Toutes les langues dans lesquelles nous traduisons les articles de Global Voices, pour rendre accessibles à tous les médias citoyens du monde entier

En savoir plus Lingua  »

Pays-Bas : deux Néerlandaises arrêtées pour publicité illégale dans un stade en Afrique du Sud

Deux néerlandaises, employées par la société productrice de bière Bavaria, ont été arrêtées pour avoir fait la publicité d'une marque de bière qui n'est pas un sponsor [en anglais] officiel de la Coupe du Monde, durant le match Pays-Bas contre Danemark en Afrique du Sud, ce lundi. Elles faisaient partie d'un groupe d'environ 30 mannequins vêtues de robes oranges, appelées les “robes néerlandaises”, aussi vendues dans un coffret-cadeau par la brasserie hollandaise (vous pouvez découvrir de nombreuses photos sur la page Flickr de Bavaria).

Free the Babes Twitter Homepage

Une capture d'écran du compte Twitter 'Free the Babes'

Ces jeunes femmes ont été expulsées du stade au cours du match de lundi. Les deux citoyennes néerlandaises, considérées comme les “meneuses” de la campagne, ont été arrêtées tôt ce mercredi matin pour “publicité illégale”. Elles ont été relâchées contre une caution de 10000 rands (soit 1000 euros environ) le mercredi après-midi et elles comparaitront le 22 juin devant la cour. D'après de nombreux journalistes, elle risquent jusqu'à six mois de prison pour être allées à l'encontre d'une loi qui interdit toute activité publicitaire non autorisée aux abords ou à l'intérieur des stades accueillant les matchs du Mondial.

Voici la réponse du Ministre néerlandais des Affaires Étrangères, Maxime Verhagen, aux questions posées par des concitoyens utilisateurs de Twitter, concernant cette affaire [en néerlandais]:

NL ambassade heeft Z-A om opheldering gevraagd, celstraf vanwege het dragen van oranje jurkjes is onzinnig @willemboele

L'ambassade néerlandaise a exigé une explication de l'Afrique du Sud : une peine de prison pour avoir porté une robe orange, c'est absurde @willemboele

Selon lui, il appartiendrait à la FIFA de traduire la société devant les tribunaux [en néerlandais] :

Als FIFA een probleem heeft met oranje jurkjes kunnen ze dat juridisch uitvechten met het bedrijf, arrestatie is buiten proportie @edwinv73

Si la FIFA a un problème avec ces robes oranges, elle peut conduire la société devant les tribunaux. C'était une réaction disproportionnée d'arrêter ces personnes @edwinv73

L'utilisateur de Twitter @edwinv73 répond ceci au ministre [en néerlandais] :

@MaximeVerhagen het is wel goed voor de economie. Bavaria gaat wel nu wereld veroveren. Succes met het vrij krijgen

@MaximeVerhagen, d'un autre côté, c'est bon pour l'économie. Bavaria pourra désormais conquérir le monde. Bonne chance pour la suite de l'affaire.

D'autres utilisateurs tels que @SportKnowhowXL, tourne [en néerlandais] la situation en dérision:

Op verzoek van hoofdsponsor Hyundai heeft de #fifa besloten dat de Japanse ster Keisuke Honda niet meer aan het #wk2010 mag meedoen #bavaria

A la demande de son principal sponsor, Hyundai, la #fifa a décidé que la star japonaise Keisuke Honda ne sera plus autorisée à participer à la #coupedumonde2010 #bavaria

Un compte Twitter spécial a été ouvert pour soutenir les jeunes femmes et mettre en ligne les dernières informations concernant leur affaire: @freethebabes [en néerlandais].

Commentez

Merci de... S'identifier »

Règles de modération des commentaires

  • Tous les commentaires sont modérés. N'envoyez pas plus d'une fois votre commentaire. Il pourrait être pris pour un spam par notre anti-virus.
  • Traitez les autres avec respect. Les commentaires contenant des incitations à la haine, des obscénités et des attaques nominatives contre des personnes ne seront pas approuvés.

Je m'abonne à la lettre d'information de Global Voices en Français
* = required field
Non merci, je veux accéder au site