Toutes les langues dans lesquelles nous traduisons les articles de Global Voices, pour rendre accessibles à tous les médias citoyens du monde entier

En savoir plus Lingua  »

Palestine : Délivrance des passeports et politique

L’hostilité entre le gouvernement du Hamas en place à Gaza et celui du Fatah à Ramallah s’est fait sentir dans de nombreux secteurs, notamment dans l’éducation [en anglais] et l’électricité. Désormais, elle concerne la délivrance des passeports, et un blogueur gazaoui peut en témoigner.

Depuis la création de l’Autorité Palestinienne (AP) consécutive aux accords d’Oslo de 1993, des passeports palestiniens sont délivrés aux résidents de Gaza et de la Cisjordanie. Jusqu’en 2007, tous les passeports étaient délivrés par le ministère de l’Intérieur à Gaza, mais depuis que le Hamas a pris le contrôle de Gaza, l’AP à Ramallah a transféré les registres d’état civil de la population sous sa juridiction [en anglais]. De plus, elle a cessé de fournir des passeports vierges à Gaza. Les autorités gazaouites ont renouvelé les vieux passeports pendant quelque temps, mais, depuis 2009, l’AP propose des nouveaux passeports noirs (au lieu des passeports verts initiaux) compatibles avec les équipements utilisant des scanners électroniques et en conformité avec les normes internationales [en anglais]. Ils ont également prolongé leur validité de 3 à 5 ans [en anglais].

Dorénavant, les résidents de la bande de Gaza ont l’obligation de faire leur demande de passeport à Ramallah et passent par des agences aux tarifs excessifs. Cette procédure peut prendre plus de temps que prévu et des demandes sont parfois rejetées, selon l’appartenance politique du demandeur et les « considérations sécuritaires » prises en compte par le Service des Renseignements Généraux de l’AP [en anglais] situé en Cisjordanie. En réponse à cela, certains membres du Fatah ont été interdits de quitter Gaza et leurs passeports ont été confisqués [en anglais] par le Service de Sécurité interne dirigé par le Hamas.

Les Gazaouis touchés par des retards et des rejets sont pour certains des patients requérant des traitements médicaux spécifiques qui ne sont pas accessibles dans les hôpitaux faiblement équipés [en anglais] de Gaza ; d’autres sont des personnes désirant se rendre au pèlerinage de la oumra, comme le blogueur Khaled Safi [en arabe] :

فنلندا الدولة الأولى على مستوى العالم التي تكفل للمواطن حق قانوني لاستخدام الانترنت في منزله بسرعة 1 ميجا/ثانية، وفلسطين (الدولة) الأولى على مستوى العالم التي تُسقط حق المواطن في الحصول على جواز السفر الفلسطيني، خصوصاً إن كان من سكان قطاع غزة.
[…]
تقدمت في مايو – مثلي مثل العالم والناس – بطلب تجديد جواز السفر الفلسطيني؛ كيما أبر بوعدي لوالدتي الفاضلة ونعتمر سوياً في شهر رمضان المبارك، واتبعت كافة الإجراءات المطلوبة، دفعت رسوم البريد ومستحقات تجديد جواز السفر، و.. وانتظرت
وإذ بالرد يأتيني عن طريق صاحب المكتب بعد أقل من شهر (مرفوض).

La Finlande est le premier pays au monde à garantir à ses citoyens le droit juridique d’utiliser l’Internet haut débit chez eux à la vitesse d’un mégabit par seconde, alors que la Palestine est le « pays » numéro un dans le monde à priver ses citoyens du droit d’obtenir des passeports palestiniens, surtout s’ils sont citoyens de Gaza.

[…]

En mai, j’ai moi-même – avec moi, le monde et son frère – soumis une requête pour renouveler mon passeport palestinien afin de tenir la promesse que j’ai faite à ma mère de nous rendre ensemble au pèlerinage de la oumra durant le mois béni du Ramadan. J’ai suivi toutes les procédures nécessaires, payé les frais postaux et les frais de renouvellement du passeport – et j’ai attendu. Après moins d’un mois d’attente, j’ai reçu de la part du propriétaire de l’agence la réponse : « refusé ».

