Toutes les langues dans lesquelles nous traduisons les articles de Global Voices, pour rendre accessibles à tous les médias citoyens du monde entier

En savoir plus Lingua  »

Hongrie: Les citoyens protestent contre Auchan

Qu'est ce qui se passe exactement dans l'affaire du marais de  Dunakeszi?

L’affaire du marais de Dunakeszi [en anglais] continue depuis la fin de l'année 2009. La polémique concerne les plans d'expansion du centre commercial d’Auchan Hongrie sur un marais protégé par la loi.

Greenfo, un site environnemental, a publié récemment un article [en hongrois, comme les liens suivants] donnant les dernières informations sur cette affaire. Après le réexamen effectué par l'Inspection nationale pour l'environnnement, la nature et l'eau, le terrain du futur parking a été divisé en deux parties et les investigations continuent sur l'une des moitiés seulement. Le site a aussi signalé que les dirigeants des “défenseurs du marais”- Márton Sarkadi et György Kriska – ont été convoqués pour une audition et accusés de diffamation et de calomnie parce qu'une fausse brochure d'Auchan a été publiée sur un site web lancé pour attirer l'attention sur l'affaire du marais de Dunakeszi.

Plus tard une vidéo a été publiée et diffusée sur plusieurs sites web concernant un entrepreneur qui a commencé à couper des arbres dans la zone encore sous enquête, soutenant qu'il travaillait pour Auchan. Péter Pacsuta, qui blogue sous le pseudo Pacsker, a aussi partagé la vidéo sur son blog GreenR et a reçu un courriel de la société de communication d'Auchan, qui écrivait que l'entreprise n'avait commencé et ne commencerait aucun travail tant qu'une décision n'avait pas été prise.

L'inspection a une nouvelle fois visité les lieux mardi, des représentants d'Auchan Hongrie, de la municipalité de Dunakeszi et des ONG ont participé “à la visite“, qui a été publiée sur Facebook aussi.

photo avec l'autorisation de Simon Molnár de lightwalker.aminus3.com

L'effet Facebook

Depuis le tout début, Facebook a été un outil très important parmi les citoyens qui défendent le marais.  Il y a un groupe pour le sauvetage du marais de Dunakeszi et un autre qui invite les citoyens à boycotter le centre commercial, ils ont aussi utilisé des images de hamster d'une publicité d'Auchan pour un article parodique.

Auchan Hongrie est, elle aussi, très active sur Facebook : elle a commencé par publier une page sur une consommation responsable pour l‘environnement, qui est tombée dans le même piège que Nestlé avec la campagne de Greenpeace.

Pacsker a d'abord essayé de publier un lien sur la page  de Jin & Jang, page des hamsters, mais n'a pas pu le faire. Plus tard, il a écrit à propos du site des consommateurs conscients de Auchan et partagé une capture d'écran, qui a fait l'objet de commentaires des “défenseurs du marais” qui ont par la suite été supprimés. Pacsker a écrit:

Auchan n'a pas pu supporter la publicité, étant obligée de rendre compte et de dire la «vérité» – elle a fermé  le mur de la page sur Facebook d'Auchan Hongrie. Depuis la mi-journée, la censure continue, mais les utilisateurs qui sont insatisfaits de la politique environnementale de l'entreprise sont là et même si ce n'est pas pour une demande spéciale, ils expriment leur mécontentement sur le contenu des commentaires des messages d'Auchan.[…]

L'effet blogueur

Les bloggers de “Varacsk” ont posé des questions dans leur billet et invité leurs lecteurs à publier leurs avis sur la page Facebook d'Auchan:

[…] Je voudrais seulement demander : tout est permis ici ? Nous donnons de l'argent à l'Etat, aux inspections, aux autorités et tout le monde se tait ? Qui va les  arrêter ? (Je vois devant moi des gens qui s'en fichent, puisqu'il s'agit seulement d'un marais, voyons… s'il n'était pas éliminé, où iriez-vous garer votre voiture ? Où l'auriez-vous laissée pendant que vous faites des emplettes pour des choses superflues ? Qui se soucie que les agriculteurs hongrois sont privés de ça ? Qui se soucie que l'enfant de mon petit-fils ne pourra pas boire de l'eau propre et respirer de l'air pur ? N'avez-vous pas vu ? La charcuterie est à seulement 640 HUF [2,33 €] le kilo ![…]

Pacsker a publié un billet sur les profits et pertes d'Auchan, soutenant que les résultats sont identiques à ceux du concept de karma :

[…] C'est le choix auquel l'entreprise Auchan est confrontée. Soit elle coopère pour la protection de l'environnement et garde ses profits soit elle ne coopère pas, elle atteindrait ainsi ses buts contre elle-même et s'exposerait à être chassée de ce pays. Quand elle prend les gens pour des idiots et fait couper des saules aux troncs épais pour “extirper les mauvaises herbes et aménager la zone», elle ne crache pas ainsi seulement aux yeux de la nature, mais elle crache sur elle-même. Le serpent se mord la queue. J'espère qu'Auchan a compris l'importance du karma! “

Commentez

Merci de... S'identifier »

Règles de modération des commentaires

  • Tous les commentaires sont modérés. N'envoyez pas plus d'une fois votre commentaire. Il pourrait être pris pour un spam par notre anti-virus.
  • Traitez les autres avec respect. Les commentaires contenant des incitations à la haine, des obscénités et des attaques nominatives contre des personnes ne seront pas approuvés.

Je m'abonne à la lettre d'information de Global Voices en Français
* = required field
Non merci, je veux accéder au site