Toutes les langues dans lesquelles nous traduisons les articles de Global Voices, pour rendre accessibles à tous les médias citoyens du monde entier

En savoir plus Lingua  »

Inde : haro sur les Jeux du Commonwealth

[liens en anglais, sauf mention contraire] Les Jeux du Commonwealth ont commencé officiellement le 3 octobre avec des dispositifs de sécurité accrus. Les Jeux du Commonwealth [en français],  événement sportif multi sports, ont lieu tous les quatre ans depuis 1930 entre des athlètes des pays membres du Commonwealth. Pour la première fois, l'événement se déroule en Inde, et de façon étonnante, il a été sujet à de nombreuses critiques et controverses depuis le début.

Leur préparation a été marquée par un certain nombre de problèmes de sécurité et d'infrastructures, avec notamment des accusations de corruption qui ont été abondamment débattues dans les médias indiens et la blogosphère. Aussi, un groupe de citoyens auto-proclamés  “Front anti-Jeux du Commonwealth” a manifesté contre la tenue de l'événement évoquant de nombreuses irrégularités telles que :

- la violation des droits des habitants dans les centres urbains pauvres, notamment les expulsions qui ont mis à la rue quelque 200 000 personnes.

- Les plus pauvres (les mendiants) ont été arrêtés et renvoyés dans leurs états d'origine

- Les travailleurs migrants ont été menacés et encouragés à quitter la ville

- 300 000 vendeurs de rue ont déjà perdu leur gagne-pain à cause des jeux

Slogan contre les Jeux du Commonwealth. Image de nocwg2010 sur Flickr sous licence CC BY-NC-SA

Prema de Delhi critique la tendance de ses compatriotes et des médias a exagérer.

Ces faits sont terribles et personne ne peut le nier. Cependant, ce qui me dérange encore plus, c'est qu'il semble que l'exagérer tous les points négatifs des préparatifs des Jeux soit devenu un sport national. Dès le début, il a été proclamé que ces jeux seraient un échec. Un athlète se retire et la nouvelle est diffusée partout, comme si tous les athlètes avaient décidé de se retirer.

Le comité d'organisation des jeux du Commonwealth 2010 a terni l'image de l'Inde et les soupçons de fraudes dans l'utilisation des fonds en disent long sur la manière inepte de gérer l'affaire. Mais la manière de réagir des médias indiens, tous domaines confondus, donne l'impression qu'ils travaillent dans un but précis et caché.

Pour régler le problème, elle fait part de ses suggestions :

Ne parler que du négatif n'arrange rien et il est nécessaire de soutenir l'Inde pour assurer le succès de ces jeux. Sur les problèmes de sécurité, nous pouvons et les avons géré, preuve en a été faite lorsque nous avons organisé les championnats du monde de cricket et l’IPL avec succès.

Hors d'Inde aussi, de nombreux articles dans les médias internationaux ont évoqué la mauvaise gestion et la corruption autour des préparatifs des jeux. Des journalistes ont eu recours à des moyens ingénieux  pour démontrer les faiblesses des préparatifs des autorités indiennes. Café Pyala montre un reportage télévisé d'un journaliste de Channel 7 Australia qui a introduit clandestinement des explosifs dans le village des athlètes pour démontrer les faiblesses du niveau de sécurité sur les lieux.

Ce reportage a eu un large écho à travers le monde et il est venu renforcer les voix réclamant l'annulation des Jeux. Cependant, comme le révèle le très respecté programme  MédiaWatch de l'Australian Broadcasting Corporation, l'histoire n'était pas celle qu'on voulait nous faire croire.

Si vous regardez/lisez un seul média cette semaine, regardez ceci pour comprendre comment les reportages peuvent être manipulés, avec des effets dévastateurs.

Le stade Jawaharlal Nehru Stadium, à la Nouvelle Delhi, l'un des sites des Jeux du Commonwealth Games 2010 in Delhi. Image de seaview99 sur Flickr, sous licence CC BY-NC-SA

Néanmoins, Beyond Cynical dans Desicritics, prend plutôt bien les critiques . Il espère que l'Inde a appris ses leçons et ira de l'avant sans répéter les mêmes erreurs :

Les Jeux du Commonwealth nous ont juste projetés, nous, les Indiens, sur la scène internationale pour notre niveau de corruption inimaginable. Quand le monde l'a découvert, récemment, nous en étions conscients depuis longtemps et n'avons rien fait pour régler ça. Ainsi, on a appris la leçon de manière amère. Parce que c'est un événement international, toutes les saloperies ont fait surface et les gens ont commencé à laver leur linge sale en public pour sauver leur peau.

A Journey nourrit de grands espoirs pour l'Inde à travers cet événement :

La tenue des Jeux du Commonwealth en Inde montrera certainement la nation comme un pays “capable”, avec un immense potentiel. Au cours du déroulement de cet événement sportif spectaculaire, il nous faut  prêter une attention particulière aux compétitions sportives et à la réaction des autres pays du monde face à la manière dont l'Inde le fait.

Commentez

Merci de... S'identifier »

Règles de modération des commentaires

  • Tous les commentaires sont modérés. N'envoyez pas plus d'une fois votre commentaire. Il pourrait être pris pour un spam par notre anti-virus.
  • Traitez les autres avec respect. Les commentaires contenant des incitations à la haine, des obscénités et des attaques nominatives contre des personnes ne seront pas approuvés.

Je m'abonne à la lettre d'information de Global Voices en Français
* = required field
Non merci, je veux accéder au site