Toutes les langues dans lesquelles nous traduisons les articles de Global Voices, pour rendre accessibles à tous les médias citoyens du monde entier

En savoir plus Lingua  »

Corée du Sud : Duel sur Twitter entre hypermarchés et petit commerce

Alors que les hypermarchés ne font qu'une bouchée des petits commerces, les discussions sérieuses se sont rallumées en Corée du Sud, tant en ligne que dans les médias. Dans la soirée du 28 octobre, tandis qu'un débat de qualité sur la question ds SSM (Super Supermarchés) était au programme d'une des principales chaînes de télévision, deux redoutables adversaires, l'un représentant les grosses sociétés et l'autre défendant la cause des petits commerçants, ferraillaient sur Twitter.

MM. Chung et Moon sont deux figures éminentes qui se situent aux extrémités opposées du débat sur les SSM. Chung Yong-jin est le vice-président du groupe Shinsegye, qui possède E-mart, une version coréenne de Walmart, et le petit-fils du fondateur de Samsung. Celui qui le défie, Moon Yong-sik, est un personnage controversé. Si le public en général tient Moon pour un non-conformiste penchant à gauche, ceux qui le défendent le louent comme un guerrier qui combat courageusement le pouvoir. Moon est le représentant de Nowcom, propriétaire d'Africa.TV, un service d'information en ligne qui s'est fait largement connaître après la diffusion en direct de la manifestation de masse de 2008, aboutissant à l'emprisonnement de Moon pour violation de droits d'auteurs.

Le duel a commencé avec la provocation impromptue de Moon à propos d'un commentaire de Chung sur les avantages sociaux de ses employés. Chung, choqué par l'attaque subite de Moon, a d'abord pensé que le tweet comportait une faute de frappe. Moon évoquait les aspects sociaux dans deux ou trois tweets, dans lesquels figurait une critique de la vente de pizzas par E-mart, provoquant la fermeture des petites pizzerias locales. Les braises sont devenues incendie lorsque Chung a ressorti le casier judiciaire de Moon et a été à deux doigts de le taxer de “gauchiste”. Ci-dessous, la retranscription du duel sur Twitter :

정용진(@yjchung68) : 지난 19일 신문에 게재된 저희 회사 임직원 복지혜택 확대관련 내용입니다.직원들이 사랑하는 회사가 될수 있도록 앞으로도 계속 전진^^
문용식(@green-mun) : 수퍼개점해서 구멍가게 울리는 짓이나 하지말기를..그게 대기업이 할일이니?”
정용진 : 나우콤 문용식 대표님이 저에게 보내신 트윗입니다 마지막 반말하신건 오타겠죠?
문용식 : 오타는 아니구여.중소기업 입장에서 순간 화가나서 한말이지여. 피자팔아 동네피자가게 망하게하는 것이 대기업이 할일이냐구여? 주변상권은 다 붕괴시키면서 회사직원복지만 챙기면 되는거냐구여?
정용진 : 이분 분노가 참 많으시네요 반말도 의도적으로 하셨다네요 네이버에 이분 검색해보니 그럴만도 하세요
문용식 : 분노없이 지금 이 사회를 어찌 살겠어요? 정부회장도 좀더 안목을 키우시길. 달을 가리키면 달을 봐야지, 손가락끝만 쳐다보면 되나여? 대기업의 바람직한 상생의자세를 살펴봐야지, 반말들은것만 가슴에 담아두나여? 쯪쯪. […]
정용진 : 결국 이분 수퍼마켓과 피자얘기에서 불법상속 비자금얘기 까지 하시네요. 그래도 말투는 맘에 듭니다 ^^

