Toutes les langues dans lesquelles nous traduisons les articles de Global Voices, pour rendre accessibles à tous les médias citoyens du monde entier

En savoir plus Lingua  »

Réactions de blogueurs afghans sur les “journaux de la guerre” de Wikileaks

Global Voices a lancé au début de la semaine un liveblog de réactions mondiales aux “journaux de la guerre” (war logs) d'Afghanistan divulgués par Wikileaks. Qu'écrivent les blogueurs afghans à ce sujet ?

Parmi la cinquantaine de blogueurs afghans écrivant en dari (l'une des deux langues officielles de l'Afghanistan) suivis par l'auteur de ce billet, celui-ci n'a vu que très peu de commentaires sur l'affaire Wikileaks. Si vous avez des liens vers des blogs afghans en dari ou pashto que nous devrions lire ou traduire, merci de bien vouloir nous les communiquer ci-dessous, ou de nous contacter pour écrire sur Global Voices.

En attendant, voici deux réactions de blogueurs afghans qui se sont exprimés:

Syed Akramoldin Taheri, auteur du blog Isteqlal (‘indépendance’) a choisi le titre suivant pour son billet “Wikileaks révèle que tous les chemins mènent au Pakistan”. Il écrit [en farsi]:

L'un des aspects révélés dans ces quelque 90.000 pages de documents est le soutien certain du Pakistan aux Talibans. A en croire ces documents, le Pakistan a des liens très étroits avec les Talibans et il appuie les mouvements extrémistes comme celui de Jalaluddin Haqqani. Les documents divulgués mentionnent que le service de renseignement pakistanais a fourni 1000 motocyclettes au groupe de Haqqani en avril 2007. Le rapport parle aussi du soutien iranien aux Talibans et des morts de civils non rapportées.

Le blogueur conclut que, tandis que les Etats-Unis sont furieux de la fuite des documents, ceux-ci montrent que les voisins de l'Afghanistan interviennent dans sa politique intérieure, et que des mesures pourraient être prises pour les en empêcher.

Ecrivant sur son blog Tabarghanak, Mahmoud Hakimi de Afghanistan Journal, écrit “Enfin tout est révélé” [en farsi]. Il dit :

La fuite des 90.000 pages de rapports montrant le soutien du Pakistan aux Talibans, le meurtre de civils, et les complots pour assassiner les chefs afghans, est probablement un des événements les plus extraordinaires dans le domaine de la sécurité et de la politique de l'histoire récente. Il semble qu'au-delà du théâtre politique et militaire de l'Afghanistan, d'autres scénarios ont été écrits… Les Afghans se débattent avec de tels scénarios depuis trois décennies, et le résultat, ce sont des millions de morts et de sans-abri.

Dernière heure :  Par courriel, Nasim Fekrat, le journaliste et blogueur de AfghanLord, explique pourquoi les blogueurs afghans gardent le silence :

Tout ce que dit Wikileaks est une affaire tellement notoire ici [en Afghanistan] et les gens vivent avec au quotidien. Ils savent ce qui se passe sur le terrain. Cela ne leur fait pas l'effet d'un dévoilement d'informations couvertes par le secret défense comme en Occident. Ils n'en voient pas l'intérêt.

1 commentaire

  • […] Réactions de blogueurs afghans sur les “journaux de la guerre” de Wikileaks Ecrivant sur son blog Tabarghanak , Mahmoud Hakimi de Afghanistan Journal , écrit “Enfin tout est révélé” [en farsi]. Il dit : La fuite des 90.000 pages de rapports montrant le soutien du Pakistan aux Talibans, le meurtre de civils, et les complots pour assassiner les chefs afghans, est probablement un des événements les plus extraordinaires dans le domaine de la sécurité et de la politique de l'histoire récente. […]

Ajouter un commentaire

Merci de... S'identifier »

Règles de modération des commentaires

  • Tous les commentaires sont modérés. N'envoyez pas plus d'une fois votre commentaire. Il pourrait être pris pour un spam par notre anti-virus.
  • Traitez les autres avec respect. Les commentaires contenant des incitations à la haine, des obscénités et des attaques nominatives contre des personnes ne seront pas approuvés.

Je m'abonne à la lettre d'information de Global Voices en Français
* = required field
Non merci, je veux accéder au site