Toutes les langues dans lesquelles nous traduisons les articles de Global Voices, pour rendre accessibles à tous les médias citoyens du monde entier

En savoir plus Lingua  »

Corée du Sud : les grandes entreprises dans l'angle mort des droits humains

[liens en coréen sauf mention contraire] Les hôpitaux, les prisons et l'armée sont trois endroits où l'un des côtés détient le pouvoir absolu sur l'autre et où les atteintes aux droits humains sont fréquentes.  En Corée du Sud, un autre endroit est dans “l'angle mort” des droits humains : les grosses entreprises.  Non pas à cause du pouvoir que ces méga sociétés ont sur leurs consommateurs, mais plutôt en raison de la façon dont elles traitent leurs propres employés et employés potentiels.  Beaucoup d'informations sensibles qui leur sont communiquées sur ces derniers sont par exemple traitées sans aucune précaution et les insultes directes sont la norme pendant le processus d'embauche.

En Corée, rejoindre les rangs d'une grosse entreprise est devenu un rêve hors de portée des jeunes diplômés ordinaires, spécialement depuis la crise financière mondiale de 2008.  Il y a 4 ou 5 étapes de sélection.  D'abord, le test sur papier, ensuite, un test d'aptitudes, suivi par une première série d'entretiens, un test spécial (test écrit et physique) et un second tour d'entretiens avec le PDG et l'équipe dirigeante.  Le géant Samsung a même son propre test, appellé “SSAT” (SamSung Aptitude Test). Et la société LG a elle aussi son propre test, appelé RPTS. Il y des instituts et quantité de livres dont le propos est d'apprendre aux étudiants à avoir de bons scores à ces tests.

Dès le premier round, la sélection sur papier, les candidats abdiquent de beaucoup de pouvoir au bénéfice des corporations.  Beaucoup de sociétés s'informent de la taille, du poids et du groupe sanguin des candidats.  Plusieurs d'entre elles leur demandent des informations sur le niveau d'éducation de leurs parents ainsi que leurs numéros de sécurité sociale.  Le blogueur Ethanjoh qui, à une époque, sélectionnait des designers pour sa société, écrit qu'il était choqué de voir la quantité d'information soumises à la compagnie :

그리고 한 가지 놀라웠던 점은 이력서에 다들 주민등록번호를 기재한다는 것이다. 앞자리 정도면 모르겠지만 사실 그게 왜 필요한지, 왜 기업에서도 요구하는지 잘 모르겠다. 어찌보면 개인정보유출의 사각지대가 바로 그런 이력서가 아닐까 싶다. 전화번호며, 개인가족구성, 주소, 주민등록번호…등등 너무나 많은 사항들이 이력서에 들어가 있다…가족구성은 알아서 뭐 할 것이며, 부모님 직업이나 학력이 어떻게 되는지는 알아서 뭐할 건데? 사실 좀 어이가 없었다.

Une chose choquante dont j'ai été témoin est que tout le monde donnait son numéro de sécurité sociale.  Donner la première partie est assez compréhensible  [note : la première moitié contient la date de naissance, la deuxième est un numéro unique à chaque individu] mais donner le reste – je ne comprends pas vraiment pourquoi tant de compagnies l'exigent.  C'est l'angle mort de la sécurité des informations personnelles… Pourquoi les compagnies ont-elles besoin de connaître la composition de la famille des postulants, la profession de leurs parents et leur niveau d'éducation ? C'est ridicule.

Image du café internet Skyseek, qui donne des conseils pour devenir hôtesse de l'air. Utilisée avec permission.

Voici quelques jours, les média en ligne rapportaient un petit incident sur un  cafouillage dans le processus de candidature en ligne.  Beaucoup de grosses sociétés demandent aux candidats de soumettre leur candidature en ligne.  Dans ce cas particulier, chaque fois qu'un candidat rafraîchissait la page où il entrait ses informations personnelles, les informations d'un autre candidat apparaissaient.  Les résultats des tests de langue d'un autre candidat, son niveau de performance avec un ordinateur et ses notes remplaçaient les siennes et l'information changeait à chaque fois que la page était rafraîchie.  De nombreux demandeurs d'emploi se sont inquiétés que leur CV ait pu être modifié par d'autres candidats.

