Toutes les langues dans lesquelles nous traduisons les articles de Global Voices, pour rendre accessibles à tous les médias citoyens du monde entier

En savoir plus Lingua  »

Azerbaïdjan : le réseautage social commence à l'approche des élections

[Liens en anglais sauf mention contraire] L’ Azerbaïdjan ira aux urnes le 7 novembre pour les élections parlementaires et la campagne officielle débutera 23 jours avant cette date. Depuis les changements controversés apportés au code électoral en juin, cette période est réduite de 5 jours par rapport aux campagnes précédentes.

On peut pourtant déjà voir des signes d'activité sur Facebook.

Erkin Gedirli, un juriste de profession ainsi que blogueur, fait partie du petit nombre d'utilisateurs du populaire réseau social. Peu après avoir décidé de se présenter aux élections parlementaires, il a créé un groupe Facebook [en azéri]. Son groupe dont le but est d'informer les gens sur le processus électoral et de répondre à toutes questions, compte pour le moment 416 membres.

Le groupe a été créé en juillet de cette année au milieu des controverses. Peu après le lancement de la page Facebook de Gedirli, le secrétaire de la commission centrale des élections, Natiq Mammadov, exprimait des doutes sur ce qu'il considérait comme un début de campagne avant le démarrage de la période officielle.

Les accusations ont soulevé quelques questions sur l'utilisation des nouveaux média et des réseaux sociaux en période d'élection. Par exemple, puisque Gedirli n'est pas officiellement inscrit comme candidat, l'utilisation des média sociaux pendant cette période pourrait être considérée comme une zone floue ouverte à interprétation et débat et ce probablement par les autorités.

Ceci est particulièrement vrai puisque de nombreux politiciens ont leur propre page Facebook qu'ils utilisent déjà de puis quelque temps pour communiquer avec leurs supporters.

Néanmoins, la liberté d'expression et des média demeurant problématique en Azerbaïdjan, spécialement depuis l'interdiction des émissions de radio étrangères de la BBC, VOA et RFE/RL au début 2009, l'activité en ligne pourrait se développer pour compenser.

Cet développement pourrait remettre dans l'actualité l'utilisation des nouveaux média et des réseaux sociaux par les activistes, particulièrement s'ils peuvent offrir une sorte d'alternative partielle au contrôle des média traditionnels par le gouvernement pendant les élections, média qui ne sont pas considérés comme libres et indépendants par les observateurs internationaux.

D'après les estimations de Facebook, basées sur le nombre de connexions, le site compte environ 170,000 utilisateurs en Azerbaïdjan, la plupart d'entre eux étant des jeunes agés de 18 à 30 ans.

Pour l'instant, un autre candidat probable, l'analyste et figure politique Ilgar Mammadov, a lui aussi lancé sa propre page [en azéri]. Mammadov, qui a un blog, et Gedirli qui en un aussi, appartiennent au même parti, le RE-AL (Alternatives Républicaines). Il est aussi sur  tweeter à @ilgarmammadov.

Commentez

Merci de... S'identifier »

Règles de modération des commentaires

  • Tous les commentaires sont modérés. N'envoyez pas plus d'une fois votre commentaire. Il pourrait être pris pour un spam par notre anti-virus.
  • Traitez les autres avec respect. Les commentaires contenant des incitations à la haine, des obscénités et des attaques nominatives contre des personnes ne seront pas approuvés.

Je m'abonne à la lettre d'information de Global Voices en Français
* = required field
Non merci, je veux accéder au site