Toutes les langues dans lesquelles nous traduisons les articles de Global Voices, pour rendre accessibles à tous les médias citoyens du monde entier

En savoir plus Lingua  »

Philippines : grave pénurie d'eau à Manille

Le Grand Manille, la région métropolitaine de la capitale des Philippines, traverse actuellement une grave pénurie d'eau et des millions de personnes sont rationnées. Pour pouvoir prendre un bain, des habitants mécontents ont décidé de percer une conduite d'eau dans la ville de Malabon. Les blogueurs philippins essaient de comprendre cette crise.


Photo de la page de Flickr de rickyli99

Le blog Blackshama trouve ce rationnement de l'eau pendant la saison des pluies troublant.

Le mois d'août est habituellement le mois le plus pluvieux. A moins que les tendances actuelles du climat ne changent, le prochain mois d'aout pourrait être le plus sec. Septembre est le dernier mois de la saison des pluies avant le début de la saison sèche. La seule chose à faire est de réduire l'utilisation d'eau.

Cette pénurie a aussi été causée par les récentes destructions matérielles du typhon “Basyang” (nom de code international: Conson). Window To my Soul “devient fou” devant la pénurie d'eau.

Attendez, nous avons de l'eau. Cependant, la pression est tellement faible qu'elle n'arrive pas à sortir. Elle n'arrive pas  dans ma chambre. Ma salle de bain n'a pas d'eau.  Aucune goutte ne sort des robinets depuis l'ouragan [typhon Basyang].  Ce qui veut dire 6 jours sans aucune goutte d'eau. Je dois puiser l'eau depuis le sous-sol.

Le blog I am Hybrid Cha dépeint son expérience personnelle de la pénurie d'eau.

C'est vraiment pénible pour moi, pour nous tous ; et j'utilise ma patience autant que je peux parce que je n'ai pas de choix (sourire!). Des assiettes, des ustensiles, des casseroles et des verres non lavés, laissés dans l'évier de la cuisine toute la nuit; ne pas avoir un bon bain relaxant, comme l'eau arrive (arrive???) à 6 heures du matin et s'en va (s'en va??? c'est un visiteur!) à environ 13 heures, pour aller au travail ; je voulais prendre une brève douche revigorante (comme je le souhaite), mais comme il n'y a pas d'eau que puis-je faire sinon supporter  cette sensation poisseuse  et sale. Il y a des choses que j'aimerais tant faire, des choses qui font partie de ma routine que je n'ai pas pu faire ces derniers jours (depuis jeudi le 15 juillet au soir, pour être exact!) parce que l'eau ne veut absolument pas coopérer.

Let's Go Pinoy aussi partage son inquiétude sur la qualité de l'eau :

quand nos robinets veulent bien fournir notre approvisionnement en eau tant désiré, hier l'eau qui en sortait avait une couleur brunâtre ! J'ai tout d'abord pensé que c'était dû à la saleté du seau, alors je l'ai lavé aussi bien à l'intérieur qu'à l'extérieur et après plusieurs rinçages, j'ai compris que ça venait de l'eau elle-même. C'était encore ainsi ce matin, mais pas aussi brunâtre. Toutefois la chaleur et la sensation moite à cause de la sueur ont prévalu et j'ai utilisé cette eau pour me laver.

Pinoy Buzz III recommande des mesures que le gouvernement pourrait adopter pour résoudre le problème de la pénurie d'eau à long-terme :

1.Tous les bâtiments devraient être restructurés de manière qu'ils puissent recycler l'eau qu'ils utilisent pour leurs robinets et leurs toilettes.

2. Tous les bâtiments devraient commencer à recueillir l'eau de pluie.

3. Tous les établissements commerciaux et les résidences privées devraient avoir un système d'épuration des eaux usées. Les petits établissements pourraient opter pour le système municipal de traitement des eaux usées tandis que les plus grands pourraient avoir leurs propres installations.

4. Interdire la construction de nouveaux terrains de golf et de centres de loisirs nécessitant de l'eau dans l'arrière pays.

5. Commencer la construction d'installations de dé-salinisation …

6. Commencer la construction d'installations pour la collecte de l'eau le long de la rivière Pasig et à Laguna de Bay.

Pour Radical's Nut, la pénurie d'eau va au-delà des conséquences du phénomène d'El Niño et n'aurait pas été si grave “si ce n'était pour la privatisation du système d'approvisionnement d'eau [Metropolitan Waterworks and Sewerage System (MWSS)] il y a presque 13 ans.”

Parmi les nombreuses promesses faites par les concessionnaires et annoncées par l'administration de M. Ramos d'alors, il y avait la modernisation des infrastructures délabrées du système d'approvisionnement en eau. Cette modernisation visait à réduire de manière substantielle l'eau non facturée (due aux fuites ou aux branchements sauvages) et à atteindre la fourniture universelle 24 h sur 24 et 7 jours sur 7 pour un nombre toujours croissant de foyers. Dans l'accord de concession avec MWSS, les entreprises privées avaient promis de fournir un accès universel avant 2001.

Mais jusqu'à présent, moins de 60 pour cent des 790 000 foyers dans la région de Manille ont un accès à l'eau 24 heures par jour, tandis que seulement 74 pour cent reçoivent une pression d'eau de 7 livres par pouce carré (PSI, initiales en anglais) ou plus (lire ici). Plus de la moitié  de l'eau (53 pour cent) destinée à Maynilad est perdue à cause des fuites et des branchements sauvages (lire ici)…

Nous n'avons pas de données sur les fuites ou les branchements sauvages. Mais la fréquence des branchements sauvages peut s'expliquer par l'augmentation exponentielle des factures d'eau, à cause de la privatisation et de la nécessité pour l'investisseur de récupérer l'investissement. Comme le MWSS a été privatisé, la facture moyenne d'eau a augmenté de 449 pour cent à Maynilad et de 845 pour cent à Manille. Placez cela en perspective avec le chômage qui empire, des revenus et des salaires en stagnation et des coûts de la vie en augmentation, vous aurez le tableau de la situation.

Commentez

Merci de... S'identifier »

Règles de modération des commentaires

  • Tous les commentaires sont modérés. N'envoyez pas plus d'une fois votre commentaire. Il pourrait être pris pour un spam par notre anti-virus.
  • Traitez les autres avec respect. Les commentaires contenant des incitations à la haine, des obscénités et des attaques nominatives contre des personnes ne seront pas approuvés.

Je m'abonne à la lettre d'information de Global Voices en Français
* = required field
Non merci, je veux accéder au site