Toutes les langues dans lesquelles nous traduisons les articles de Global Voices, pour rendre accessibles à tous les médias citoyens du monde entier

En savoir plus Lingua  »

Chine, Etats-Unis : Il est temps de reparler des atteintes à la vie privée

[Liens en chinois ou en anglais, sauf mention contraire] Selon la liste de Privacy International des pays où la surveillance est endémique, la Chine possède le plus de sociétés de surveillance, suivie de la Malaisie, de la Russie, de Singapour, du Royaume-Uni et de Taïwan, de la Thaïlande et des États-Unis. Dans un billet [en chinois] sur son blog Phoenix, la poétesse et professeure à l'École navale américaine, Rui Shen, qui garde personnellement le souvenir d'une enfance manquant sérieusement d'intimité, demande : alors que nos vies sont à présent presque constamment sous une certaine surveillance, n'est-il pas temps de reparler des atteintes à la vie privée, qui vont bien au-delà des dispositifs de sécurité dans les aéroports ?

前些天晚上看新闻。一段新闻报道说,美国的各大商店都有专门的摄像机查看每一个顾客,其目的并不是监视他们是否偷东西,而是调查研究他们买东西的习惯。一个商店的女经理用画面解释:“你看,那个顾客,在这个架子前站了十分钟了,这说明他需要帮助。我会派一个售货员去帮助他。摄像机帮助我们提高销售。”记者问:“可是这些摄像机也有别的功能,对不对?”女经理笑着:“那是另外一个问题。”

Je regardais les infos l'autre jour. Ils ont passé un reportage qui disait que maintenant en Amérique, dans tous les grands magasins, des caméras vidéo sont installées pour filmer chaque client, le but de cette surveillance étant non pas de prendre les voleurs à l'étalage mais d'enquêter sur le comportement d'achat des consommateurs. Le directeur d'un magasin expliquait ce que l'on voyait à l'écran : “Regardez ce client, il est devant cette étagère depuis dix minutes, il a clairement besoin d'aide. La caméra vidéo nous aide à accroître nos ventes, je vais envoyer quelqu'un maintenant.”  Le journaliste a demandé : “Mais ces caméras vidéos ont aussi d'autres finalités, non ?” Le directeur a ri : “Et bien, ça c'est une autre question.”

新闻播出后,就是几个人的讨论。大家都对各处的摄像机感到不满,可是这种不满已经很多年了,摄像机是越来越多,而不是越来越少。我们没有隐私,我们就是在家里做爱,天上的卫星也能看见我们。是的,过去是共产主义时代,我们不能在家里没结婚就做爱,不能在家里反党,因为隔墙有耳,会有人报告到街道居民委员会去说我们没有做爱证书或是反革命分子。

Suite aux infos, il y a eu un débat entre quelques personnes. Aucune d'elles n'aimait le fait que les caméras vidéo soient aussi omniprésentes, et cela fait de nombreuses années qu'elles le ressentent ; pourtant le nombre de caméras vidéo continue à augmenter au lieu de diminuer. Nous n'avons aucune intimité ; lorsque nous faisons l'amour chez nous, des satellites peuvent nous voir. C'est comme à l'époque du communisme, lorsque nous ne pouvions pas avoir de relations sexuelles chez nous si nous n'étions pas mariés, ni nous ne pouvions être contre le Parti à la maison, parce que les murs avaient des oreilles et que quelqu'un nous signalait au comité local de l'association de quartier pour avoir fait l'amour sans autorisation ou comme étant des contre-révolutionnaires.   

