Toutes les langues dans lesquelles nous traduisons les articles de Global Voices, pour rendre accessibles à tous les médias citoyens du monde entier

En savoir plus Lingua  »

MalawiSoc : un site pour partager des informations sur le Malawi

Clément Nthambazale Nyirenda est étudiant en dernière année de doctorat dans le laboratoire de Hirota/Sakurai du département d'intelligence artificielle et de systèmes informatique de l'Institut de Technologie de Tokyo. Il est également  maître de conférence, scientifique, chercheur et consultant en électronique et sciences informatiques à l'Ecole Polytechnique du Malawi. Il a crée MalawiSoc, un site de partage de “bookmarks” (signets) dédiés aux informations et blogs sur le  Malawi. Il a récemment accepté de répondre par email aux questions de Global Voices.

Comment avez-vous eu l'idée de créer MalawiSoc ?

Le bookmarking social est une méthode qui permet aux internautes d'organiser, de stocker, gérer et chercher des bookmarks de ressources disponibles en ligne. Cela permet aussi aux internautes de collaborer à travers la toile en partageant leurs favoris. De part mes activités de blogueur ,  je suis  devenu un fervent utilisateur des sites de bookmarking comme Digg, Redit and StumbleUpon ces dernières années. Mes expériences avec ces sites m'ont inspiré pour créer un site similaire dédié aux blogs et informations sur le Malawi.

Qui sont les autres fondateurs de MalawiSoc?

Je suis le seul fondateur mais j'essaye de recruter d'autres Malawites pour développer d'avantage le service, qui est basé à Yamato City, une petite ville à une heure de  train du centre de Tokyo au Japon.  Le site est hébergé par siteground.com au Panama.

Quel est l'utilité de votre service pour les Malawites en particulier ?

Il y a plusieurs avantages pour eux :

  1. Ils peuvent soumettre des billets liés au Malawi et des articles de leurs choix, y compris leurs propres articles. Cela aidera à accroître la publicité autour des contenus du Malawi sur la toile.
  2. Parce que la popularité des articles dépend du nombre de votes reçus, le site fournit des liens vers les articles sur le Malawi les plus populaires sur Internet. Cela prendra de l'ampleur au fur et à mesure, quand le nombre de membres et l'activité du site augmenteront.
  3. Le site donne une chance aux Malawites et à tous ceux intéressés par ce pays d'entrer en contact avec des personnes ayant les mêmes intérêts qu'eux. Cela peut, entre autre, donner naissance à des projets collaboratifs.

Quels succès voudriez-vous partager ?

Le site a moins de 3 mois. Je n'ai pas encore de succès significatifs à partager. Pour le moment, je suis occupé avec la promotion du site.

Quels sont les plus grands obstacles ?

Le plus grand obstacle à ce jour est que  je travaille seul. Mon temps libre est dédié au site. Je compte faire encore plusieurs améliorations mais je manque de temps d'autant plus que  j'entame ma dernière année de doctorat. Comme je l'ai mentionné plutôt,  je discute déjà avec quelques amis pour m'assister sur ce projet. J'espère qu'ensemble nous serons capable de rendre le site plus ergonomique et intéressant.

Clément Nyirenda, le fondateur de MalawiSoc Photo utilisé avec son accord.

Quels types d'expériences et connaissances recherchez- vous pour ce projet?

Des connaissances des logiciels et technologies suivantes seraient très utiles : Photoshop, Illustrator, Flash, CSS, xHTML and HTML, PHP, Mysql. Une connaissance approfondie d'Internet et du SEO est primordiale.

Comment envisagez-vous de rendre votre projet viable financièrement?

Toutes les dons de mécènes sont bienvenus. Ceux qui veulent aider peuvent me contacter via http://malawisoc.com/contact.  J'ai utilisé les sommes collectées à travers des publicités et des programmes d'affiliation sur mon blog pour acheter le  nom de domaine et payer l'hébergement  du site  siteground.com pour les deux premières années. J'espère que d'ici là,  les publicités que je mettrais en ligne sur le site de bookmarking permettront de l'autofinancer.

Comment  pensez-vous que MalawiSoc contribue à l'information au Malawi ?

Les utilisateurs fournissent les nouveaux articles, billets et commentaires. Finalement, ils votent pour les articles les plus intéressants. Je pense que cela contribue grandement à la transparence au Malawi.

Je pense qu'il est un peu prématuré de dire quoique ce soit à ce sujet. Au fur et à mesure que le site grandit, il deviendra la meilleure source d'articles et de liens sur les dernières informations et billets de blogs concernant le Malawi. La facilité avec laquelle les membres pourront obtenir des informations ou échanger des messages privés sera l'amorce du changement dans la société.

Combien de temps passez-vous sur ce projet ?

Je passe approximativement 8 à 12 heures par semaine.  Manipuler les codes HTML et PHP pour améliorer la fonctionnalité du site est ce qui prend le plus de temps.

Combien de visiteurs avez-vous sur le site ?

Le site est encore jeune. Il est bien trop tôt pour partager cette information.

Qu'est ce qui est unique sur MalawiSoc ?

C'est le seul bookmarking social dédié au Malawi sur la toile. Cela aide les internautes intéressés par le Malawi à participer à l'agrégation et à la notation du contenu disponible. Au final,  le site aide aussi à augmenter la visibilité du contenu disponible sur Internet.

Sous quelles licences publiez-vous votre contenu et vos codes ?

Le site est construit sur le système de gestion de contenu Hotaru sous la licence publique V.3. Cela nous donne la liberté de modifier le système en ajoutant des plug-in pour répondre à nos besoins.

Est-ce que MalawiSoc est sur Twitter?

Oui,  nos lecteurs peuvent nous suivre à cette adresse http://twitter.com/malawisoc

D'où proviennent vos lecteurs?

Presque 35% proviennent du Malawi, 20% du Royaume-Uni et 10% des États-Unis. La cible sont les malawites et toutes les personnes intéressés par le Malawi. Le contenu soumis est disponible uniquement sur le site.

Commentez

Merci de... S'identifier »

Règles de modération des commentaires

  • Tous les commentaires sont modérés. N'envoyez pas plus d'une fois votre commentaire. Il pourrait être pris pour un spam par notre anti-virus.
  • Traitez les autres avec respect. Les commentaires contenant des incitations à la haine, des obscénités et des attaques nominatives contre des personnes ne seront pas approuvés.

Je m'abonne à la lettre d'information de Global Voices en Français
Non merci, je veux accéder au site