Khaled's passport, rejected for renewal (http://www.khaledsafi.com/)

le passeport de Khaled, dont le renouvellement a été rejeté(http://www.khaledsafi.com/)

نعم.. لقد رفضت حكومة رام الله إصدار جواز السفر لي بحجة “السلامة الأمنية“، لأنني أمثل خطراً أمنياً، بسبب انتمائي السياسي، أو عملي، أو لون شعر لحيتي أو لأنني من غزة.

كلمة غزة مفردة في حد ذاتها تهمة لمن ينطق بها، ومن ينتمي إليها خارج عن القانون، ومن يقطن فيها إرهابي حتى وإن لم يكن بلحية، ولابد من فحص كل ما يخرج منها بأجهزة إشعاعية عالية التردد للتأكد من تمام موافقتها للمعايير المنحطة والمقاييس المنحازة لهؤلاء وزمرتهم.

كنت أظن أنني الشقي الوحيد، الذي طالته قبضة (مرفوض) بسطوتها، وانفردت تلوك معاناتي بطغيانها، فانزويت ألملم مأساتي وحدي، أبتهل لربي أن يفرج كربي، وما هي إلا أيام وتناثرت القضايا من حولي واتسعت رقعة المعاناة لتضم شريحة أعظم، فتشمل أطباء ومرضى، أكاديميين وطلاب، معتمرين وحجاج، وجمع غفير من المواطنين، الذين كانوا يعتقدون أن لهم الحق في الحصول على جواز سفر فلسطيني.

Oui, le gouvernement de Ramallah refuse de me délivrer un passeport pour des raisons de « sécurité », parce que je représente un danger, à cause de mon appartenance politique ou de mon travail, à cause de la couleur de ma barbe ou bien parce que je viens de Gaza.

Le mot « Gaza » constitue en lui-même une accusation pour qui le prononce, celui qui y vit est hors-la-loi, celui qui y réside est un terroriste même s’il ne porte pas de barbe. Et tout ce qui sort de Gaza doit passer sous les machines à hautes fréquences, sous les rayons X, pour être sûr qu’il soit conforme aux normes dégradantes et tendancieuses imposées par ces individus et leurs complices. Je pensais que j’étais le seul malchanceux à être tombé sur ce « refusé » qui pèse de toute sa force, à prendre de plein fouet les souffrances causées par cette tyrannie ; donc je me suis mis à l’écart et j’ai pansé mes plaies. J’ai imploré Dieu de chasser mon désarroi. En quelques jours, ce problème s’était répandu autour de moi, et cette souffrance a continué sa progression dans une plus grande frange de la société. Sont également concernés les médecins et les patients, les universitaires et les étudiants, les pèlerins de la oumra et du hajj, ainsi qu’un grand nombre de citoyens qui pensaient être en droit d’obtenir un passeport palestinien.

حلول شتى تبرع بها مستشارو القضايا السياسية العالقة في غزة، وهم كثر، فريق منهم أكد أن الخلل يكمن عند مكاتب السفر التي تدبر الأمر بليل، وتحيك المؤامرة مع منتفعين “ليلهطوا” رسوم البريد ومصاريف التجديد، ورشح فريق آخر أسماء مكاتب بعينها للتسجيل عندها لعلاقتها وقربها من أصحاب القرار هناك، في حين ركز ثالث على سلوك الشخص وهيئته، فلضمان الحصول على جواز السفر- من وجهة نظره – لابد أن تلبس “الهبز” وفي يدك “علبة فايسروي” وتزيل لحيتك “بالحلاوة” لو أمكن، وتعطي الانطباع لأصحاب التقارير في منطقتك أن عقدك انفرط وحالك انفلت وبين ليلة وضحاها أصبحت “حبتي” مثلك مثل أي صايع يحترم نفسه، وحمّل الفريق الأخير القضية على شماعة الانقسام وطالب بالإسراع في إزالته والعمل على متطلبات الوحدة، ورأب الصدع وإزالة الخلاف بين الأخوة، لتسير عجلة السلام.. و.. وبقية المصطلحات الأعجمية على قاموسي.