Chung (@yjchung68): “Cette partie reprend un article publié le 19 du mois dernier sur l'action de notre société pour améliorer les avantages sociaux de nos employés. Pour devenir une société appréciée de ses membres, nous allons continuer à aller de l'avant :)”
Moon (@green_mun): “Arrêtez de faire … ces supérettes en ouvrant un marché géant…C'est à ça que vous servez, les grosses sociétés ?”
Chung (Retweetant le tweet de Moon) : “Voici ce que le représentant Moon de Nowcom m'a tweeté. Vous avez dû faire une faute de frappe, M. Moon, le dernier mot-le langage vulgaire.”
Moon: “Non. Ce n'était pas du tout une erreur. J'ai utilisé ces mots parce prendre la défense des petits commerçants me met hors de moi. Vendre des pizzas chez vous [chez E-mart] conduit les petites pizzerias locales à la faillite. C'est ce que veulent les grosses sociétés ? A quoi ça rime de prendre soin du bien-être de vos gens, tout en détruisant tous les petits commerces autour de vous ?”
Chung: “Vous êtes plein de colère. Vous avez même été délibérément vulgaire [Note de l'auteur : ce qui est rare entre hommes d'affaires dans la quarantaine ou la cinquantaine, à plus forte raison entre personnalités connues]. D'après ce que dit votre profil sur Naver.com, il ne peut guère en être autrement.”
Moon: “Comment vivre dans une société pareille sans colère. M. le Vice-président Chung, il vous faut mieux voir la société. Lorsque le doigt montre la lune, vous devriez regarder la lune, et non le doigt qui pointe. Je vous ai dit de prendre le concept de coexistence en tant que grande entreprise, mais vous, au lieu d'écouter le contenu de mes paroles, vous n'avez retenu que les mots grossiers. Allons donc.” […]
Chung: “Ainsi vous ramenez toutes les grandes questions comme l'héritage illicite et les caisses noires des entreprises alors qu'au départ il s'agissait en fait de pizza et de supermarché. Mais j'aime bien votre style, malgré tout.”

Moon a plus tard remercié Chung—ironiquement—pour avoir retweeté son tweet au ton agressif à ses dizaines de milliers de followers et mentionné la peine de prison infligée à Moon pour avoir enfreint les règles de l'information sur les manifestations, puisque par là Moon a gagné 200 followers du jour au lendemain. Utilisateurs de Twitter et blogueurs ont marqué leur enthousiasme d'avoir été témoins d'une bataille publique en direct, surtout sur un des thèmes les plus brûlants en Corée.

Hypermarché Homeplus en Corée

Les SSM [NdT : hypermarchés] tant de multinationales que nationaux sont omniprésents jusque dans les plus petites villes de Corée. E-mart, Lotte Super, GS Supermarket (dérivé de LG Groups) et Homeplus (un méga-maché géré par Samsung-Tesco) sont les principaux SSM dominant villes grandes et petites. Les marchands locaux et petits commerçants affrontent la concurrence de plus en plus rude de ces distributeurs qui peuvent offrir des prix plus bas, des magasins plus grands et davantage de services.

Agir pour relancer les petits commerçants (Sajangnim240 Cafe), est l'un de leurs groupes de défense. Un internaute a rapporté sur le site internet de ce mouvement qu'un hypermarché de son voisinage avait ouvert si discrètement que peu de gens du quartier l'avaient remarqué avant le jour de l'inauguration. Les gens supposaient que l'hypermarché avait agi ainsi pour laisser moins de temps aux plaintes potentielles de prendre de l'ampleur, ce qui aurait pu provoquer le retrait de l'autorisation de construire le SSM dans le centre commercial local.

Même s'il existe des règles restreignant l'implantation des SSM, et rendant obligatoire pour les sociétés de distribution de publier des notifications au niveau provincial antérieurement à la construction de SSM, une loi rigoureuse qui pourrait empêcher ou limiter l'installation de SSM en est à l'étape préliminaire. Alors que le projet de loi traîne devant l'Assemblée Nationale, l'inquiétude s'étend. Une étude de l'Institut des Petites entreprises de Corée en août 2010 (publiée sur le site Sajangnim240) établit qu'il y a eu une baisse significative des ventes des petits commerces due au pullulement des SSM. (le compte-rendu ci-après utilisait le terme ‘SSM’ pour désigner les hypermarchés des chaînes mondiales. Le terme ‘méga marchés’ a été adopté pour les chaînes d'hypermarchés d'origine coréenne)

대형마트 및 SSM 진출전 3년과 진출 당해년을 포함한 진출이후 3년간 매출액을 비교해본 결과 점포당 월평균 4,132천원의 매출이 하락하였으며, 그 비율은 28.0%가 감소한 것으로 나타났다…보다 심각한 사실은 대형마트•SSM 진출후 매출액의 감소폭이 점점 커진다는 사실인데, 시간이 지남에 따라 피해의 누적효과가 발생하여 회복이 점점 어려워진다는 것을 의미한다…고객의 변화를 보면, 대형마트•SSM 진출시점을 기준으로 급격히 고객 감소한 것으로 나타났는데, 점포별 일평균 22명의 고객이 감소하였으며, 감소율은 37%에 달하는 것으로 나타났다.

