Toutes les langues dans lesquelles nous traduisons les articles de Global Voices, pour rendre accessibles à tous les médias citoyens du monde entier

En savoir plus Lingua  »

Moyen-Orient : l'Arabie Saoudite interdit aux jeunes Marocaines l'accès à La Mecque

[Liens en anglais et en arabe] La décision prise le mois dernier par l’Arabie Saoudite d’interdire aux « jeunes » marocaines de se rendre à La Mecque, le site le plus sacré pour l”Islam, pour accomplir la Omra (le petit pèlerinage), a déclenché une grande indignation au Maroc. Les autorités Saoudiennes ont justifié l’interdiction par leur doute sur la réelle intention de ces demandeuses de visas (accompagnées par leurs parents ou pas).  Elles auraient “quelque chose d'autre en tête” que de pieuses intentions, une allusion très claire à la prostitution clandestine. Les membres conservateurs du parlement marocain ont été très vifs dans leur condamnation de ce qu'ils appellent “un procès d'intention” et une “insulte à toutes les Marocaines ainsi qu'à leur famille”. Les blogueurs ont eux aussi réagi.

Tawaf autour de la Kaaba – un rituel durant le pèlerinage à La Mecque, par Omar Chatriwala sur Flickr

La commentatrice soudanaise Nesrine Malik, sur la rubrique Comments are free du Guardian, considère que l’Arabie Saoudite en instaurant cette interdiction manque à ses obligations religieuses envers les musulmans. Elle a également une suggestion :

L'Arabie Saoudite a pour obligation de faciliter le pèlerinage à La Mecque à tous les musulmans du monde. Je suggère donc pour mitiger le problème et dans un esprit de diffamation générale, que les Saoudiens soient interdits d'entrée au Maroc, dans l'hypothèse où ils utiliseraient leur visa touristique pour des “raisons autres”.

La blogueuse Marocaine Sarah (Words for Change) répond à cette interdiction dans un billet  intitulé “Je suis une prostituée, sorcière, droguée et sioniste”. Elle expose son exaspération devant les stéréotypes toujours plus répandus sur les Marocains. elle écrit :

J'ai essayé de rester très diplomate toutes ces années quand j'expliquais que le Maroc est un pays ô combien formidable et que ce dont ils parlent sont certains aspects culturels de l'identité marocaine blablabla. Aujourd'hui j'ai décidé de ne plus être diplomate pour répondre à leurs accusations […]

Les femmes marocaines sont bien plus honorables qu'un grand nombre de poupées manipulatrices du Moyen-Orient qui pratiquent les relations sexuelles  superficielles ou anales pour préserver leur virginité ou s'en procurer une de rechange importée de Chine au cas où elle perdrait la leur, mais elles continuent à agir comme si elles étaient la vierge Marie en personne ““Achraf mini Echaraf Mafiich” [comme si elles étaient plus dignes que la dignité elle même].

Le blogueur libanais Mustapha de BeirutSprings.com est choqué, et dit que les autorités marocaines auraient dû répondre avec beaucoup plus de virulence. Il écrit :

La faute ne revient pas entièrement aux Saoudiens. Les Marocains auraient dû en faire toute une affaire. Ils auraient dû menacer d'aller jusqu'au bout de l'affaire, quitte à devoir interdire à leur ressortissant de se rendre en Arabie Saoudite. Cela aurait peut être généré une sorte de publicité qui aurait forcé les pays arabes à débattre de ces stéréotypes trop répandus.

Le blogueur marocain Anas de Big Brother Maroc est du même avis. Il écrit [en français]:

[Q]ue faire ? Notre pays n'a ni le pétrole des Saoudiens, ni suffisamment de puissance économique pour refuser “l'aide” en millions de dollars que donne la monarchie saoudienne au Maroc.

Si cela ne dépendait que de moi, j'aurai décidé de ne plus partir à la Mecque, mon pays économisera les millions de dollars au lieu de les transférer vers l'Arabie saoudite à travers les pèlerinages de Marocains, j'imposerai le visa aux Saoudiens et je commencerai à corriger ce qui est à corriger dans mon pays.

Le sujet a également soulevé un débat sur Twitter.

Miss Nabokov (Maroc) écrit :

Si c'est comme ça, alors les Saoudiens devraient être interdit d'entrée au Maroc, puisque ce sont eux qui vont là bas pour le sexe.

