Toutes les langues dans lesquelles nous traduisons les articles de Global Voices, pour rendre accessibles à tous les médias citoyens du monde entier

En savoir plus Lingua  »

Pakistan : Les internautes se mobilisent pour aider les victimes des inondations

Pakistan Floods Map

Pakistan Flood Map. Image Courtesy US Department Of State Pakistan Flood Disaster Relief Page

L'étendue et les effets des récentes inondations au Pakistan sont gigantesques sous tous les aspects. Jusqu'à présent, elles ont fait plus de 1.600 morts et près de 20 millions de sans abris, soit un dixième de la population du pays, et une superficie de plus de 160.000 kilomètres carrés – un cinquième du territoire pakistanais total – est submergée [liens en anglais].

Les sinistrés ont désespérément besoin de nourriture, d'abris, de médicaments, d'argent et d'autres secours. La réaction du gouvernement pakistanais a été qualifiée d'apathique. Les pouvoirs publics manquent d'infrastructures, de moyens financiers et autres, et l'efficacité de l'Autorité de gestion des catastrophes nationales (NDMA) est obérée par la bureaucratie.

Malgré tout, il est réconfortant de voir les gens ordinaires, et en particulier de nombreux jeunes Pakistanais se rendre dans les zones dévastées pour secourir les victimes. Plus encore, les internautes pakistanais sont en première ligne en rendant visible leur action en temps réel par Twitter, photos et vidéos. Cela offre un exemple à retenir sur la manière dont les internautes peuvent apporter leur contribution à la société en matière de gestion coordonnée des catastrophes  – quitte à parfois faire de l'ombre à l'action publique.

Nous sommes fiers d'informer que plusieurs auteurs de Global Voices Pakistan se sont rendus dans différentes régions du Pakistan pour distribuer l'aide. Les auteurs de Global Voices Awab Alvi et Faisal Kapadia se sont coordonnés avec les équipes de bénévoles de Motorsports Club of Pakistan, OffroadPakistan et SARelief pour conduire des campagnes de collecte de fonds en ligne et hors  ligne .

Depuis deux jours notre équipe de banavoles de Motorsports Club of Pakistan et OffroadPakistan sont dans d'intenses discussions sur la meilleure marche à suivre. Nous avons activement levé des fonds au niveau local, et les engagements ont atteint un montant de près de 2,5 millions de roupies. La campagne de SARelief a recueilli à elle seule 2.278 $ de quelques généreux donateurs, à mesure que le message est diffusé, je suis sûr que cette option aisée de paiement par PayPal, si près du mois islamique du ramadan sera à même de procurer un niveau considérable de financement pour les ravages au Pakistan. (Teeth Maestro)

L'équipe a poursuivi en effectuant la première tournée d'aide humanitaire à Sukkur dans la province du Sindh les 14 et 15 août. Avec Twitter et les bornes GPS ils ont tenu le journal de leur opération :

<br /><br />

6 camions d'aide humanitaire d'une valeur de plus de 2,4 millions de roupies – quatre camions de denrées alimentaires de base d'une valeur de 16,80,000 roupies, un contenant un assortiment de paniers-repas achetés à Makro pour 4,43,585 roupies et le sixième chargé de tentes et de bouteilles d'eau d'une valeur de 6,75,000 roupies. Nous transportons aussi 250 boîtes de conserve d'1 kilo de biryani cuisiné généreusement offertes par un de nos amis. Nous n'avons pas de médicaments, mais espérons nous concentrer plus tard sur l'aide médicale. (Teeth Maestro)

Chargement d'aide alimentaire sur le camion. Photo Dr. Awab Alvi surTwitpic

Le Dr. Awab Alvi publie aussi de nombreuses photos décrivant l'opération d'aide humanitaire à Sukkur. En outre, il tweete en direct l'action sur son compte Twitter et a remercié les donateurs :

L'opération d'aide de cette semaine n'aurait pas été possible sans le soutien de tous les donateurs – VOUS AVEZ ATTEINT des milliers de sinistrés

Sana Saleem, une autre auteure de Global Voices, basée à Karachi, et coordinatrice de projet pour l'association de jeunesse du nom de “Futurs Leaders du Pakistan” (FLP) s'est aussi rendue dans le Sindh et la Vallée de Swat. Sana raconte son expérience sur le blog Dawn :

Notre journée a démarré par l'identification des zones touchées pour commencer la distribution. Sujawal, situé dans le district de Thatta a été désigné comme camp de base pour la distribution des secours. Selon les autorités du District, Sujawal compte plus de 27.500 familles déplacées. La plupart de ces personnes vivent dans des conditions épouvantables, au bord de la route avec des charpai et des abris de fortune faits de somple paille. Les conditions de vie empiraient à mesure que nous approchions de Sujawal. Les routes avaient été submergées à différents endroits et les familles contraintes de se réfugier dans des zones sans électricité. Serpents, insectes et chiens errants partout, les familles sont en danger permanent de subir leurs attaques.

Elle note :

Des actions comme celles-ci prouvent qu'il reste de l'espoir pour le Pakistan. Alors que les gens continuent à lutter et à s'entraider dans ces temps difficiles, reste à espérer que le reste du monde se montrera aussi généreux pour secourir les millions de sinistrés des inondations.

Lisez la suite de ses récits sur The Observers ainsi que sur son compte Twitter.

De jeunes Pakistanais en action, organisent la distribution de secours. Photo d'Ammar Yasir sur Twitpic

Les auteurs de Global Voices Farhan Janjua et Ammar Yasir informent sur leurs comptes Twitter de leur collaboration pour les secours avec des associations comme Pakistan Youth Alliance.

Ammar Yassir : Aujourd'hui grand jour, je dois charger les camions avec l'aide humanitaire. But : 500 familles. Les dons ont dépassé ce que nous nous étions fixé. #pkinondations

guppu : vous tous qui restez assis à ne rien faire, à juste dire des “Dieu l'a voulu, Dieu vous récompensera” pour les actions de secours, VOUS ÊTES AUSSI INHUMAINS !! #pkinondations #pksecours

Un autre auteur de Global Voices, Salman Latif a mis en ligne plusieurs vidéos sur YouTube montrant les opérations de secours. Celle-ci retrace la tournée de distribution à Muzaffargarh et Mehmood Kot.

Vous pouvez suivre les actions humanitaires et l'information en rapport donnée par les internautes avec les hashtags Twitter #pkflood et #pkrelief.

Commentez

Merci de... S'identifier »

Règles de modération des commentaires

  • Tous les commentaires sont modérés. N'envoyez pas plus d'une fois votre commentaire. Il pourrait être pris pour un spam par notre anti-virus.
  • Traitez les autres avec respect. Les commentaires contenant des incitations à la haine, des obscénités et des attaques nominatives contre des personnes ne seront pas approuvés.

Je m'abonne à la lettre d'information de Global Voices en Français
* = required field
Non merci, je veux accéder au site