Toutes les langues dans lesquelles nous traduisons les articles de Global Voices, pour rendre accessibles à tous les médias citoyens du monde entier

En savoir plus Lingua  »

Algérie : Déception et colère après la défaite contre la Slovénie

Des supporters regardent anxieusement via Amekinfo sur Flickr sous licence Creative Commons

Après une attente qui a duré 24 ans, l’équipe algérienne de football prend part au Mondial qui se déroule depuis le 11 juin en Afrique du Sud. Alors que les Algériens, «victimes» de la propagande des médias officiels (radios et télé), ont tout relégué au second plan durant le mondial, dans l’espoir d’oublier leur quotidien, la déception était grande après la défaite de leur équipe face à la Slovénie.

Une équipe de foot à l'image du pays: boiteuse et poussive…Félicitations pour la Slovénie, qui s'est assurée une place confortable pour passer au 2ème tour

écrit Ahcene, un jeune militant des droits de l'homme en Algérie, sur son profil facebook.

Abderahmane, journaliste, très déçu lui aussi, ironise sur sa page facebook :

Le coaching de Saâdane est merveilleux !! Il laisse Boudebouz, une perle rare, sur le banc et fait jouer un nullard comme Ghezzal, et Saifi qu'est-ce qu'il est rentré foutre sur le terrain ?

Au sujet du joueur Ghezzal qui a reçu un carton rouge, Samir, étudiant, s'interroge :

Abdelkader Ghezzal…tu es sélectionné contre l'Ireland comme joueur de rugby…et contre la Slovénie, t'es devenu un handballeur….et quand tu joueras au football ?

Même sentiment d'amertume chez Yahia, un jeune étudiant à Paris, qui a lancé une devinette en relation sans doute à l'entraîneur Saadane :

Un mec avec une roche à la place de la cervelle c'est qui ??? A vous de deviner

Et Toufik de s'interroger sur le sort de l'équipe algérienne :

Alors que nous n’arrivons pas à gagner contre la Slovénie, comment voulez-vous qu’on batte les Anglais avec un Rooney percutant et les missiles de Steven Gerrard et Lampard

Le blogueur RZ a préféré tourner l'entraîneur Saadane en dérision :

En plus du fait de ne rien apporter à l'équipe dans les moments difficiles du match, en matière de coaching, puisque, comme il l'a affirmé il y a quelques jours, «J'ai un bon banc de touche» Il n'a pas tort… Le «Cheikh» suit le match de son «banc de touche» comme tout spectateur… «Sollicité à donner son impression à la fin de la rencontre face à la Slovénie, le «cheikh» a déclaré ni plus ni moins: «El hamdou li Llah !» Louange à Dieu ! S'il y a un sélectionneur qui puisse louer Dieu, c'est bien celui de la Slovénie, puisqu'il a réussi à damer le pion à Saâdane qui se dissimule derrière ce titre de “Cheikh”.

Sur un autre plan, le blogueur et journaliste Djamel Benchenouf, semble très étonné par l'enthousiasme qu’a suscité l’équipe algérienne de foot au niveau des populations… qui refusent de se mobiliser pour d’autres causes :

Un peuple qui ne se mobilise pas pour les plus faibles d’entre ses citoyens, qui subit l’oppression sans se révolter, qui se laisse dépouiller de ses richesses par des malfaiteurs de la pire espèce, qui se détourne du sort affreux qui est fait à toute la nation, et même de l’avenir de ses propres enfants, mais qu’un match de football fait vibrer, dans un incommensurable enthousiasme, ce peuple là doit craindre le pire.

Commentez

Merci de... S'identifier »

Règles de modération des commentaires

  • Tous les commentaires sont modérés. N'envoyez pas plus d'une fois votre commentaire. Il pourrait être pris pour un spam par notre anti-virus.
  • Traitez les autres avec respect. Les commentaires contenant des incitations à la haine, des obscénités et des attaques nominatives contre des personnes ne seront pas approuvés.

Je m'abonne à la lettre d'information de Global Voices en Français
* = required field
Non merci, je veux accéder au site