Toutes les langues dans lesquelles nous traduisons les articles de Global Voices, pour rendre accessibles à tous les médias citoyens du monde entier

En savoir plus Lingua  »

Global : Traduire du grec en anglais, du chinois en russe, et de l'espagnol en macédonien

Nous avons tous connu des situations comiques [en anglais] où une mauvaise traduction d'expressions idiomatiques d'une langue résulte en une signification ridicule dans une autre. Les expressions idiomatiques figurent sans conteste parmi les plus gros défis de la traduction, humaine ou automatique. La principale difficulté réside dans leur caractère linguistique, leur signification ne pouvant être déduite du sens des mots qui les composent. Ainsi, l'exemple éculé de l'expression anglaise to kick the bucket, signifiant ‘mourir’ et littéralement ‘donner un coup de pied au seau’, qui  n'a rien à voir ni avec un coup de pied ni avec un seau.

WikIdioms est un nouvelle ressource en ligne visant à aider les traducteurs à affronter cette difficulté. Nous avons rencontré le créateur du site, Pavel Kats, et une des collaboratrices, Yasna Trandafilovska, pour qu'ils nous expliquent de plus près les services rendus.

Q: Pavel, pouvez-vous présenter Wikidioms en quelques phrases ?

R: L'idée de base est d'apporter un environnement web où les gens s'aideraient mutuellement à s'en sortir de la traduction des expressions idiomatiques, peut-être une des difficultés les plus ardues en traduction. Bien sûr, quand je dis ‘traduire une expression idiomatique,’ je ne l'entends pas au sens de traduction littérale, mais d'expression équivalente dans la langue-cible, ou tout autre moyen de transposer le sens. Ce projet est collaboratif en son essence, c'est pourquoi le web est l'endroit idéal.

Q: Comment est organisée la communauté ?

R: La plupart des participants sont des traducteurs professionnels qui trouvent un peu de temps libre pour nous aider. Ces personnes sont tout à fait conscientes des défis de la traduction d'expressions idiomatiques, puisqu'ils la pratiquent tout le temps. Mais nous ne restreignons pas les contributeurs aux traducteurs, et nous avons aussi des contributions non négligeables d'amoureux des langues sans relation avec la corporation des traducteurs. Vous savez, beaucoup de gens adorent s'attaquer aux défis linguistiques quand il s'agit de leur langue maternelle.

Q: Pouvez-vous nous donner quelques chiffres ? Combien de contributeurs, dans combien de langues…

R: La communauté qui contribue activement compte plus de 100 traducteurs et elle grandit. Le projet est encore jeune, mais nous nous enorgueillissons déjà de plus de trente-mille expressions en plus de 30 langues. Et ‘le ciel est la limite‘…

Q: Qui peut contribuer au site ?

R: Comme je l'ai dit plus haut, nous ne restreignons pas nos contributeurs, donc tout le monde le peut. Naturellement, cette politique exige un certain niveau de contrôle sur le contenu proposé, et cette modération est assurée par plusieurs membres de notre communauté. Nous invitions aussi les traducteurs professionnels souhaitant collaborer au-delà de contributions sporadiques à nous contacter directement. Il y a une quantité de projets particuliers, tous liés à la traduction multilingue, que nous développons à l'intérieur de WikIdioms, et nous recherchons des partenaires.


Q: Pourquoi utiliser le site ?

R: Un exemple tout à fait approprié. Supposez que vous traduisiez un article de Global Voices de l'anglais vers une autre langue et que cet article contienne l'expression anglaise ‘It’s Greek to me!’ en ce sens qu'un texte est incompréhensible pour le locuteur [NdT : là où l'anglais dit “c'est du grec pour moi”, le français cite l'hébreu]. Comment rendre le sens de façon pareillement imagée dans d'autres langues ? Dorénavant, avec l'aide de WikIdioms vous savez que les autres langues ont aussi leur manière d'exprimer la même idée : les Russes évoquent le chinois et les Macédoniens….les Espagnols !

Merci, Pavel.

Q: Yasna, comment êtes-vous venue à participer à Wikidioms et pourquoi ?

R: Mon engagement avec WikIdioms est tombé du ciel lorsqu'un collègue et ami grec m'a envoyé un courriel avec l'appel de Pavel aux traducteurs pour contribuer à Wikidioms. Comme cela fait un moment que je travaille comme traductrice, j'ai constaté que s'agissant de la langue macédonienne, il est très difficile de trouver sur le web des sources et dictionnaires qui aideraient tous les traducteurs à faire leur travail vite, bien et efficacement. J'ai donc compris que c'était là une excellente opportunité de changer la situation. Mais, comme une personne seule ne peut pas tout savoir, et que les langues sont des organismes vivants qui changent et évoluent constamment, je voudrais inviter tous mes collègues, et en particulier ceux des équipes Lingua de Global Voices à travers le monde, à visiter notre site et à y contribuer.

Q: Vous participez aussi à Global Voices en macédonien, pouvez-vous nous raconter comment vous avez découvert le projet et ce qui vous a motivée à le rejoindre ?

R: Je vis en Grèce depuis 11 ans. Comme je suis mariée à un Grec, à la maison nous parlons grec. Avec le temps, j'ai constaté que je commençais à oublier des mots de ma langue maternelle et que c'était très fâcheux. Je me suis mise à chercher un remède et je l'ai trouvé en traduisant des textes variés sur Global Voices. Je trouve cela très stimulant, parce qu'il n'y a ni délais, ni stress, ni bousculade, et je crois que si l'on peut faire quelque chose juste pour le plaisir, le résultat est beaucoup, beaucoup meilleur.

Yasna Trandafilovska a contribué aux données de ce billet.

Commentez

Merci de... S'identifier »

Règles de modération des commentaires

  • Tous les commentaires sont modérés. N'envoyez pas plus d'une fois votre commentaire. Il pourrait être pris pour un spam par notre anti-virus.
  • Traitez les autres avec respect. Les commentaires contenant des incitations à la haine, des obscénités et des attaques nominatives contre des personnes ne seront pas approuvés.

Je m'abonne à la lettre d'information de Global Voices en Français
* = required field
Non merci, je veux accéder au site