On pourrait traiter ceci comme un incident isolé, mais beaucoup de jeunes demandeurs d'emploi ne sont pas à l'aise avec la façon dont les compagnies traitent les informations qu'ils fournissent pendant le processus de candidature.  Une fois que l'information est soumise, il est difficile de savoir ce qui se passe. En réponse à la question d'un internaute ‘Qu'arrive-t-il à mes 100 CVs ? quelques personnes ont dit que les compagnies jetaient les CV qu'elles recevaient, tandis que d'autres admettaient les recycler comme papier brouillon, ou ont même suggéré qu'ils étaient revendus.

ID: Category. 그거 팔린다고 하는 소리를 들은 것 같습니다만. ID: 주변이. 저도 주민등록번호 유출된 것을 주워서 이면지로 쓴 적이있죠. ID : StoS. 입사지원한 기업이 늘어날수록 스팸이 늘어납니다.

ID: Category. Une fois on m'a dit que ces CV étaient revendus. ID: Bystander. Je recyclais des CV avec des numéros de sécurité sociale comme papier brouillon.  ID: StoS. Plus je soumettais des candidatures, plus je recevais de SPAM.

Après avoir passé le premier round, les candidats peuvent s'attendre à une série d'entretiens intenses, spécialement avec “l'entretien pression”.  “L'entretien pression”, qui avait été introduit comme un moyen plus moderne et plus direct de jauger le calibre d'un candidat, a évolué dans beaucoup de sociétés coréennes en une mise en accusation négative des points faibles et des disgrâces du candidat. Le blogueur Jjkkl4 affirme que “l'entretien pression” permet à la société d'identifier les penseurs rapides avec un haut niveau de réactivité et la capacité de gérer des conditions de travail difficiles, et, par dessus tout, la probabilité de rester dans l'entreprise plus longtemps. Le blogueur décrit deux types d'entretien pression – positif et négatif.  Le style “négatif” se réfère à un contre-interrogatoire agressif  qui insiste sur les plus grandes vulnérabilités du demandeur d'emploi.  Le style “positif” s'acharne à mettre les candidats en difficulté en ajoutant au  des questions invraisemblables.  Un média local a sélectionné les trois questions les plus bizarres de l'année dernière : “Combien de gens voyagent de Corée en Chine pour affaires ?”, “Si personne ne pouvait voir la couleur rouge, comment marcheraient les feux rouges ?” et “Si vous étiez un Père Noël, comment est-ce que distribueriez tous les cadeaux à tous les enfants du monde en une nuit ?”  Le blogueur défend les bénéfices de l'entretien-pression.

최근에 입사 후 1년을 넘기지 못하고 쉽게 이직을 하는 메뚜기 직장인이 늘어나고 있거든요. 압박면접처럼 힘든 과정을 통과한 지원자는 업무의 강도를 미리 파악하고 입사를 하기 때문에 애사심, 열정, 업무 성과 등이 상대적으로 높아서 이직률이 낮다는 거죠… 압박 면접은 영업이나 서비스 업무를 많이 하는 쪽에서 진행을 하거든요. 업무를 하다 보면 자존심을 다치는 경우가 많이 생기기 때문에 이에 적절히 대응할 수 있는 인재를 뽑겠다는 겁니다.

Il y a de plus en plus de ‘sauterelles’ qui ne restent pas dans la même société plus d'un an. Toutefois, les candidats qui sont passés par un processus difficile comme l'entretien-pression sont déjà conscients de l'intensité du travail.  Une fois qu'ils rejoignent la compagnie,  il est peu probable qu'ils partent facilement puisqu'ils ont un sens “patriotique” de l'entreprise assez élevé, de la passion et  s'épanouissent dans le travail… L'entretien-pression est utilisé activement dans le secteur des ventes ou dans des divisions où le personnel est en contact direct avec le client.  Beaucoup de gens ont du mal émotionnellement à travailler dans cet environnement et c'est pour cela que la société veut sélectionner des candidats qui peuvent gérer ces situations.

Le blogueur ajoutait que dans les cas les plus extrêmes, les questions indiscrètes s'enchainaient pendant plus d'une heure et beaucoup de candidats quittaient l'entretien avant la fin, parfois les larmes aux yeux.  Les intervieweurs, avec un visage imperturbable, mitraillent souvent de questions les candidats et les interrompent quand leurs réponses semblent illogiques ou non convaincantes.