Ce qui m'énerve, c'est que l'Arabie Saoudite et les autres pays du Golfe accuse le Maroc de manque de valeurs morales, quand ce sont LEURS hommes qui viennent et exploitent les pauvres filles.

Jillian C. York (USA) est du même avis :

Le Maroc est un pays assez pauvre. La faute est aux Saoudiens qui profitent continuellement de ce fait.

@Medmouad (Maroc) répond :

@jilliancyork  je préfère dire que les deux, le Maroc et les pays du Golfe en général sont coupables. Si les Marocains étaient bien défendus, les choses seraient différentes.

Afrinomad (Maroc)rejoint la discussion. Il écrit :

@jilliancyork c'est révoltant de se dire que du point de vue des arabes du Golfe, “Marocaine” n'est pas une nationalité, mais une occupation.

Tarek Amr, sur le compte @gr33ndata (Egypte) :

عشان الناس إل زعلت لما قلت الحج و العمرة لازم تكون تحت إدارة دولية بعيدا عن خبل السعودية و عنصريتها http://bit.ly/bfA9Nn

Pour ceux qui s'étaient mis en colère lorsque j'avais suggéré que le Hajj ainsi que la Omra soit mis sous administration internationale, et retirés des mains de ces fous racistes de Saoudiens, je suggère de suivre le lien suivant [article de Aljazeera sur l'interdiction en anglais http://bit.ly/bfA9Nn]

Jasmine Aladdin (Égypte) est d'accord. Elle écrit :

@gr33ndata da habbal weste3bat gamed awi we ta55aloofff begad we maloush ay 3elaqa bel deen!!!

C'est de la folie. C'est une insulte. C'est de la débilité mentale. Cela n'a rien de religieux !!!

Ahmed Fouad (Egypte) n'est pas d'accord :

@gr33ndata لا اعتقد ان سبب المنع هو العنصرية ولكن اكيد هوا المحافظة علي قدسية هذا البلد وطهارتة

Je ne pense pas que cela ait quelque chose à voir avec le racisme. Il s'agit clairement d'une intention de maintenir le caractère sacré et pur du pays.
Ce n'est pas la première fois qu'une telle controverse a lieu. Récemment, le quotidien koweitien al-Watan a dû présenter ses excuses quand le dessin animé très populaire qu'il produit a créé une polémique. Les Marocaines y étaient dépeintes comme des  sorcières avides qui cherchaient à se faire épouser par de riches Koweïtiens.

Le site internet du Ministère de l'information égyptien a été piraté par un hacker marocain qui s'est introduit dans le système ce qui a provoqué l'arrêt technique du site. Selon Hespress.com [arabe], un média d'information marocain sur internet, l'attaque  exprimait la colère envers la façon dont les Marocaines ont été dépeintes dans une série télé égyptienne diffusée cette été, dont le titre est Al-Aar (Honte).

Photo par omar_chatriwala disponible sur Flickr et sous licence a Creative Commons Attribution 2.0 Generic.

1 commentaire

  • […] [2010] L'’Arabie Saoudite interdit aux Marocaines l’accès à La Mecque [Liens en anglais et en arabe] La décision prise le mois dernier par l’Arabie Saoudite d’ interdire aux « jeunes » marocaines de se rendre à La Mecque , le site le plus sacré pour l”Islam, pour accomplir la Omra (le petit pèlerinage), a déclenché une grande indignation au Maroc. Les autorités Saoudiennes ont justifié l’interdiction par leur doute sur la réelle intention de ces demandeuses de visas (accompagnées par leurs parents ou pas). Elles auraient “quelque chose d'autre en tête” que de pieuses intentions, une allusion très claire à la prostitution clandestine. Les membres conservateurs du parlement marocain ont été très vifs dans leur condamnation de ce qu'ils appellent “un procès d'intention” et une “insulte à toutes les Marocaines ainsi qu'à leur famille”. […]

Ajouter un commentaire

Merci de... S'identifier »

Règles de modération des commentaires

  • Tous les commentaires sont modérés. N'envoyez pas plus d'une fois votre commentaire. Il pourrait être pris pour un spam par notre anti-virus.
  • Traitez les autres avec respect. Les commentaires contenant des incitations à la haine, des obscénités et des attaques nominatives contre des personnes ne seront pas approuvés.

Je m'abonne à la lettre d'information de Global Voices en Français
* = required field
Non merci, je veux accéder au site