Toutes les langues dans lesquelles nous traduisons les articles de Global Voices, pour rendre accessibles à tous les médias citoyens du monde entier

En savoir plus Lingua  »

Ghana : Avez-vous une chambre d'amis pour l'ex-président Rawlings ?

Former president of Ghana Jerry Rawlings, spea...
Image via Wikipedia

(Ce billet a été publié le 15 juillet sur le site en anglais de Global Voices).

J'étais attristé quand j'ai vu hier le gros titre en gras sur le site internet de Modern Ghana : “Jerry Rawlings sans abri“. Jerry Rawlings est l'ancien président du Ghana. J'ai été complètement sous le choc après avoir lu juste une partie de l'histoire. Au mois de février 2010 un intense incendie décrit comme «rapide et bref» a réduit en cendres la résidence de l'ancien Président Jerry Rawlings ne laissant rien à récupérer dans les décombres. [tous les liens sont en anglais]

L'incendie semble avoir commencé à environ 04h20 TU pendant une lourde averse caractérisée par les coupures de courant intermittentes. Si aucune vie n'est à déplorer, le désastre a laissé derrière lui  le “spectacle déprimant” des ruines d'une maison que les pompiers avaient essayé en vain de sauver pendant trois heures.

L'incendie a brûlé pratiquement tous les objets de valeur et le temps que les pompiers éteignent le brasier tout avait été réduit en cendres sauf les murs et les piliers en ciment.

Selon le site internet Modern Ghana, l'ancien président du Ghana et sa femme sont sans domicile et cherchent d'urgence un logement à louer à Accra.

On dit aussi que l'ancien président doit faire le voyage d'une « petite maison de village » à Tefle dans la Région de Volta jusqu’à Accra, la capitale du Ghana,  pour des réunions quand cela est nécessaire pendant que sa femme reste actuellement dans la propriété de Nyaniba avec sa mère, une situation dommageable pour leur mariage.

Selon l'ancienne première dame, Nana Konadu, quand leur résidence de Ridge a été détruite par le feu le 14 février dernier, le gouvernement a promis de leur trouver un logement de remplacement mais, 5 mois plus tard, cette promesse du gouvernement est toujours loin d'être tenue. Elle s'est également plainte que la résidence de Ridge aurait pu être épargnée du feu si la maison avait eu l'eau courante car, quand les pompiers sont arrivés, ils n'avaient que peu d'eau dans leurs réservoirs et les pompiers pensaient qu’ils pourraient obtenir plus d'eau sur le site.

Regardons les opinions des blogueurs ghanéens et de leurs lecteurs sur cette affaire.

Obed Nanayaw Sarpong ne comprend pas pourquoi l'ancienne première famille réclame une nouvelle maison au gouvernement :

La semaine dernière, l'ancienne première dame Nana Konadu Agyemang Rawlings a accordé un entretien à Joy FM à Accra dans lequel elle a longuement parlé de la façon dont sa vie de famille a été affectée après la perte de leur résidence de Ridge. Je ne pouvais pas m'empêcher de rire. J'ai détesté le fait que ma vieille prophétie d’il y a presque 5 mois selon laquelle l'ancienne première famille exigerait une nouvelle résidence du gouvernement allait se réaliser. Le reste, nous avons toute la vie pour voir.

En tant que pays, nous devrions effacer les lignes dans la constitution qui donnent ces 3 (ou plus) logements, voitures etc. aux gens qui ont servi ce pays. Mon opinion est que s'ils aiment assez ce pays tout comme moi, ils permettraient à ces fonds d'être utilisés pour garantir que les citoyens obtiennent de la bonne eau potable, un lieu pour se « soulager» (si tant est qu’ils obtiennent de la nourriture), des écoles etc. Les choses qu'ils ne pouvaient pas fournir quand ils avaient accès aux ressources nécessaires !

Mike réagit au post d'Obed :

Comme ça, ils ont perdu leur résidence de Ridge ? Pourquoi ne pas vivre dans leur maison d'Adjiringanor ? Et que devient celle de la Rivière Volta près du Pont de Sogakope ? Ils ne possèdent plus ces propriétés ? C'est pourquoi je suis excité par les blogs Ghanéens. Ceux qui racontent des conneries seront notés. Si Rawlings avait eu un blog dans les années 1978, 1979, nous aurions eu la preuve de ce que l'a amené au pouvoir et de ce qu'il représentait. L'hypocrisie dans certains rangs a fait du mal au pays et nous paralyse apparemment toujours.

Obed Nanayaw Sarpong répond au commentaire de Mike :

@Mike, ils disent que la maison n'est pas terminée. Il y a un mur de 10m de haut autour de cette résidence. L'épouse dit que M. Rawlings vit à la résidence de Tefle et que c'est un problème pour eux. Je suis déçu que ces hommes et ces femmes, sans scrupules, veuillent se nourrir sur notre dos.

Ato Kwamena Dadzie le plus irrévérencieux du Ghana écrit : “« Obtenez une hypothèque, M. Rawlings » :

Presque tout ce que Mme Rawlings a dit dans cet entretien semble être calculé pour tromper les Ghanéens pour qu'ils pensent que sa famille était dans une situation désastreuse et forcer la main du gouvernement, sachant très bien qu'elle avait refusé les offres d'autres logements a du gouvernement. Je suis tombé sottement dans le panneau. Je suis passé à la radio et j'ai dit que le gouvernement n'avait pas d'excuse de ne pas avoir fourni de solution alternative aux Rawlings, et ce cinq mois après que quelque chose (ou quelqu'un) ait mis le feu à leur maison. Je n'étais pas seul. D'autres ont été aussi courroucés et le gouvernement n'a pas eu d'autre choix que de rapidement réfuter la réclamation de Mrs Rawlings que rien n'avait été fait pour trouver une maison à sa famille ».

