Toutes les langues dans lesquelles nous traduisons les articles de Global Voices, pour rendre accessibles à tous les médias citoyens du monde entier

En savoir plus Lingua  »

Mexique : une femme de 20 ans est le nouveau Chef de la Police d'une ville du Mexique

Elle s'appelle Marisol Valles García, mais on la surnomme maintenant la « femme la plus courageuse de tout le Mexique » [en espagnol].

Marisol Valles García est une jeune femme de 20 ans, mariée, étudiante en dernière année de Criminologie. Elle est aussi le nouveau chef de la police à Práxedis, dans l'état de Chihuahua, au Mexique[en anglais]. Práxedis se situe à environ 100 kilomètres de Ciudad Juárez, la ville la plus violente [en anglais] du Mexique.

Mais pourquoi a-t-elle obtenu de poste important ? Richard Grabman [en anglais] l'explique sur son blog The Mex Files [en anglais] :

The only candidate to step forward to command the public security force was Marisol Valles García, a twenty-year old criminology student.  The new sheriff in town (and the youngest police chief in Mexico) oversees a tiny department that at most can provide two shifts of patrol officers per community.

Le seul candidat pour commander la force publique de sécurité a été Marisol Valles García, une étudiante en criminologie de 20ans. Le nouveau sheriff de la ville (et le plus jeune chef de police du Mexique) dirige un petit commissariat qui au mieux peut déplacer deux patrouilles de policiers par quartier.

Cristhian García, un blogueur mexicain de 21 ans, fait ce commentaire [en espagnol] sur ce sujet :

El alcalde de ese municipio, buscaba un Jefe de Policía, y después de repasar a todos los hombres que tenia dentro de la corporación, Marisol se levanto y dijo: “Aquí toda la gente tiene miedo, todos tenemos miedo, pero vamos a cambiar ese miedo por seguridad”

Y para demostrar su valor, ayer Marisol se dejo fotografiar con la cara descubierta, mostrando así que en Mexico aun hay personas valientes que están dispuestas a luchar contra el narcotráfico y el crimen organizado.

Le maire de cette ville cherchait un Chef de Police, et après avoir passé en revue tous les hommes de l'effectif, Marisol s'est levée et a dit : « Ici tout le monde a peur, nous avons tous peur, mais nous allons transformer cette peur en sécurité ».

Et pour prouver son courage, hier Marisol s'est laissée photographier à visage découvert, montrant de cette façon qu'au Mexique il y a encore des personnes courageuses qui sont disposées à lutter contre le narcotrafic et le crime organisé.

Un article du site web d'information La Polaka [en espagnol] affirme que « aucun homme ne veut devenir policier, et encore moins chef de la police, parce que tous ont peur d'être exécutés, comme tant d'autres porteurs d'uniforme le sont ».

Des Mexicains, et des gens du monde entier qui ont entendu parler de Marisol Valles García, laissent en ce moment des commentaires sur Twitter à son sujet.

Adam D. Prince (@rabbitcincouno), des États-Unis [en anglais] :

#HerooftheWeek Award goes to 20 yr old Marisol Valles Garcia, a criminology student that has become Police Chief in Guadalupe, Mexico…

#HerooftheWeek La récompense à Marisol Valles García, une étudiante en criminologie qui est devenue Chef de Police à Guadalupe, au Mexique…

Laura Ruíz (@YoSoyBereNice), du Mexique [en espagnol] :

Marisol Valles García de 20 años encabeza policía en Chihuahua.-Para que vean quien lleva los pantalones por allá.

Marisol Valles García, 20 ans, devient le chef de la police dans le Chihuahua. – Pour qu'ils voient qui porte des pantalons là-bas.

On parle même de cette histoire sur le compte de l'acteur Tom Cruise (@TomCruise) [en anglais] :

20yr Marisol Valles Garcia is a real-life hero as police chief of Mexico's most violent town. Let's show her support: http://bit.ly/ata0wm

Marisol Valles García, 20 ans, est une vraie héroïne, chef de police dans la ville la plus violente du Mexique.

Enfin, le blog Hermosillo, sur Periodista Digital [en espagnol] examine cette affaire et cite Marisol Valles García comme quelqu'un dont sa région est fière :

Sin duda alguna una vez más la enaguas de la bella y valiente mujer de Chihuahua pone en alto a su región.

De todas maneras bienvenidos los comentarios ya que ELLA, MARISOL VALLES GARCÍA, así con mayúsculas, fue única que aceptó el cargo.

Sans aucun doute, les jupons de la belle et vaillante femme du Chihuahua font honneur à sa région.

De toute façon, les commentaires sont les bienvenus, étant donné que ELLE, MARISOL VALLES GARCÍA, comme ça, en majuscules, a été la seule à accepter ce poste.

1 commentaire

Ajouter un commentaire

Merci de... S'identifier »

Règles de modération des commentaires

  • Tous les commentaires sont modérés. N'envoyez pas plus d'une fois votre commentaire. Il pourrait être pris pour un spam par notre anti-virus.
  • Traitez les autres avec respect. Les commentaires contenant des incitations à la haine, des obscénités et des attaques nominatives contre des personnes ne seront pas approuvés.

Je m'abonne à la lettre d'information de Global Voices en Français
* = required field
Non merci, je veux accéder au site