Toutes les langues dans lesquelles nous traduisons les articles de Global Voices, pour rendre accessibles à tous les médias citoyens du monde entier

En savoir plus Lingua  »

Iran : La visite du Président Ahmadinejad au Liban

Le président iranien, Mahmoud Ahmadinejad, vient de terminer une visite de deux jours au Liban [en anglais], sa première visite officielle depuis son arrivée au pouvoir en 2005. Il a eu des entretiens avec des responsables libanais et visité les places-fortes de l'allié de l'Iran, le Hezbollah, dans la banlieue sud de la capitale et le Sud-Liban, et reçu un accueil de héros. Plusieurs blogueurs iraniens ont réagi.

Meybodema a publié plusieurs photos de la visite d'Ahmadinejad au Liban et cité [en farsi] Sayyid Hassan Nasrallah, le leader du Hezbollah, qui faisait l'éloge de la République Islamique et saluait Mahmoud Ahmadinejad.

Le blogueur cite Nasrallah disant que contrairement à toute la propagande, “l'Iran aide les opprimés”.

Sayeh Azadireproduit (ci-contre) un dessin du célèbre caricaturiste iranien Nikahang publié sur Roozonline [en farsi] avec pour légende “les rêves d'Ahmadinejad pour le Liban”.

Z8unak énumère des raisons du bon accueil des Libanais au président Ahmadinejad. Voici ce qu’écrit le blogueur [en farsi]:

Cela vous étonne qu'Ahmadinejad ait été accueilli aussi chaleureusement au Liban ? 20 ans après la guerre Iran-Irak, les villes frontalières n'ont pas été reconstruites, mais les maisons au Liban l'ont été avec notre argent. Beaucoup d'Iraniens ne peuvent se payer le médecin ou l'hôpital et en meurent chaque jour, pendant que l'Iran construit des hôpitaux au Liban.

Mollah ironise :

Les Libanais n'ont rien vu de mauvais de la part du gouvernement iranien. Si nous étions Libanais et avions l'argent, nous deviendrons des partisans de la République Islamique… Ils disent, peu nous importe qu'ils soient au pouvoir après un ‘coup d'Etat’ ou qu'ils torturent… amenez les dollars, c'est tout.

Commentez

Merci de... S'identifier »

Règles de modération des commentaires

  • Tous les commentaires sont modérés. N'envoyez pas plus d'une fois votre commentaire. Il pourrait être pris pour un spam par notre anti-virus.
  • Traitez les autres avec respect. Les commentaires contenant des incitations à la haine, des obscénités et des attaques nominatives contre des personnes ne seront pas approuvés.

Je m'abonne à la lettre d'information de Global Voices en Français
* = required field
Non merci, je veux accéder au site