Toutes les langues dans lesquelles nous traduisons les articles de Global Voices, pour rendre accessibles à tous les médias citoyens du monde entier

En savoir plus Lingua  »

Chine : Aftershock, un film historique sur un séisme ou une allégorie politique ?

[liens en chinois, sauf mention contraire] Alors que le séisme qui a dévasté la province du Sichuan en 2008 est devenu un sujet tabou sur les principaux médias chinois, en raison du scandale des écoles mal construites et de l’arrestation de l’enquêteur-citoyen Tan Zhouren, un film sur le séisme de Tangshan a lui été projeté sur les écrans de cinéma en Chine le 22 juillet, six jours avant le 34e anniversaire de la catastrophe naturelle la plus désastreuse qu’aie connu la Chine. Le 28 juillet 1976, à 3h42, un séisme de magnitude 7,8 a frappé la ville de Tangshan, dans la province du Hebei, faisant plus de 242 000 morts et 164 000 blessés graves.

Le film, Aftershock, est une production financée par l’état et dirigée par Feng Xiaogang, réalisateur connu pour ses comédies satyriques. Il a été applaudi comme une épopée et les recettes atteindront les 500 millions de yuan (en anglais), pulvérisant le record du cinéma chinois.

L’histoire est celle d’une mère qui, durant le séisme, doit faire un choix difficile entre sauver son fils ou sa fille. Elle choisit son fils, sa fille réussit à survivre. 32 ans plus tard, lorsque la fille devient mère à son tour, elle se rend finalement compte des difficultés auxquelles sa mère a du faire face, et lui pardonne.

Il est généralement admis que le film est très bien fait, très touchant. Cependant, les nombreuses publicités commerciales conduisent certains à y voir une exploitation des souffrances humaines. Le message [en chinois] du microblogueur Ye san a été largement cité :

唐山大地震这电影总结起来就是:准备哭。你哭了吗?你怎么还没哭?请买剑南春。你怎么能不哭呢?只有你没哭!快哭!请买中国人寿。你快哭!你必须哭!你居然敢不哭!请买宝马。你哭了吗?

En gros, le film sur le séisme de Tangshan c’est : prépare toi à pleurer. Tu n’as pas pleuré ? Comment ça se fait ? Pub : achetez le vin Jian Nanchuan. Comment peux-tu ne pas pleurer ? Tu es le seul à ne pas pleurer ! Pleure ! Achetez Chine Assurances. Pleure, plus vite que ça ! Tu dois pleurer ! Comment oses-tu ne pas pleurer ? Achetez BMW. Ça y est, tu as pleuré ?

Catharsis

Sur le site Tianya, l’auteur 吾非羊 compare [en chinois] l’effet larmoyant du film avec les cérémonies funéraires dans la Chine rurale:

最后,大伙哭累了,精疲力竭了,丧家为表示对来吊唁的亲戚、朋友、宗亲、高邻、和尚、道士、撒纸钱的感谢,便在自家打谷场上摆下数十桌酒席。此时大伙的欢庆可以说达到了高潮,先前因为大哭丧而萎靡的精神与体力也迅速的恢复了。…

我国的这种丧礼习惯很容易将悲伤化为快乐,丧事变为喜庆,死了人变成大喜事儿。最近,冯小刚先生新作《唐山大地震》上映,笔者也有幸观摩了一遍。在黑乎乎的影院里,大伙涕泪声声。…冯导 的影片,在讲的故事,很容易让我想起小时候江苏农村大出丧的那种悲伤化为快乐,丧事变为喜庆,死了人变成大喜事儿的神奇感觉。

A la fin, tout le monde est fatigué de pleurer, à bout de forces, et la famille du défunt, pour exprimer ses remerciements aux proches, amis, voisins, moines etc. venus présenter leurs condoléances, organise un grand banquet. A ce moment là, on peut dire que les réjouissances sont à leur comble, on reprend vite des forces après avoir pleuré toutes les larmes de son corps…

Ces rites funéraires, en Chine, ont tôt fait de transformer le chagrin en joie, les funérailles en réjouissances, une mort devient un événement à fêter. Le film de Feng Xiaogang reflète également cet état d’esprit. Dans l’obscurité de la salle, tout le monde sanglotait. L’histoire que raconte le film de Monsieur Feng m’a naturellement rappelé cette magie du passage de la tristesse à la joie que j’avais pu observer dans mon enfance lors de funérailles dans les villages du Jiangsu…

Chronique historique ou allégorie politique?

Les studios Granite ont cité le commentaire (en anglais) de James Palmer, qui remarque que le film s’éloigne quelque peu de la réalité historique :

En tant qu’historien du séisme de Tangshan, j’ai été un peu déçu, c’était comme aller voir Titanic et voir le bateau couler dans la première demie-heure.

C’est probablement, à travers cette approche non historique, une allégorie politique entre la famille et la nation. Seanpatrick :

唐山大地震,微觀家,宏觀國!~~~馮導進步了, 這部是政治意味相當濃烈的電影,暗藏了對國家未來良好發展的願景

Dans Aftershock, le microcosme est la famille, le macrocosme est l’état ! Le metteur en scène Feng fait des progrès, ce film a une forte portée politique, avec une vision du progrès de la nation.

Plus tôt cette année, Buried, un documentaire sur le séisme de Tangshan, a remporté le prix du festival du film documentaire chinois. Le metteur en scène Wang Libo a déclaré que « la vérité ne peut être enterrée »: ces paroles ont été largement diffusées sur internet et présentées comme un commentaire critique sur le film Aftershock de Feng Xiaogang. Certaines vidéos sont disponibles sur Youtube :

1 commentaire

  • Le film est bouleversant ! L’histoire émouvante… le tremblement de terre n’est certainement pas l’intérêt principal : ce n’est pas un film catastrophe !

Ajouter un commentaire

Merci de... S'identifier »

Règles de modération des commentaires

  • Tous les commentaires sont modérés. N'envoyez pas plus d'une fois votre commentaire. Il pourrait être pris pour un spam par notre anti-virus.
  • Traitez les autres avec respect. Les commentaires contenant des incitations à la haine, des obscénités et des attaques nominatives contre des personnes ne seront pas approuvés.

Je m'abonne à la lettre d'information de Global Voices en Français
* = required field
Non merci, je veux accéder au site