Toutes les langues dans lesquelles nous traduisons les articles de Global Voices, pour rendre accessibles à tous les médias citoyens du monde entier

En savoir plus Lingua  »

Russie : Les incendies, la rynda et Poutine

Rynda. Image Arek1979

La couverture des incendies russes par la blogosphère a pris une tournure moins tragique lorsque le réputé Premier ministre russe Vladimir Poutine a répondu à un billet de LiveJournal, la populaire plate-forme de blogs, et a par inadvertance créé un nouveau thème Internet appelé “rynda.”

L'histoire commence avec un billet de blog très lu de l'utilisateur LJ top-lap re-publié par Aleksey Venediktov, le rédacteur en chef hautement respecté de la radio russe “Echo Moskvy,” sur le site internet de la station [en russe].

Dans son introduction, Venediktov s'addresse à Vladimir Poutine :

Уважаемый Владимир Владимирович,
Знаете ли Вы, что народ негодует по поводу работы правительства по тушению пожаров в регионах РФ? В лицо Вам, конечно, никто не скажет, но Интернет полон критики и негодования.
В частности, многие жители пострадавших регионов в своих блогах весьма нелестным образом отзываются о том, что делается Вашим правительством.
Вот образчик одного еще не самого резкого выступления в Интернете.
Что бы Вы ответили этому человеку?

Cher Vladimir Vladimirovitch,
Savez-vous que la population est indignée du travail effectué par le gouvernement pour éteindre les incendies dans les régions de la Fédération de Russie ? Evidemment, personne ne vous le dira en face, mais Internet est rempli de critiques et de colère.
En particulier, de nombreux habitants des régions touchées parlent en termes extrêmement peu flatteurs de l'action de votre gouvernement.
Ceci est un exemple, et pas le plus vif, de billet sur Internet.
Que répondriez-vous à cet homme ?

Et Venediktov de poursuivre avec l'intégralité du billet de top-lap. En voici des extraits :

Знаете, почему горим? Потому что п**дец. […] В деревне при м**аках коммунистах, которых все ругают было три пожарных пруда, висела рында, в которую били если начинался пожар и о чудо была пожарная машина, одна на три деревни правда, но была. И вот пришли господа демократы и начался п**дец, первое что сделали – это засыпали пруды и продали эти места под застройку, пожарную машину тоже куда то дели, наверно инопланетяне с**здили, а рынду заменили на телефон (модернизация б**дь), только он ни х** не работает, потому что забыли подключить. Остался пожарник правда у него ничего нет кроме шлема и робы, которые остались еще от всех тех же плохих коммунистов.

Vous savez pourquoi nous brûlons ? Parce que c'est un merdier. […] Dans mon village sous les connards de communistes – que tout le monde critique – il y avait trois étangs anti-incendies, une rynda [Note de l'auteur : apparemment le vieux mot russe de “rynda” désigne une clochette servant à signaler les événements importants du village] que l'on sonnait en cas d'incendie, et, miracle – un camion de pompiers, un pour trois villages il est vrai, mais au moins il y en avait. Puis messieurs les démocrates sont arrivés et le merdier a commencé. La première chose qu'ils ont faite, c'est de combler les étangs anti-incendies et de vendre les terrains pour la construction. On a aussi fait quelque chose au camion de pompiers, probablement les extra-terrestres l'ont embarqué, et la rynda a été remplacée (putain de modernisation) par un téléphone qui ne fonctionne que dalle parce qu'on a oublié de le connecter. Il est resté un pompier mais il n'a rien d'autre qu'un casque et une combinaison qui lui restent de ces mêmes méchants communistes.

Top-lap continuait en décrivant comment le manque de moyens élémentaires rendait impossible d'éteindre efficacement les incendies. Plein de rage, le blogueur interroge :

У меня вопрос.
Куда уходят наши деньги? Почему мы с каждым годом все дальше и дальше скатываемся к первобытному строю общества? На х** нам какой то инновационный центр в Сколково, если у нас пожарных машин элементарных нет. Почему раньше были такие люди как лесники, которые предупреждали возгорание и оперативно доносили информацию до пожарных, тем самым не допуская огонь до населенных пунктов. Я не хочу телефон в деревне, я хочу пожарные пруды и мою рынду обратно, верните мне б**дь рынду и выкопайте мне пруд, я сам за ним следить буду и наполнять, если администрации района впадлу этим заниматься, просто выдайте мне место.

J'ai une question.
Où va notre argent ? Pourquoi est-ce que chaque année nous glissons toujours plus vers une société primitive ? A quoi bon un centre de recherche à Skolkovo [Note de l'auteur : à propos de ce projet, voir ici [en russe]] si nous n'avons même pas de camions de pompiers élémentaires ? Pourquoi avant, y avait-il des gens comme les gardes-forestiers, qui prévenaient des feux et transmettaient les informations opérationnelles aux pompiers, ne laissant pas ces incendies atteindre les habitations. Je ne veux pas un téléphone dans le village, je veux qu'on me rende les étangs d'incendie et ma rynda. Rendez-moi ma putain de rynda et creusez-moi un étang, je m'en occuperai moi-même et je le remplirai et si l'administration locale ne veut pas le faire, donnez-moi juste un emplacement.

