Toutes les langues dans lesquelles nous traduisons les articles de Global Voices, pour rendre accessibles à tous les médias citoyens du monde entier

En savoir plus Lingua  »

Rachel Corrie “Immortalisée” par la mission du bateau à son nom

Rachel Corrie est cette militante pacifiste américaine tuée en 2003 à Gaza alors qu'elle travaillait pour le Mouvement International de Solidarité.  Alors qu'elle s'interposait devant une maison palestinienne pour empêcher sa démolition par l'armée israélienne, elle a été renversée par un bulldozer militaire et est morte sur le coup. Rachel Corrie est devenue, aux yeux de beaucoup, un symbole de paix, qui a inspiré plus de 30 chansons, une cantate, une pièce de théâtre, et maintenant c'est un navire qui a été baptisé de son nom [les liens sont en anglais].

Le cargo, appelé le MV Rachel Corrie, a appareillé d'Irlande emmenant 11 passagers et 9 membres d'équipage de 5 pays, notamment d'Irlande et de Malaisie. Parmi les passagers se trouvaient la Prix Nobel de la Paix Mairead Maguire, le député de Parit au Parlement Malaisien Mohd Nizar Zakaria, et l'ancien Secrétaire général adjoint de l'ONU Denis Halliday.

Alors que le MV Rachel Corrie approchait Gaza, pourtant, il ne faisait pas de doute qu'Israël allait une fois de plus empêcher le navire de décharger son aide et briser ainsi le siège. A 10h00 UTC+3 environ, Remroum, basé aux USA, rapportait qu'Israël avait demandé au bateau de changer de cap :

Israël demande au Rachel Carrie de “changer de cap”. Et pourquoi pas Israël ? Mettez fin à l'apartheid, à l'occupation, au racisme et laissez revenir les réfugiés

Un peu plus tard, des informations ont commencé à se faire jour que le Rachel Corrie avait été intercepté par les Forces de défense israéliennes et forcé à accoster dans le port israélien d'Ashdod. Sur Twitter, l'activiste malaisien JuanaJaafar de noter :

: soyez informés que le Rachel Corrie n'a jamais eu l'intention de se mettre à quai à Ashdod, il y a été emmené contre son gré #RachelCorrie

Gaza Under Siege a tweeté une vidéo de l'iranienne Press TV, diffusée peu après l'arraisonnement du MV Rachel Corrie par les IDF. La vidéo, qui comporte les commentaires de journalistes sur les lieux, montre l'interception du bateau :

Efe Moral, qui vit en Turquie, a tweeté en direct une grande partie des événements de la Flottille et a noté qu'une fois le cargo intercepté, l'aide serait transportée à Gaza :

On a également appris que les forces israéliennes avaient refusé d'appeler le navire par son nom enregistré, le MV Rachel Corrie, et le désignaient par contre comme le “Linda,” son nom précédent. La Fondation Rachel Corrie a tweeté :

Une vidéo publiée par les IDF le confirme (00h31):

L'interception du MV Rachel Corrie a provoqué une grande colère, mais aussi du soulagement que les passagers soient sains et saufs. En définitive, comme le journaliste Hossam el-Hamalawy le souligne sur Twitter, c'est Rachel Corrie qui a été immortalisée par la mission du bateau qui porte son nom :

Le nom #Rachel Corrie a été immortalisé. Chaque fois qu'il est mentionné dans l'actualité, israël perd un point. Et Israël en a perdu en quantité.

Commentez

Merci de... S'identifier »

Règles de modération des commentaires

  • Tous les commentaires sont modérés. N'envoyez pas plus d'une fois votre commentaire. Il pourrait être pris pour un spam par notre anti-virus.
  • Traitez les autres avec respect. Les commentaires contenant des incitations à la haine, des obscénités et des attaques nominatives contre des personnes ne seront pas approuvés.

Je m'abonne à la lettre d'information de Global Voices en Français
* = required field
Non merci, je veux accéder au site