Toutes les langues dans lesquelles nous traduisons les articles de Global Voices, pour rendre accessibles à tous les médias citoyens du monde entier

En savoir plus Lingua  »

Pérou : Visite des champions du monde d'échecs à Lima

[Sauf mention contraire, les liens sont en anglais]  Lima a reçu pendant deux jours les champions d'échecs  Gary Kasparov [en français] et Anatoly Karpov [en français].  Ils étaient tous deux venus pour un tournoi de promotion pendant lequel ils ont joué contre 25 enfants : 20 avaient été sélectionné par la Fédération Péruvienne d'échecs et les autres, tirés au sort dans le public.  Bien que le football soit le sport roi au Pérou, et que le pays soit banni des compétitions internationales d'échec, l'événement n’ a pas échappé à certains blogueurs.

En mai, Hugo Melo, blogueur sur El ajedrez es cultura (Les échecs sont une culture), reprenait un article sur cette visite sur son blog [en espagnol]:

[El Instituto Peruano de Deportes (IPD)] destacó que la llegada de estas “dos leyendas vivas del ajedrez”, cuya fecha de arribo no precisó, “será de mucho provecho para los ajedrecistas nacionales”.
[…]
“Sus experiencias como campeones mundiales sin duda serán captadas por nuestros jóvenes deportistas”, acotó.

[L'Institut Péruvien des Sports (IPD, selon ses initiales en espagnol)] soulignait que la visite de ces “deux légendes vivantes des échecs”, dont la date d'arrivée est encore inconnue, “serait très utile aux joueurs d'échecs locaux”.
[…]
“Leur expérience en tant que champions du monde sera sans aucun doute très profitable à nos jeunes joueurs”, notait-il.

Sur son blog Nido de erRatas [en espagnol], Carlos Tovar quant à lui raconte quelques anecdotes sur les deux joueurs :

Karpov y Kasparov protagonizaron la más prolongada rivalidad sobre el tablero en la historia del ajedrez. El estilo de Karpov, racional y lógico, con una marcada tendencia hacia posiciones claras en las cuales un cálculo preciso permitía encontrar la variante ganadora, contrastaba notoriamente con el estilo de Kasparov, marcadamente táctico y dinámico, con tendencia hacia posiciones complicadas, en las cuales el cálculo no bastaba para orientarse durante el juego, sino que debía ser auxiliado por la intuición.

Karpov and Kasparov étaient au milieu de la plus longue rivalité jamais vue par un échiquier dans l'histoire des échecs.  Le style de Karpov, rationnel et logique, avec une tendance marquée pour des positions claires où des calculs précis, qui permettaient de déterminer la variante gagnante possible, était à l'opposé du style de Kasparov, brutalement technique et dynamique, avec un penchant pour les positions compliquées dans lesquelles les calculs n'étaient pas suffisants pour guider le match mais devaient être accompagnés d'intuition.

Cette ancienne rivalité est devenue une belle amitié, comme le raconte [en espagnol] Monty Python  sur son blog Otras tardes :

Karpov también aprovechará su estadía en Perú para promover su candidatura a la presidencia de la Federación Internacional de Ajedrez (FIDE), que cuenta con el apoyo de su ex rival Kasparov.

Karpov profitera de son séjour au Pérou pour faire campagne pour sa candidature à la présidence de Fédération Internationale d'Echecs (FIDE), candidature soutenue par son ex-rival Kasparov.

Le mardi 22 juin, il a fallu moins de deux heures aux champions pour battre les 25 enfants sélectionnés.  Karpov et Kasparov sont repartis vers la Bolivie ce même jour.

Christian Torres (@vergato) a remercié les deux stars des échecs via Twitter :

Maestros gracias por venir!!! 2 Genios en Peru …

Maîtres, merci pour votre visite!!!! 2 génies au Pérou…
Image en médaillon de Mukumbura sur Flickr, utilisée sous licence Creative Commons.

Commentez

Merci de... S'identifier »

Règles de modération des commentaires

  • Tous les commentaires sont modérés. N'envoyez pas plus d'une fois votre commentaire. Il pourrait être pris pour un spam par notre anti-virus.
  • Traitez les autres avec respect. Les commentaires contenant des incitations à la haine, des obscénités et des attaques nominatives contre des personnes ne seront pas approuvés.

Je m'abonne à la lettre d'information de Global Voices en Français
Non merci, je veux accéder au site