Toutes les langues dans lesquelles nous traduisons les articles de Global Voices, pour rendre accessibles à tous les médias citoyens du monde entier

En savoir plus Lingua  »

Chine : Cartographier les évictions violentes pour informer les futurs propriétaires

[liens en chinois sauf mention contraire]  C'est Google Maps, plutôt que Ushahidi ou Map World [en anglais], qu'un activiste chinois utilise pour cartographier les expulsions violentes sur sa “carte sanglante”, dont le but est d'informer les acheteurs potentiels consciencieux [sur le passé des terrains] :
在较大的地图中查看血房地图开放版

Selon Wikipedia la “carte sanglante” :

记录下近年来层出不穷的暴力拆迁案件,提醒人们,拒绝购买在非法、反人性的基础上建造起来的新房

documente le flot continu d'expulsions violentes de ces dernières années et nous demande de refuser d'acheter de l'immobilier bâti sur des fondations illégales et inhumaines.

Cette “carte sanglante” a aussi été mentionnée pendant un court laps de temps sur Baidu Baike [en français] qui disait notamment :

在地图上可以看到,迄今为止,这一地图已经被网友浏览了七万余次,而标注的血拆事件也达到了82起,覆盖了从上海到新疆、从黑龙江到广西的全国大多数区域,其中大多数暴力拆迁事件集中在东部沿海地区。唐福珍拆迁自焚、江西宜黄拆迁自焚、呼和浩特拆迁通知附带子弹、广西北海白虎头村强拆等轰动一时的案例在血房地图上都有标注,不过记者也发现,地图上也有一些并不准确的信息,例如发生在成都的唐福珍拆迁自焚案在地图上却被标注到了湖北荆门。

“因为网友可以自由更改地图,所以难免会产生小差错,发现错误网友也可以改正。”地图创建者“血房地图”对南都记者说。

Comme vous pouvez le voir, à ce jour, cette carte a reçu 70 000 visites, et plus de 82 cas d'expulsions violentes ont été cartographiés dans tout le pays, de Shanghai à Xinjiang, et de Heilongjiang à Guangzhou.  L'auto-immolation de Kang Fuzhen, les évictions et l'auto-immolation de Yihuang à Joangxi [en anglais], la mise en demeure d'éviction accompagnée de coups de feu à Hohhot, l'éviction à Hutou dans le Beihai au Guangxi, ne sont que quelques uns des cas connus indiqués sur la carte. Cependant, les journalistes ont relevé quelques informations erronées comme l'éviction / auto-immolation de Tang Fuzhen [en français] qui a pris place à Chengdu mais est indiquée sur la carte comme ayant eu lieu à Jingmen, au Hubei.

“Comme les internautes peuvent éditer la carte librement, il est difficile d'éviter de petites erreurs, même si les utilisateurs qui découvrent les erreurs peuvent les corriger” explique le créateur de la “carte sanglante” au journal Southern Metropolis Daily.

Le créateur de la “carte sanglante” a été très actif sur son compte de microblog sur Sina, créé le 8 octobre. Il publie des informations sur les évictions et dialogue avec les utilisateurs dont certains ont été témoins d'expulsions. Deux mises à jour le 9 octobre indiquaient :

“血房地图的目的,在于将那些已经,或将要淡出公众视野的暴力拆迁案收集整理,一些两三年以前发生的事件,单凭我一己之力不容易找到,但有了你们的支持会容易很多。那些带血的土地上,新房正在销售,你懂的。”

L'objectif de la “carte sanglante” est de rassembler et de faire la liste des cas d'évictions violentes qui ont, déjà été oubliées de l'opinion publique ou vont l'être ; pour certains cas qui remontent à 2 ou 3 ans, j'ai du faire des recherches moi-même mais avec votre aide ce sera beaucoup plus facile.  Quand je dis qu'en ce moment même de nouveaux projets immobiliers sont bâtis sur des terres gorgées de sang, les gens savent de quoi je parle.

一些正在发生的强拆案件,需要引起更多的媒体关注,血房地图并不是一个适合的平台。不能指望这样的方式能够引起关注阻止当下的强拆。这个平台的目的,是为消费者提供选择依据。如果有一天,这份小小的地图能让某个拆迁利益链上的人对他们的行为方式有所顾及,目的就达到了。

Des expulsions ont lieu en ce moment et ont besoin de beaucoup plus d'attention de la part des médias.  La “carte sanglante” toute seule n'est pas la bonne plate-forme pour y arriver.  Les gens ne peuvent pas s'attendre à ce qu'un effort comme celui-ci attire assez d'attention pour mettre fin aux évictions forcées.  Le but de ce site est de présenter des preuves qui permettent aux acheteurs de prendre leur décision.  Si un jour cette petite carte fait que les gens impliqués dans une expulsion reconsidèrent leurs actes, alors, elle aura atteint son but.

Commentez

Merci de... S'identifier »

Règles de modération des commentaires

  • Tous les commentaires sont modérés. N'envoyez pas plus d'une fois votre commentaire. Il pourrait être pris pour un spam par notre anti-virus.
  • Traitez les autres avec respect. Les commentaires contenant des incitations à la haine, des obscénités et des attaques nominatives contre des personnes ne seront pas approuvés.

Je m'abonne à la lettre d'information de Global Voices en Français
* = required field
Non merci, je veux accéder au site