻底打破,日、韩势必加入核竞 赛,东北亚将成为全球拥核国家最密集、安全形势最严峻的地区,这是中国无论如何都不能接受的。

La Corée du Nord, ce petit pays au régime excessivement autoritaire, fermé et pauvre, qui de plus ignore les règles internationales, n’est d’aucun intérêt stratégique pour la Chine d’aujourd’hui, et fait même obstacle à certains de ses intérêts importants. Ces 20 dernières années, le problème du nucléaire en Corée du Nord a créé des tensions au niveau international, les pourparlers à six [en anglais] ayant en quelque sorte permis à la Corée du Nord de devenir un état détenteur du pouvoir nucléaire. S’il n’y a absolument aucun espoir que la Corée du Nord abandonne le nucléaire, le Japon et la Corée du Sud se joindront à la course au nucléaire et l’Asie du Nord-Est deviendra une des zones de puissance militaire nucléaire les plus denses au monde, où les conditions de la paix sont les plus dures, et cela est inacceptable pour la Chine.

反之,一个统一、繁荣和民主的韩国,未必不符合中国的战略利益。朝鲜半岛的分裂现状,是冷战时代的政治延伸。冷战的终结也意味着,不管会经 历多少波折,半岛的统一都是大势所趋。…统一的韩国将为中国东三省带来空前的市场和经济机遇,东北亚经济圈将真正成型,为这一地区带来繁荣和活力。

D’un autre côté, une Corée unifiée, prospère et démocratique ne serait pas contraire aux intérêts stratégiques chinois. La division de la Corée est le résultat de la guerre froide. La fin de la guerre froide impliquerait donc la réunion des deux Corées… Une Corée unifiée serait une opportunité économique pour les trois provinces du nord-est de la Chine, et le cercle économique du nord-est asiatique deviendrait une réalité, apportant prospérité et dynamisme à ces régions.

La théorie de la conspiration

Cependant, pour d’autres, les espoirs de Baijiajiangtan autour d'une fin de cette guerre froide semblent trop idéalistes. Beaucoup des réactions immédiates adoptent toujours la théorie de la conspiration de la guerre froide :

@虫小柒 de t.sina remarque [en chinois]:

虫小柒:唇亡齿寒,朝鲜一灭,矛头接着就对准中国,到时候俄罗斯岌岌可危,所以爸爸出面了,妈妈垂帘听政,这一战,想打,困难~ 《俄将派人赴韩了解天安号事件》 http://sinaurl.cn/hkfzA

@寒正 de t.sina doute également de la crédibilité de l’enquête sud-coréenne :

寒正:关于朝鲜击沉韩舰的问题不可轻信韩方,爆炸的弹药包括韩国在内很多国家都有使用,关于碎片金属材料更是多国所有,至于发现的朝文,如果是秘密攻击的话,怎会这么轻易留下把柄?南朝鲜拒绝北朝的检查团又是意欲何为呢…。这一事件未尝不会是韩美日的阴谋

Nous ne pouvons pas croire aveuglément aux conclusions de l’enquête menée par la Corée du sud, car de nombreux pays utilisent ce type de munitions, sans parler des fragments de métal. S’il s’agissait d’une attaque secrète, comment auraient ils pu laisser des traces aussi compromettantes que des caractères coréens? Pourquoi la Corée du Sud refuse t’elle que la Corée du Nord envoie sa propre équipe d’investigation ?… cette affaire pourrait être un complot entre la Corée du Sud, le Japon et les Etats Unis…

Une nouvelle Guerre de Corée ?

L'éventualité, ou non, d'une nouvelle guerre de Corée et l'implication de la Chine dans ce chaos reste une préoccupation générale :

@ 新华龙 écrit:

新华龙:朝鲜是 敢打的,一是有后盾(中俄);二是不破不立,不打日子难过,打了说不定能捞到点什么的。韩国不会轻易开火,他的人值钱一点一般犯不着和夯货去拼命,但国内 的大选需要“外乱”,只能走险棋。只怕是开腔容易,开枪难,开了腔而不开枪,犹难。 有点担心这个小老弟,再把我们拖出一个“志愿军”来。

La Corée du Nord n’aura pas peur de déclencher une guerre, tout d’abord car elle a le soutien de la Chine et de la Russie, et ensuite car elle ne peut exister sans se battre. La Corée du Sud, quant à elle, ne s’aventurera pas aussi facilement dans une guerre, car elle ne veut pas risquer des vies et de l’argent pour rien. Mais les élections nationales ont besoin de « menaces extérieures », il faut donc prendre le risque. Il faut craindre que si la bouche est facile à ouvrir, les armes le sont moins, et qu’une fois la bouche ouverte, si les armes ne parlent pas, la situation devient encore plus difficile. J’ai bien peur que ce petit frère nous entraine à nouveau dans une guerre.

Thaidick de Discuss Hong Kong, quant à lui, ne pense pas que la Chine entrera dans ces eaux troubles :

中國同北韓的關係
今非昔比
中國搞開放改革, 要發展經濟, 走向世界
點會被金仔拖落水?

Les relations entre la Chine et la Corée du Nord
Ne sont plus ce qu’elles étaient
La Chine suit la politique d’ouverture et développe son économie, elle va vers le monde
Où M. Kim entraînera t-il donc la Chine ?

Cet article est co-écrit par WingLok

Commentez

Merci de... S'identifier »

Règles de modération des commentaires

  • Tous les commentaires sont modérés. N'envoyez pas plus d'une fois votre commentaire. Il pourrait être pris pour un spam par notre anti-virus.
  • Traitez les autres avec respect. Les commentaires contenant des incitations à la haine, des obscénités et des attaques nominatives contre des personnes ne seront pas approuvés.

Je m'abonne à la lettre d'information de Global Voices en Français
Non merci, je veux accéder au site