Diverses solutions ont été proposées par les donneurs de conseils, qui sont nombreux, aux problèmes politiques qui dominent la Bande de Gaza. Les uns affirment que le problème vient des agences de voyage qui arrangent l'affaire sous la table, et sont de mèche avec les bénéficiaires qui “s’en tirent” avec les frais postaux et les coûts de renouvellement. D’autres ont mentionné les noms des agences, les mêmes, auprès desquelles il faut s’inscrire pour leur lien et leur proximité avec les décideurs là-bas [à Ramallah]. Les troisièmes s'attachent au comportement des individus et à leur apparence ; pour vous assurer de recevoir le passeport, vous devez – selon eux – vous habiller en hippie [avec des vêtements larges], avoir un paquet de cigarettes Viceroy à la mains, raser votre barbe en l’épilant au caramel [en anglais] si vous pouvez, et donner l’impression aux mouchards de votre ville que vous l’avez perdu, laissez-vous aller et devenez un « junkie »pour une nuit comme n’importe quel clochard qui se respecte. Enfin, les derniers attribuent le problème à la division interne du pays ; ils appellent à ce que cette division soit rapidement réglée et que l’on se mette au travail pour retrouver notre unité, se rapprocher et efacer les différences entre frères, pour que les roues de la paix puissent tourner… et … tout plein d’autres phrases incompréhensibles dans mon dictionnaire.

وفي مبادرة يائسة أصدرت الحكومة في غزة قراراً بتجديد الجوازات لمدة عام لمحاولة التخفيف عن أصحاب الاحتياجات الطارئة للسفر، خصوصاً المعتمرين، بعدها مباشرة جاء قرار رفض “التفييز” للجوازات الخضراء من المملكة السعودية، بحجة أن تجديدها لم يكن من حكومة رام الله حسبما هو متفق عليه.
مطية أولئك الأشقياء في المقاطعة السوداء أن الرفض مرهون بالانتماء السياسي؛ لذا عندما تسمع أحدهم يخاطبك عبر الشاشة يزعم دعمه لأهل غزة وصمودهم، فاجمع في فمك ما قدر الله لك من لعاب، وامزج ذلك بما علق في حلقك من مخاط، وبكل ما أوتيت من قوة أطلق لها العنان بلفظة واحدة:
“اتفوووووووه“

En désespoir de cause, le gouvernement de Gaza a publié un décret dans lequel il annonce qu’il renouvellera les passeports pour une année, dans un souci de faciliter les choses pour la population ayant besoin de voyager en urgence, surtout ceux qui participent au pèlerinage de la oumra. Juste après cette annonce vient celle de l’Arabie Saoudite, qui refuse de donner des visas aux passeports verts car ils n’ont pas été renouvelés par le gouvernement de Ramallah comme convenu.

Le problème avec les gus de la Muqata’a noire est qu’un refus dépend de l’appartenance politique ; alors lorsque vous entendez l’un d’entre eux parler sur votre écran qu’ils soutiennent la population gazaouite et sa détermination, prenez toute la salive que Dieu vous a accordée dans votre bouche, mélangez-la à la mucosité dans votre gorge, et avec toute la force qui vous a été donnée, videz-vous de votre colère avec une phrase, « je te crache dessus ! ».

En remerciant Hisham et Anas Qtiesh pour leur contribution à ce billet.

Commentez

Merci de... S'identifier »

Règles de modération des commentaires

  • Tous les commentaires sont modérés. N'envoyez pas plus d'une fois votre commentaire. Il pourrait être pris pour un spam par notre anti-virus.
  • Traitez les autres avec respect. Les commentaires contenant des incitations à la haine, des obscénités et des attaques nominatives contre des personnes ne seront pas approuvés.

Je m'abonne à la lettre d'information de Global Voices en Français
* = required field
Non merci, je veux accéder au site