Critiquant les autorités locales et préconisant l'autonomie, top-tap propose :

Освободите меня от налогов или просто уберите отчисления в пенсионный фонд, я все равно не доживу до пенсии по такой жизни, а на эти деньги куплю пожарную машину на три деревни и буду спать спокойно, зная, что ее уже никто не отберет ее у моего народа, моих соседей сельчан, потому что она сука будет наша и мы за нее убьем, если нужно будет.

Libérez-moi de mes impôts ou enlevez-moi simplement mes déductions pour le fonds de pension, de toute façon, avec une vie pareille je n'arriverai pas jusqu'à l'âge de la retraite, et avec cet argent j'achèterai un camion de pompiers pour trois villages et je dormirai tranquille, sachant que personne ne l'enlèvera à mon peuple, à mes voisins villageois, parce que cette chienne sera à nous et que nous tuerons pour elle s'il le faut.

Top-lap conclut par ce cri :

Верните мне б**дь мою рынду, суки, и заберите свой телефон нах**.

Redonnez-moi ma putain de rynda et reprenez votre putain de téléphone.

Ce billet passionné et linguistiquement coloré aurait pu ne rester que l'une des millions de plaintes contre le gouvernement dans la blogosphère russe si la radio “Echo Moskvy” n'avait reçu une réponse officielle de Vladimir Poutine :

Уважаемый пользователь,
Сегодня в конце рабочего дня, вдыхая, как и все москвичи, дым горящих подмосковных лесов, с большим интересом и удовольствием ознакомился с Вашей оценкой ситуации, которая сложилась в центральной России с лесными пожарами.
Справедливости ради, надо отметить, что таких высоких температур в России на протяжении 140 лет, а значит, и при коммунистах, не было.

Cher usager,
Aujourd'hui, à la fin d'une journée de travail, respirant, comme tous les Moscovites, la fumée des forêts de banlieue en feu, c'est avec grand intérêt et plaisir que j'ai pris connaissance de votre appréciation sur la situation constituée en Russie centrale par les feux de forêt.
Pour être juste, il faut noter qu'il n'y a pas eu de températures aussi élevées en Russie en 140 ans et donc, non plus sous les communistes.

Un fait qui, pour Poutine, écarte en partie les reproches faits aux autorités. La réponse de Poutine conclut sur une vision positive de l'avenir et la promesse de rendre la rynda au blogueur :

Несмотря на все проблемы и трудности, надеюсь, до пенсии мы с Вами все-таки дотянем.
Все необходимые денежные средства на преодоление последствий стихийного бедствия и решение других неотложных проблем уже направлены из федерального бюджета на счета пострадавших субъектов Российской Федерации.
При наличии Вашего адреса рынду получите у губернатора незамедлительно.
Искренне Ваш, В.Путин.

Malgré tous les problèmes et toutes les difficultés, j'espère que nous tiendrons jusqu'à votre retraite.
Tous les moyens financiers nécessaires pour remédier aux conséquences de cette catastrophe naturelle et résoudre les autres problèmes urgents ont déjà été transférés du budget fédéral vers les comptes des sujets affectés de la Fédération de Russie.
Sur indication de votre adresse, vous recevrez immédiatement votre rynda de votre gouverneur.
Bien sincèrement à vous,
V. Poutine

Inutile de dire que la réponse inattendue et pince-sans-rire de Poutine a soulevé une vague de plaisanteries parmi les utilisateurs de RuNet. Jusque là largement inconnu, le mot “rynda” est devenu la nouvelle métaphore populaire symbolisant la lutte contre les incendies en Russie et l'incapacité des administrations locales actuelles à gérer efficacement la catastrophe naturelle. “Rynda” est aussi devenu un thème de caricatures politiques :

"Abramovitch? Salut ! Ecoute, tu as une rynda sur ton yacht? Voilà… Il faudrait la rendre."

La popularité du site internet de “Echo Moskvy” semble être montée en flèche après la réponse de Poutine. L'utilisateur LJ teh_nomad affirme [en russe] que le site a reçu 50.000 visiteurs dans les deux heures qui ont suivi la publication de la réponse.

3 commentaires

Ajouter un commentaire

Merci de... S'identifier »

Règles de modération des commentaires

  • Tous les commentaires sont modérés. N'envoyez pas plus d'une fois votre commentaire. Il pourrait être pris pour un spam par notre anti-virus.
  • Traitez les autres avec respect. Les commentaires contenant des incitations à la haine, des obscénités et des attaques nominatives contre des personnes ne seront pas approuvés.

Je m'abonne à la lettre d'information de Global Voices en Français
* = required field
Non merci, je veux accéder au site