Toutes les langues dans lesquelles nous traduisons les articles de Global Voices, pour rendre accessibles à tous les médias citoyens du monde entier

En savoir plus Lingua  »

Philippines : Hôtesses de l'air dansantes

Une démonstration de sécurité en vol, dansée sur de la musique pop par les hôtesses de l'air d'une compagnie aérienne des Philippines, fait un tabac sur YouTube [les liens sont en anglais].

Selon une porte-parole de la compagnie [en anglais], danser la démonstration des procédures de sécurité est simplement un moyen d'allier service et divertissement.

“La danse de la démonstration de sécurité est simplement un autre moyen de mettre en valeur notre culture de l'amusement et les talents de notre pays. Nous projetons de l'introduire sur plus de vols après avoir reçu les éloges du public mondial.”

Cebu Pacific est une compagnie aérienne à bas coûts aux Philippines qui domine le marché local.

Une association d'hôtesses de l'air et de stewards, cependant, s'alarme de cet artifice et la diffusion de la vidéo sur l'Internet.

Bien qu'on puisse penser au premier coup d'œil que c'est un coup de pub anodin, à la longue, le stéréotype des membres de l'équipage comme amuseurs aura sûrement un impact négatif et sexiste sur les esprits du public, aux dépens des hôtesses-danseuses involontaires.
Cet emballage sexiste marque un retour au passé arriéré des années 50 et 60 quand les “hôtesses” devaient porter le mini-short et la minijupe pour plaire aux voyageurs qui étaient majoritairement des hommes d'affaires. Les faire danser devant les passagers est un signe que cette mentalité est tombée plus bas que jamais.

Au moment de cette traduction, la vidéo a déjà obtenu 7 661 025 vues, 14 976 “aiment,” et 581 “n'aiment pas” depuis son téléchargement vers YouTube le 30 septembre. Elle a gagné aussi un grand nombre de récompenses sur YouTube, selon le blog Techpinas.

La vidéo a obtenu des commentaires à la fois positifs et négatifs sur YouTube, Facebook, et Twitter. Beaucoup de gens ont approuvé l'équipage dansant qui rend moins ennuyeuses les démonstrations de sécurité. Les détracteurs de la vidéo, cependant, condamnent la pratique comme sexiste et encourageant la discrimination sexuelle. Voici un échantillon de quelques commentaires sur Facebook :

Samuel Raterta J'aime bien. Les passagers sont devenus plus attentifs aux instructions de sécurité de l'avion. De plus, ils dansaient seulement au début, pas pendant le voyage entier.
Prince Valdez Admettons-le, le sexe fait vendre…
Tine Sabillo Le sexe fait vendre parce que nous tolérons de telles tactiques commerciales sexistes de mauvais goût. Et oui, il y a beaucoup d'hôtesses de l'air chez PAL [Philippine Airlines] qui ne sont plus si jeunes. Elles luttent toujours pour l'égalité. Après tout, elles sont des professionnelles de la sécurité. Ceci n'est pas un concours de beauté ou de talent. Les gens prendront toujours l'avion même si les hôtesses ne sont pas si “sexy” ou “jolies” parce que le voyage est une nécessité. Dites non au sexisme et à l'âgisme au travail.
Mabel Balanquit Je ne vois pas où est le problème. C'est une bonne stratégie. C'est amusant :)
Rey Refran “un retour au passé arriéré pendant les années 50 et 60 quand les hôtesses devaient porter le mini-short et la minijupe pour plaire aux voyageurs qui était majoritairement des hommes d'affaires.” < — Je vois un parallélisme inquiétant ici avec la renaissance du McCarthysme aux Philippines, hein ?

La miniature vient de la page Flickr de georgeparrilla, utilisée sous Licence CC Paternité 2.0 Générique

Commentez

Merci de... S'identifier »

Règles de modération des commentaires

  • Tous les commentaires sont modérés. N'envoyez pas plus d'une fois votre commentaire. Il pourrait être pris pour un spam par notre anti-virus.
  • Traitez les autres avec respect. Les commentaires contenant des incitations à la haine, des obscénités et des attaques nominatives contre des personnes ne seront pas approuvés.

Je m'abonne à la lettre d'information de Global Voices en Français
* = required field
Non merci, je veux accéder au site