Toutes les langues dans lesquelles nous traduisons les articles de Global Voices, pour rendre accessibles à tous les médias citoyens du monde entier

En savoir plus Lingua  »

Pérou : Grève dans le sud pour le contrôle du gaz

Le 17 juin, une grève de 24 heures a eu lieu dans le sud du Pérou afin de protester contre la vente récente de Camisea Gas au Mexique. Les manifestants proclament qu'il y a un grand besoin de ce gaz dans les villes de la région où des enfants, que ce soit dans les zones rurales et même urbaines, meurent à cause du froid [ces 2 liens en anglais]. Cette manifestation était organisée par les Fronts de Défense de la Grande Région Sud (départements d'Arequipa, Tacna, Cusco, Puno, Apurímac et Madre de Dios). Il y a dix jours, tandis que le Président Alan Garcia inaugurait [en espagnol] une usine de gaz naturel liquéfié [en français] à Mechorita, dans la province de Cañete, les habitants de La Convención, à Cusco, ont fait part de leur décision de prolonger la grève de 48 heures.

Le journal La República rend compte [liens en espagnol] d'autres points qui constituent le socle de protestation des manifestants: “A Puno, des organisations sont en train de s'opposer à la construction de l'usine hydroélectrique d'Inambari. A Canchis, ils rejettent le projet hydroélectrique Salcca Pucara; à Espinar, ils s'opposent au projet d'irrigation et de déviation de l'eau  intitulé Majes Siguas II ; et à La Convención, en plus de demander l'annulation des contrats d'exportation de gaz (à Camisea), ils s'opposent à la construction d'un second oléoduc parce qu'elle affecte des terres de la communauté.

Le même journal a retranscrit les déclarations du Premier Ministre Javier Velásquez lequel a indiqué d'une part, que le gouvernement ne céderait pas aux pressions ou menaces des autorités et des dirigeants syndicaux de Cusco et d'autre part, que le Comité de Lutte ainsi que le maire étaient pour l'heure candidats aux élections et de fait, voulaient utiliser le problème du gaz comme bannière électorale. Il importait aussi de noter que la position du gouvernement était de garantir la consommation intérieure de gaz et de ne pas renégocier les contrats.

¨Pour le gaz et la dignité, la terre et la liberté" photo de markopunk (Marco Moscoso) de Tweetphoto, utilisée avec sa permission.

Voici un résumé des informations concernant la grève, organisées par département, et tel qu'on a pu les voir sur Twitter:

Apurímac. Les services publics étaient fermés et les transports publics rares. Le blog Huaccataqui inclut plusieurs photos de la grève dans la ville d'Abancay. L'auteur du blog, @Apu_Rimak, a aussi tweeté ceci:

En arrivant à Abancay, le débrayage s'est accru au centre-ville et dans les principales avenues il y a 3 heures via TweetDeck

Les marchés sont fermés, plusieurs agences gouvernementales sont également fermées. Les principaux magasins ont fermé à Abancay il y a 3 heures via TweetDeck

Ils annoncent que la marche à Abancay pour soutenir la grève macro régionale débutera à 14h. Il n'y avait plus aucun service de transport urbain disponible pour Cusco il y a 3 heures via TweetDeck. Ceci a aussi été tweeté par une autre personne.

Arequipa. Les choses étaient un peu plus animées à Arequipa. Les services publics étaient également fermés et il y avait peu de transports publics mais il a été rapporté  un important dispositif policier. Il y a eu aussi une marche avec quelques violences. Voici ce que les utilisateurs de Twitter ont écrit:

@ossoval Un groupe d'ouvriers marginaux du bâtiment ont arraché un arbre pour bloquer la voie sur l'avenue Goyeneche en raison de la grève à Arequipa il y a 7 heures via TweetDeck

@ossoval Ils suspendent la sortie des bus inter-provinces du terminal au départ d'Arequipa par crainte de débordements de la part des manifestants durant la grève il y a 7 heures via  TweetDeck

@ossoval Comme on pouvait s'y attendre, le motif de la mobilisation ou de la grève est faussé en raison de l'attitude toujours violente de certains représentants et leaders il y a environ 6 heures via TweetDeck