Avec cela, une question était au premier plan dans beaucoup d'esprits ghanéens. « Ah, Rawlings paa, » un homme a demandé, « après 19 ans au pouvoir comme dictateur, est-il en train de dire qu'il se s'est pas construit de maison ?»

Ato conseille à Rawlings de se rendre aux Prêts immobiliers du Ghana pour obtenir un prêt hypothécaire :

On ne devrait pas aller plus loin. C'est un bon salaire qu'a M. Rawlings. Si son manoir de l'est de Legon n'est pas convenable pour sa demeure révolutionnaire royale, il devrait aller aux Prêts immobiliers du Ghana et obtenir un prêt hypothécaire. La dernière fois que j'ai vérifié, son fils Kimathi travaillait à la Fidelity Bank. Ils offrent aussi des hypothèques. Il devrait y aller et en prendre une.

La maison où s'est retiré George Bush n'a pas été fournie par le gouvernement américain. Tony Blair et  Gordon Brown habitent dans leurs propres maisons. De même que Kufuor. C'est dans les moyens de Rawlings que d'emménager dans sa propre maison. Il a même de la chance que sa « maison de village » à Tefle soit sur les bords d'une rivière. Gordon Brown commettrait un meurtre pour en avoir une.

Si vous devenez président de ce pays, prenez un salaire mensuel et plusieurs autres avantages qui rendent pratiquement inutile l'utilisation de votre propre argent, et si vous ne pouvez pas vous construire une maison et si vous tournez en rond en vous attendant à ce que l'Etat vous loge à votre retraite, alors, vous n'êtes rien qu'un bel idiot.

Au moment de la publication de ce billet en anglais 40 lecteurs avaient laissé des commentaires, en voici quelques-uns :

Banske considère que Rawlings est le plus fourbe et le plus paresseux des Ghanéens :

Hmmmmm ! ! ! Kwaku Baako dit que Rawlings est le Ghanéen le plus chanceux et c'est vrai et de plus je dis qu'il est le Ghanéen le plus fourbe et le plus paresseux. Pour ceux d'entre vous qui continue d’être trompés (réellement ou non) par les Rawlings, maintenant que leurs actes hypocrites sont exposés sur la place publique, n'êtes-vous pas d'accord pour dire qu'il est la pire personnalité qui soit apparue sur la scène politique ghanéenne ? Que fait-il de l'argent qui l'attend sur son compte suisse ? Imbécile honteux. Celui qui brûle une maison sera consumé par le feu ! !!!

Anna G dit :

Pour moi, cela n'a pas de sens du tout d'utiliser l'argent des petits contribuables pour fournir un logement aux ex-présidents. En premier lieu, où dormaient-ils avant qu'ils ne soient devenus présidents ? Regardez les choses ridicules que Kuffuor a proposées qu'on lui donne quand il est devenu e[x]-président. Pour moi, ils sont tous les mêmes : égoïstes, parce qu'ils savent très bien que les impôts qui sont recueillis dans ce pays ne sont pas suffisants. Si nos politiciens et les dirigeants continuent à être à ce point égoïstes, alors, j'ai peur que la mauvaise économie du Ghana ne se relève jamais et que nous continuerons à être un pays pauvre du Tiers-monde.

Franck Anderson soutient la position d'Ato :

Ato, je ne peux m'empêcher d être absolument d'accord avec vous. Je ne trouve pas de sens dans l'utilisation de l'argent du contribuable pour construire des maisons pour les ex-présidents simplement parce qu'ils ont été à un moment donné des chefs d'Etat. C'est nul et navrant. Et ce problème a dominé la discussion publique pendant des semaines ? Mon Dieu ! C'est le cliché des dirigeants africains. Même les jeunes gens commencent à 23 ans à réfléchir et à prendre des dispositions pour construire leurs propres maisons, alors d'autant plus pour un ancien président. Les Rawlings devraient s'épargner cet embarras et terminer leur propre maison.

Kweku Diyifo dit qu'il s'agit d'aveuglement :

La première fois que j'ai entendu Mme Rawlings dire a la radio qu'ils cherchaient une location, je me suis demandé, « quel type d'aveuglement est-ce là» ? Après être resté au pouvoir pendant 20 ans ? Après avoir payé instantanément 90.000 GHC de taxes à l'importation sur deux voitures? Après avoir obtenu de leurs amis qu'ils payent les frais d'éducation des enfants à l'étranger ? La liste est interminable. Beaucoup de Ghanéens croiraient même, et à juste titre, que les Rawlings ont plus que les deux manoirs qu'ils ont eut du mal à admettre posséder. Je sais, de par ma petite expérience dans les affaires, qu'avec leur type d'influence tant au niveau national qu'à l'étranger, les Rawlings n’auraient qu’a passer un coup de téléphone pour acquérir une propriété respectable et appropriée n'importe où au Ghana. Si vous possédez quelque chose et dites que vous la possédez pas, cela est votre propre problème. Mais moi, et beaucoup d'autres comme moi ne se laisseront pas tromper.

Sero résume tout le problème en quelques mots :

…. en un mot, n'importe quoi!

Commentez

Merci de... S'identifier »

Règles de modération des commentaires

  • Tous les commentaires sont modérés. N'envoyez pas plus d'une fois votre commentaire. Il pourrait être pris pour un spam par notre anti-virus.
  • Traitez les autres avec respect. Les commentaires contenant des incitations à la haine, des obscénités et des attaques nominatives contre des personnes ne seront pas approuvés.

Je m'abonne à la lettre d'information de Global Voices en Français
* = required field
Non merci, je veux accéder au site