Toutes les langues dans lesquelles nous traduisons les articles de Global Voices, pour rendre accessibles à tous les médias citoyens du monde entier

En savoir plus Lingua  »

Facebook répond aux activistes

Ce billet de Jillian York est publié sur notre site Global Voices Advocacy. Il a d’abord été publié sur le site jilliancyork.com, et fait suite à un certain nombre d’articles sur le traitement des activistes ayant une page Facebook par les modérateurs de Facebook. Pour mémoire, voici quelques uns des articles déjà parus à ce sujet : On Facebook Deactivations (suppression de comptes Facebook), Facebook will reinstate your content, but only if you're Sarah Palin (Facebook remettra en ligne vos contenus, mais uniquement si vous êtes Sarah Palin), et Facebook Deactivations: No Appeals (suppression de comptes Facebook : aucun recours) [liens en anglais].

J’écris sur les déboires de certains utilisateurs du réseau social Facebook depuis près de quatre mois. Alors, vous imaginez bien quelle a été ma surprise hier lorsque j’ai reçu un e-mail d’un membre du staff de Facebook en réponse à mes articles. A défaut de pouvoir divulguer le nom de ce dernier, sans sa permission, ou de pouvoir publier ce mail dans sa totalité, je vais plutôt me contenter de publier ici quelques extraits, des plus intéressants, accompagnés de mes notes personnelles.

En référence à votre tout récent article sur le bannissement du mot « Palestinien » des pages Facebook, j’ai voulu vous contacter personnellement, afin de vous assurer que ceci découlait d’une anomalie dans un de nos systèmes automatisés. Le rôle de ce système est en fait de vérifier et d’authentifier les noms sur les profils, et un bug jusqu’alors non détecté appliquait ces mêmes règles à des pages. Nous nous attelons à corriger ce problème, si cela n’a déjà pas encore été fait à l’heure actuelle.

Comme je l’ai noté hier matin, ce problème a vite été résolu. Je ne suis pas vraiment sûre de croire qu’il s’agissait là d’un simple « bug », vu que cela ne concernait que les termes « Nazi », « Palestinien » et « Al Qaeda », mais je suis cependant heureuse qu’ils aient réparé cela. Intéressant qu’il s‘agisse encore de ce “système automatisé”, une fois de plus. Ce que je peux déduire de tout ceci est que, suite aux signalements de certains utilisateurs de Facebook, le mot « Palestinien » a été vraisemblablement jugé “inapproprié” sur les pages Facebook.

En outre, nous comprenons que notre produit constitue un outil précieux pour beaucoup d’activistes qui défendent les droits de l'homme dans le monde entier ; s’il vous plait, n’hésitez donc pas à l’avenir à m’écrire directement pour tout problème que rencontreraient des activistes ou toute autre organisation de bonne foi.

Quelle bonne nouvelle. J’espère qu’il le pense vraiment, et qu’il n’est pas comme son collègue Barry Schnitt, qui a laissé un commentaire sur le blog de Rebecca MacKinnon avec la même invitation, mais a été incapable de répondre aux nombreux mails que lui ont envoyés des personnes affectées par ce problème.

Il importe de mentionner ici que le problème est le même avec d'autres réseaux sociaux qui s’intéressent particulièrement aux activistes. A plusieurs reprises, des activistes qui se sont heurtés à certaines situations [NdT : suppression non motivée de comptes]  m’ont contactée moi, ou une autre personne qui s'est impliquée pour ce problème, et nous avons fait appel à nos  contacts pour informer rapidement un membre du staff du dit réseau social afin de corriger le problème. Mais nous comprenons tous que ceci n’est ni pratique, ni gérable à long terme.

Dans ce même mail, ce membre de l’équipe de Facebook m’a également fait savoir qu’il avait visité mon blog et était donc au courant de mon intention de rédiger prochainement des articles sur le contrôle des contenus diffusés sur ces réseaux sociaux. Je suis contente. Mon but en écrivant ces articles était d’attirer l’attention de Facebook, et apparemment, cela a fonctionné. La prochaine étape, bien sûr, est de nous assurer que nous retiendrons leur attention et que les activistes qui utilisent cette plateforme sont en sécurité.

Commentez

Merci de... S'identifier »

Règles de modération des commentaires

  • Tous les commentaires sont modérés. N'envoyez pas plus d'une fois votre commentaire. Il pourrait être pris pour un spam par notre anti-virus.
  • Traitez les autres avec respect. Les commentaires contenant des incitations à la haine, des obscénités et des attaques nominatives contre des personnes ne seront pas approuvés.

Je m'abonne à la lettre d'information de Global Voices en Français
* = required field
Non merci, je veux accéder au site