@rsumaria Le Gouverneur d'Arequipa confirme que les entreprises du parc industriel fonctionnent comme d'ordinaire en dépit de la grève il y a environ 7 heures via Chromed Bird

@rsumaria Victor Medina, du Front pour le gaz, reconnaît qu'il y a des problèmes liés à l'appel à la grève à Arequipa il y a environ 5 heures via Chromed Bird

@gicoal Des grévistes (de l'Union des ouvriers du Bâtiment), armés de bâtons,  contraignent les entreprises à fermer dans le centre historique il y a environ 8 heures via Internet

@gicoal 60%  des transports à Arequipa fonctionnent normalement #paroaqp (via 960AM) il y a environ 9 heures via Internet

@zulmaroque AU FINAL, était-ce, oui ou non, une grève? Chez moi, les bus, les taxis fonctionnaient normalement, il y en avait peu mais il y en avait… J'ai pris un taxi parce que c'est plus rapide il y a environ 8 heures via TweetDeck

Cusco Dans la cité impériale et les localités avoisinantes, des tentatives ont été faites pour arrêter la grève. On peut voir des photos des événements à Cusco sur  le compte Tweetphoto de @markopunk et dans une série d'images sur Flickr par littonoma.

@markopunk Aujourd'hui, tout le monde est en grève pour notre gaz ! il y a environ 14 heures via Twitter for iPhone

@mobeca La grève régionale pour le gaz à Cusco est tout à la fois de grande ampleur et pacifique il y a environ 3 heures via Gravity

@mobeca les véhicules circulent presque comme d'ordinaire, il n'y a aucun transport public, 90% des magasins sont fermés Cusco il y a environ 5 heures via Gravity

@3riking MAGNIFIQUE JOURNEE ENSOLEILLEE!! Je crois vraiment que CUSCO est encore la terre du soleil ! (et ce soleil brûle). Jours de grève PARO. Tout le monde est en marche.CHAQUI-PURI il y a environ 11 heures via TweetDeck

@markopunk Tandis que je rentrais à pied chez moi, j'ai vu plusieurs voitures qui circulaient en dépit des pierres sur les routes. il y a environ 8 heures via TweetDeck

@sicuaninoticias Le Chef  de la Division de Police de Canchis a souligné le déroulement pacifique de la grève à Canchis, province de Cusco, http://goo.gl/fb/QkSxs il y a environ 2 heures ago via Google

@voxurubamba La presse à Lima a oublié de signaler qu'il y a une paralysie importante dans le sud pour défendre notre gaz http://bit.ly/a3vATG BONNE NUIT il y a 41 minutes via Internet

Puno. La grève à Puno était pacifique mais probante. Il y avait aussi des marches, des piquets de grève et une circulation ralentie. Des utilisateurs de Twitter ont écrit ceci de Puno:

@geniosnet Puno entame la grève macro régionale avec une relative vigueur  http://www.radioondaazul.com/?c=noticia&id=7489 il y a environ 16 heures via Internet

@geniosnet Puno: apprenez comment s'est déroulé le premier jour de la grève en allant sur  http://www.radioondaazul.com/?c=noticia&id=7520 il y a 3 heures via Internet

Tacna A Tacna, le principal événement fut une marche organisée par la Confédération générale des travailleurs du Pérou (CGTP) (Confédération des ouvriers du Pérou) et du Bâtiment (Union des ouvriers du Bâtiment) .

@el_cesar21 Selon Radio Uno, seul le Bâtiment se mobilise. Les marchés et les foires sont ouverts et les services de transports fonctionnent. #Tacna il y a 14 heures via Seesmic

@titodolores La grève pour dire “non” à l'exportation du gaz n'a pas eu lieu à Tacna: seules, des marches ont eu lieu http://bit.ly/aCSvmo il y a 7 heures via HootSuite

Commentez

Merci de... S'identifier »

Règles de modération des commentaires

  • Tous les commentaires sont modérés. N'envoyez pas plus d'une fois votre commentaire. Il pourrait être pris pour un spam par notre anti-virus.
  • Traitez les autres avec respect. Les commentaires contenant des incitations à la haine, des obscénités et des attaques nominatives contre des personnes ne seront pas approuvés.

Je m'abonne à la lettre d'information de Global Voices en Français
* = required field
Non merci, je veux accéder au site