19/09/2010

Billets de 19/09/2010

Lire la suite

Monde : Sans eau, pas de vie

La 20ème réunion pour la Semaine mondiale de l'eau a eu lieu à Stockholm, du 5 au 11 Septembre 2010 sur le thème "Qualité de l'eau : défis et prévention, utilisation mesurée, réduction". Selon les organisateurs, "l'urbanisation, l'agriculture, l'industrie et les changements climatiques exercent une pression croissante tant sur la quantité que sur la qualité de nos ressources en eau."

Lire la suite

Afrique du sud: La proposition de loi sur la protection de l'information, retour à l'époque de l'apartheid ?

L'Afrique du Sud est considérée comme ayant une des presses les plus libres du monde. Mais en ce moment, ces libertés très vantées se trouvent une fois de plus sous la menace : le parlement sud-africain examine un projet de loi de “Protection de l'Information”, qui se propose d'imposer des restrictions à l'accès aux informations du gouvernement, ceux qui enfreindraient la loi encourant jusqu'à 25 ans de prison.

Lire la suite

Togo : la blague sportive la plus hilarante de l'année

La fédération togolaise de football déclare que l' “équipe nationale” qui a joué un match amical contre Bahreïn le 7 septembre 2010 était fausse. Le ministre des Sorts du Togo affirme que l'équipe était composée de “joueurs non identifiés et de leurs manipulateurs de l'ombre” appartenant à un “groupe mafieux.” La FIFA enquête. Un blogueur a décrit l'affaire comme l'une histoires les plus étranges de l'année, et un autre parle de “l'une des farces sportives les plus hilarantes de tous les temps.”

Lire la suite

Voces Bolivianas : Jaqi Aru diffuse la langue aymara sur Internet

Rising Voices  19/09/2010

L'aymara est une langue vernaculaire d'Amérique du sud et l'une des langues officielles du Pérou et de la Bolivie. L'objectif du site et de la communauté Jaqi Aru en Bolivie est de mettre en valeur et de répandre la langue aymara sur Internet. Grâce à une bourse de Rising Voices, Jaqi Aru a par exemple fondé le site Global Voices en aymara.

Je m'abonne à la lettre d'information de Global Voices en Français

Non merci, je veux accéder au site