En comparant les ventes des petits commerces trois ans avant et après l'arrivée des SSM et des méga marchés (l'étude a porté sur six années), les résultats montrent que les ventes mensuelles ont baissé de 4.132 milliers de won en moyenne (2.664 €) après l'arrivée des hypermarchés, ce qui représente une chute de 28 % des ventes mensuelles… Pire, la diminution des ventes n'a cessé de s'accélérer, ce qui veut dire que les dégâts causés par les hypermarchés font boule de neige et que les chances de s'en sortir deviennent plus improbables… Si l'on examine la variation du nombre de clients, un petit magasin a perdu 22 clients par jour, ou 37 % de sa fréquentation quotidienne.

Lee Sang-hoon a publié un aticle sur le siteDaum Agora, soulignant que réglementer les SSM est vain à ce stade, le marché coréen en étant déjà saturé. Selon Lee, les petits commerçants doivent se sauver eux-mêmes et le rôle des autorités est de les aider à survivre par des formations appropriées sur les compétences commerciales et différents services publics :

동네 소매시장은 이미 SSM이 있건 없건 간에 완전경쟁시장이다. 편의점은 몇걸음 가기도 전에 연달아 나오고 목좋은 곳마다 이미 동네 유지들이 기업형 대형 마트를 열어 영업하고 있다. 그외에 후미진 골목들은 영세한 구멍가게들이 다닥 다닥 붙어 있다 싶이 하며 서로 경쟁하고 있다. 이미 우리 자영업시장은 미국이나 일본에 비해 경쟁이 매우 치열하고 소득의 양극화가 상당한 수준이다…우리가 진짜 해야 할 일은 메이저 리거들이라 할 수 있는 편의점, 동네 대형 수퍼마켓, SSM들의 경쟁에 끼어드는 것이 아니라, 실업 대신 어쩔 수 없이 장사를 선택한 영세 소상공인을 돕는 것이다.

Avec ou sans SSM, nous avons formé un marché de concurrence parfaite. Il y a des magasins de proximité à quelques pas et les riches locaux ont déjà bâti des hypermarchés dans les bons emplacements. Les supérettes sont serrées comme des sardines dans le reste des rues moins fréquentées et se font concurrence les unes aux autres. En Corée, la concurrence entre distributeurs est abrupte et la polarisation (des parts de marché) est substantielle, comparée à la situation commerciale aux USA et au Japon… Nous devrions, non  pas interrompre les combats entre les catégories d'acteurs que sont les commerces de proximité, les hypermarchés locaux et les SSM, mais aider les petits vendeurs qui décident d'ouvrir un magasin au lieu d'être au chômage (à survivre à la compétition).

La vie est sans pitié : chacun doit compter sur soi-même. Mais c'est aux autorités de mettre un frein lorsque les géants invincibles de la distribution empiètent sur le territoire des petits commerçants, ou au moins donner à ces derniers du temps pour se préparer à une bataille féroce. C'est la moindre des politesses pour le plus faible dans n'importe quelle compétition, hélas progressivement en voie de disparition.

Commentez

Merci de... S'identifier »

Règles de modération des commentaires

  • Tous les commentaires sont modérés. N'envoyez pas plus d'une fois votre commentaire. Il pourrait être pris pour un spam par notre anti-virus.
  • Traitez les autres avec respect. Les commentaires contenant des incitations à la haine, des obscénités et des attaques nominatives contre des personnes ne seront pas approuvés.

Je m'abonne à la lettre d'information de Global Voices en Français
Non merci, je veux accéder au site