Exemple 1. Internaute ID:Nan  Histoire publiée sur Nate Pann, une page web de discussion générale :

들어오자마자 저를 쫙~보시더군요. 그러더니 하시는 말씀”사진이랑 많이 다르네요. 사진으론 외소하게 봤는데”…면접관: 이 이력서로는 우리같은 주식회사에선 일 못한다. 휴학생에다 자격증도 없고 특출나게 잘하는것도 없고…장점이라곤 월급 낮게 부른거 밖에 없다…차라리 능력 좋은 나이 있는 남자를 만나 시집가는게 어떻냐고 하시더군요…

Dès le moment où je suis arrivée, l'intervieweur m’ a regardée de haut en bas.  Et puis il s'est déchainé ” vous êtes très différente de votre photo. Vous aviez l'air menue sur la photo. [note : sous-entendant qu'elle était grosse.] L’ intervieweur : “Vous ne pouvez pas travailler avec nous avec ce CV (le contenu de son CV n'était pas satisfaisant). Vous avez pris des congés pendant vos études.  Vous n'avez aucune certification.  Pas de spécialités… Votre seul point fort, c'est un bas salaire”… L'intervieweur a continué jusqu'à me suggérer : ‘Pourquoi n'épousez-vous pas un vieux type avec un bon boulot ?’

Exemple 2 : Internaute ID: Ggeung, sur le même site de discussion. Il raconte sa prise de bec avec un intervieweur :

저 소위 말하는 지잡대(:지방대학교) (평균 학점) 4.2 대로 나왔습니다. 뭐 서울권에 비하면야 학점 따기 쉽지요…그러더니 면접관 여기 대학은 도대체 누가다니는거냐고 그럽니다. 돈은 있는데 성적이 안 되는 것 들 다니는 곳 아니냐고 능글능글 웃으며 말하네요…왜 휴학했냐고 여쭙길래 고등학교 때부터 부모님 손 안 빌리려고 계속 아르바이트를 해왔는데 등록금을 벌어보려고 휴학을 택했다라고 대답했습니다. 그랬더니 이 담당자 왈 “이래서 없는 것 들이란 없으면 대학을 왜가” 아주 조용히 혼잣말로 속삭이시더군요…기분 나빠서 이력서 탁 뺏었습니다.

J'ai été dans un collège communautaire avec mon GPA (Grade Points Average, ou moyenne générale) de  4.2.  C'était relativement facile d'avoir de bonnes notes dans un collège communautaire, par rapport aux universités de Séoul… Un intervieweur m'a demandé (en se moquant) : ‘quel genre de personnes vont dans CETTE école ?  Seuls les jeunes qui ne sont pas assez intelligents mais ont de l'argent vont dans ces endroit.’  Il a dit ça avec un sourire narquois. Quand il m'a demandé pourquoi j'avais pris du temps off pendant mes études, j'ai répondu que j'avais choisi de travailler pour payer le reste de mes études.  J'ai travaillé à temps partiel depuis que je suis au lycée pour ne pas être un poids pour mes parents.  Alors, l'intervieweur a murmuré dans sa barbe : “Quels ratés, pourquoi est-ce qu'ils perdent leur temps à faire des études quand ils n'ont pas d'argent ?”  Ça m'a tellement énervé que je lui ai arraché mon CV des mains.

Un peu plus tard, l'intervieweur a à nouveau dit du mal des parents de Ggeung.  Ils se sont insultés et ont hurlé pendant un moment avant que Ggeung ne claque la porte. Malgré tout, les entreprises coréennes insistent sur le fait qu'elles ont besoin de gens forts pour gérer des situations hostiles.  D'autres suggèrent qu'elles devraient adopter une autre approche, ou au moins essayer de transformer leur environnement de travail en des endroits plus humains et plus gérables.

Commentez

Merci de... S'identifier »

Règles de modération des commentaires

  • Tous les commentaires sont modérés. N'envoyez pas plus d'une fois votre commentaire. Il pourrait être pris pour un spam par notre anti-virus.
  • Traitez les autres avec respect. Les commentaires contenant des incitations à la haine, des obscénités et des attaques nominatives contre des personnes ne seront pas approuvés.

Je m'abonne à la lettre d'information de Global Voices en Français
* = required field
Non merci, je veux accéder au site