Toutes les langues dans lesquelles nous traduisons les articles de Global Voices, pour rendre accessibles à tous les médias citoyens du monde entier

En savoir plus Lingua  »

Iran : blocage des sites Wikipedia et Balatarin

D'après des informations publiées en anglais et en farsi le 25 juillet, le site web de l'encyclopédie Wikipedia,  aurait été bloqué en Iran et n'était plus accessible. Les utilisateurs qui essayaient d'accéder au site recevaient le message suivant de blocage du site, disant que : “En application de la loi sur les mauvaises actions (crimes) virtuelles, l'accès à ce site n'est pas permis.”

Sreeenshot of the block page.
Capture d'écran de la page de blocage.

Une vérification que j'ai effectuée révèle que le 29 juillet au matin, le site de Wikipedia était accessible en Iran, mais le site web (balatarin.com) iranien mentionné y était lui bloqué . La fermeture du site Balatarin est due à ses prises de position contre le gouvernement et son “rôle crucial dans le mouvement pour la démocratie en Iran”, comme l'explique  sa Page d'accueil. De même “les nombreuses atteintes aux droits humains avaient été dénoncées par Balatarin en premier lieu”. Pour cette raison, “le gouvernement iranien a en de nombreuses occasions condamné Balatarin ainsi que Facebook et Twitter comme “les instigateurs” des manifestations post-électorales en Iran.”

Nous mentionnons, ici, l'exemple de Balatarin comme exemple d'un phénomène qui existe en Iran depuis plusieurs années : des sites web qui sont fermés de manière permanente dans le pays, alors que d'autres sont bloqués de temps en temps pour des raisons spécifiques.

En outre, les autorités iraniennes font face au problème des différences de politique de filtrage d'Internet. Ceci est du à l'existence de plusieurs fournisseurs d'accès à Internet qui satisfont aux directives gouvernementales de plusieurs manières. Le résultat est que des sites sont bloqués dans une région mais accessibles dans d'autres. Pour résoudre ce problème, le gouvernement a adopté il y a quelques années un système d'harmonisation d'une entreprise de logiciels iranienne, dans le but de créer une politique unifiée de filtrage qui permet de faire face aux différentes technologies de contournement de la censure.

Commentez

Merci de... S'identifier »

Règles de modération des commentaires

  • Tous les commentaires sont modérés. N'envoyez pas plus d'une fois votre commentaire. Il pourrait être pris pour un spam par notre anti-virus.
  • Traitez les autres avec respect. Les commentaires contenant des incitations à la haine, des obscénités et des attaques nominatives contre des personnes ne seront pas approuvés.

Je m'abonne à la lettre d'information de Global Voices en Français
* = required field
Non merci, je veux accéder au site