Toutes les langues dans lesquelles nous traduisons les articles de Global Voices, pour rendre accessibles à tous les médias citoyens du monde entier

En savoir plus Lingua  »

Chine : le PIB augmente, mais où en sont les dépenses publiques ?

L’annonce que la Chine est sur le point de devenir la deuxième puissance mondiale a été publiée avant-hier, en même temps que les chiffres de la croissance du Japon au deuxième trimestre 2010.

Où va tout cet argent ? se demande BRY, un membre du forum économique en ligne du site Sohu, dans un billet publié la semaine dernière et intitulé “Pourquoi les chinois épargnent-ils toujours autant ? ”. Il commence par comparer les systèmes de santé d’Australie, de Suède et de Thaïlande avec le système chinois :

在我国,虽然正在的推进全民医保制度有助于缓解“看病贵”的问题,但保障之外的余额仍足以让一个家庭变得一无所有甚至负债累累,除非你能保证一辈子不得大病。

En Chine, le système d’assurance santé mis en place a aidé à apaiser le problème du prix des consultations médicales, mais, à moins que vous n’ayez à faire face à aucune maladie grave durant votre vie, les coûts supplémentaires non couverts par l’assurance sont encore suffisant pour mettre une famille sur la paille, si celle-ci ne se retrouve pas criblée de dettes.

Il compare également le coût de l’éducation supérieure avec celui, beaucoup plus bas, de pays comme le Royaume Uni, la France et l’Inde :

而在我国,大学学费近20年的时间里上涨了约25倍,而同期城镇居民人均年收入只增长了4倍,大学学费的涨幅几乎10倍于居民收入的增长。一个人本科4年最少花费2.8万元,相当于贫困县一个农民20多年的纯收入,这还没有考虑吃饭、穿衣、医疗等费用。

En Chine, les frais d’inscription des universités ont été multipliés par 25 ces 20 dernières années, tandis que le revenu annuel de la population urbaine et semi-rurale a seulement quadruplé. Le coût de l’éducation supérieure augmente donc dix fois plus vite que les revenus. Pour obtenir un master, qui correspond à 4 années universitaires, un étudiant doit donc débourser au minimum 28,000 RMB ce qui correspond à 20 ans du revenu net d’un paysan d’une région pauvre, et cela sans compter la nourriture, l’habillement, les frais de santé etc.

Il aborde ensuite le sujet des retraites en Chine et ailleurs :

蒙古、朝鲜、古巴等实行计划经济的社会主义国家采取的是国家保险型的养老保险制度,国家宪法把以养老为主要内容的社会保障制度确定为国家制度,退休金支出全部由国家和企业承担,个人不交纳养老保险费。我国现阶段,国家机关事业单位实行的是国家保险型的养老保险制度,企业单位实行的是自保公助型的养老保险制度,而占全国人口多数的农民和城镇无业居民(或称灵活就业人员)要么游离于社会养老保险制度之外,要么个人必须承担全部20%的缴费。

如果上述三座大山仍不足以说明中国人爱储蓄的理由,那就加上住房。现在的房价之高足以让一个中等收入的家庭花掉大半辈子的积蓄,或者当一辈子房奴。

中国人爱储蓄是为了明天在使劲榨取今天。不是中国人守财,而是自己给自己在做保险,是想给子孙传下更多的财产。在社会保障体系还不够完善的今天,中国人只有以更忘我的奋斗,来换取一家人和下一代人富足安定。

Les pays socialistes avec des économies planifiées comme la Mongolie, la Corée du Nord et Cuba ont tous adopté un système de retraites national, un système d’assurance inclus dans la constitution de chaque pays. Le coût des retraites est entièrement pris en charge par l’état et l’entreprise, le particulier n’ayant rien à payer. Actuellement, en Chine, les institutions d’état appliquent un système de sécurité sociale nationale pour les retraites, tandis que les entreprises privées utilisent un système d’aide publique d’auto-assurance. La plus grande partie de la population, ruraux et urbains au chômage (ou intérimaires) ne bénéficient pas de la couverture sociale nationale et doivent cotiser à hauteur de 20% de leur revenu.

Si ces trois montagnes ne suffisent pas à expliquer pourquoi les Chinois aiment économiser, ajoutez-y le logement. Les prix sont tellement élevés qu’une famille de classe moyenne a aujourd’hui le choix entre dépenser la moitié des économies de leur vie ou rester esclaves d’une hypothèque toute leur vie.

La raison pour laquelle les Chinois sont si économes est que la somme qu’ils peuvent mettre de côté  aujourd’hui servira aux dépenses futures. Si les Chinois sont économes, c’est moins pour le plaisir d’entasser de l’argent que pour se créer eux-mêmes une assurance, pour avoir un peu plus à léguer à leurs enfants. Aujourd’hui, le système de sécurité sociale étant seulement en train de se mettre en place, la seule option pour les Chinois reste de se battre avec abnégation pour apporter confort et stabilité à leur famille et aux générations futures.

Article à lire (en anglais): les banques semblent être dans l'attente d'un changement de comportement.

(L'image de ce billet est dérivée de cette photo d'un billet de banque 100 RMB prise par un utilisateur de Flickr, Comer Zhao)

Commentez

Merci de... S'identifier »

Règles de modération des commentaires

  • Tous les commentaires sont modérés. N'envoyez pas plus d'une fois votre commentaire. Il pourrait être pris pour un spam par notre anti-virus.
  • Traitez les autres avec respect. Les commentaires contenant des incitations à la haine, des obscénités et des attaques nominatives contre des personnes ne seront pas approuvés.

Je m'abonne à la lettre d'information de Global Voices en Français
* = required field
Non merci, je veux accéder au site