Après Huang Shuai, le climat de délation des années 70 en Chine [en français], voici pour Ren le type de surveillance de masse dont nous devrions en fait nous inquiéter aujourd'hui :

现在我们大概不必需要揭发了,因为我们生活在一个时刻被监视的时代。摄像机冷冷的眼睛时刻盯着我们,观察着我们的一举一动。在新科技的引领下,我们走向一个时刻暴露的新纪元。基于对这个伟大时代的恐惧,我至今还没敢上Facebook,也不打算上去。刚刚阅读的文章说,facebook 的信息被卖给广告公司,我的生活虽然没有什么秘密,但是我对自己的信息被买卖感到不自在。基于这些原因,我不上新浪留言,不上搜狐留言,不上微博发言,不上很多网站。

Il n'est pas vraiment nécessaire de dénoncer qui que ce soit en ces temps de surveillance non stop. Avec leurs yeux froids, les caméras nous regardent constamment. Grâce aux nouvelles technologies, nous entrons dans une nouvelle ère où chaque moment est mis à nu. Quand on se souvient de ces sombres heures, même aujourd'hui, je n'ose pas aller sur Facebook et n'ai aucunement l'intention de le faire. Je viens juste de lire un article sur la manière dont Facebook vend ses données à des compagnies publicitaires et, même si ma vie n'a pas de secret, je me sens néanmoins mal à l'aise à l'idée que des informations me concernant soient achetées ou vendues. C'est pour cette raison que je ne laisse pas de commentaires sur [les réseaux sociaux] Sina ou  Sohu, que je n'ai pas de microblog et que je ne visite pas de nombreux sites internet.
其实我知道自己的做法只是一种自我欺骗,因为摄像机已经无所不在。这些天美国的媒体在争论飞机场安检问题。一些人对飞机场的能看到人体的安检措施不满,认为是侵害了他们的隐私。我看新闻中的争论,想,这些人是糊涂还是愚蠢?如果你在家上网,买东西,你的信息已经被暴露了。你的身体还有什么隐私?走过X光机,你担心你的隐私会被暴露?你的隐私无非是你身体的形状你的什么器官的样子,whocares about that? 你的真正的隐私不在这里,而在电脑里,而在你走的大街上,而在你去的每一个地方。你天天上什么网?你的电脑里有记录,有人在做这个调查。你去商店买什么东西?有统计数字分析你的习惯。你跟什么人在一起玩?有摄像机在看着你。生活在时刻被监视的时代,难道我们还有隐私可谈吗?
En fait, je sais qu'en faisant cela, je cherche à me leurrer car les caméras vidéos sont déjà tellement omniprésentes. La presse américaine a récemment discuté des questions de sécurité des aéroports. Certaines personnes désapprouvent les mesures de sécurité des aéroports qui révèlent le  corps des passagers, car elles ressentent celles-ci comme une atteinte à leur intimité. En regardant le débat aux infos, je me suis pourtant demandée : ces gens sont bouleversés ou tout simplement stupides ?

Si vous avez un accès internet à domicile, si vous avez déjà acheté quelque chose en ligne, vos données ont déjà été divulguées. Alors,  pensez-vous qu'il vous reste encore une intimité personnelle ? Si vous avez déjà fait une radio, vous êtes-vous inquiété parce que votre intimité allait être violée ? Votre intimité n'a rien à voir avec votre apparence physique ou le fait que vous soyez dans votre plus simple appareil, pourquoi quelqu'un s'en soucierait ? Votre véritable intimité ne se trouve pas là mais dans votre ordinateur, dans les rues où vous marchez et en tout lieu où vous allez.

Et qu'en est-il de ces sites internet que vous visitez ? Une liste de ceux-ci est conservée dans votre ordinateur et étudiée immédiatement par quelqu'un. Et les choses que vous achetez au magasin ? Des statistiques sur vos habitudes de consommation sont analysées. Et les gens que vous fréquentez ? Il y a une caméra qui vous regarde. A une époque où chaque minute de nos vies est sous surveillance, que nous reste-t-il vraiment de notre intimité ?

Commentez

Merci de... S'identifier »

Règles de modération des commentaires

  • Tous les commentaires sont modérés. N'envoyez pas plus d'une fois votre commentaire. Il pourrait être pris pour un spam par notre anti-virus.
  • Traitez les autres avec respect. Les commentaires contenant des incitations à la haine, des obscénités et des attaques nominatives contre des personnes ne seront pas approuvés.

Je m'abonne à la lettre d'information de Global Voices en Français
Non merci, je veux accéder au site