Toutes les langues dans lesquelles nous traduisons les articles de Global Voices, pour rendre accessibles à tous les médias citoyens du monde entier

En savoir plus Lingua  »

Corée du Sud : débat sur la gratuité des repas scolaires

Un sérieux débat sur le système de gratuité des repas scolaires agite le pays depuis quelques semaines, depuis qu'un parti minoritaire de l'opposition a réussi à faire passer au parlement un projet de loi destiné à étendre cette gratuité à tous les élèves. Le projet de loi a provoqué une vive réaction du Grand Parti National au pouvoir, qui l'a taxé de “politique populiste”. Les Coréens, qui soutenaient cette idée depuis plusieurs mois, se sont rapidement retournés contre le projet de loi lorsqu'ils ont réalisé que des déjeuners gratuits signifiaient une hausse des dépenses du gouvernement.

Il n'y aurait probablement aucun politicien qui s'opposerait à l'idée de nourrir des élèves affamés, au moins devant ses électeurs. Mais le problème réside dans le concept d'un système de repas obligatoirement et universellement gratuits qui offre de la nourriture gratuite à chaque enfant scolarisé, y compris les élèves qui peuvent se payer les repas. Le maire de Séoul Oh Se-hoon a écrit sur son blog sur ce sujet [liens en coréen], fustigeant le concept comme une ‘idée populiste qui ruine la nation’, et a invité les législateurs de l'opposition à un débat ouvert.

민주당 시의원들의 이 망국적인 포퓰리즘 전략을 어떻게 막아낼 수 있을지 정치인으로서의 책임감으로 가슴은 점점 더 답답해져 갔습니다…선거 때 ‘무상급식'이 달콤한 반짝 효과를 거뒀을지는 몰라도 성숙한 우리 사회는 이제 부자 아이들에게까지 지급되는 전면 무상급식에 반대하는 데 힘을 실어주고 있습니다[…]무상급식은 결국 세금급식이요, 부자급식이며, 보편적복지가 아닌 무차별적 복지입니다. 게다가 아직 서울시의 많은 학교는 무상급식을 할만한 물적, 인적 조직이 전혀 갖춰져있지 않습니다.

Je suis choqué de cette lourde responsabilité que j'ai en tant que législateur, alors que je réfléchis à des manières de bloquer cette stratégie ruineuse pour la nation et populiste, proposée par les conseillers municipaux du Parti Démocratique… La carte de ‘gratuité des repas’ a pu fonctionner brièvement durant les élections (de l'été), mais une société coréenne mature est plutôt contre un système de repas gratuits qui nourrit même les enfants riches. […] Le repas gratuit est en fait un ‘repas taxé’ et un ‘repas riche’. [Note: référence au fait que les repas sont payés par les impôts et qu'ils sont donnés même aux enfants riches.] Ce n'est pas une prestation universelle, mais une assistance publique sans discernement. Par ailleurs, beaucoup d'écoles à Séoul ne sont pas prêtes pour cela en termes d'infrastructure et de ressources humaines.

Photo de Raspberry Sitcom, utilisée avec sa permission

La blogueuse Raspberry Sitcom, après avoir comparé le cas coréen avec d'autres pays développés tels que la Finlande ou le Danemark qui sont célèbres pour leur système d'assistance publique de premier ordre, a soutenu que même si elle est contre un changement radical vers un système d'aides publiques totales, la situation actuelle doit être ajustée. Derrière l'actuel système sélectif de repas gratuits, les élèves pauvres qui ne peuvent pas se payer les repas scolaires choisissent souvent de sauter le déjeuner plutôt que de risquer l'humiliation publique devant leur classe entière, car ils doivent fournir aux professeurs les papiers prouvant leur appartenance à une famille à faibles revenus pour bénéficier des repas gratuits.

우리나라에서 무상 급식의 비율은 전체의 17% 수준이다. 이는 선진국의 비율에 비하면 현저하게 낮은 수치이다. 그렇다고 이것을 한 번에 100%가까이 끌어올리는 무상 급식을 당장 시행하기에는 우리나라의 실정을 고려하지 못한 이념에 치우친 주장이 될 수밖에 없다[…]저소득층만 대상으로 급식비를 지원하는 것이 더 타당해 보일 수 있다. 하지만 현재까지 이루어져왔던 저소득층 시혜적 복지는 아이들의 자존감을 지켜주지 못했다. 스스로 가난을 증명해야만 가난을 인정하는 현실은 안타까울 뿐이다[…]시혜 대상자를 선별하려고 하다가 교묘한 틈새로 빠져나가 형편이 되는데도 급식지원을 받았다거나, 실제 어려운 상황임에도 급식 지원을 받지 못해 밥을 먹지 못하는 상황인 아이들도 있다.

Faire passer les repas gratuits de 17% des élèves à 100% d'un seul coup est une idée tirée par les cheveux sans aucune considération sérieuse pour la situation présente. […] Bien que cela semble une idée plus rationnelle d'offrir les repas gratuits seulement aux enfants de foyers à faibles revenus, le système actuel n'a pas réussi à protéger leur dignité. Il est pénible de voir les enfants remettre eux-mêmes les papiers prouvant combien ils sont pauvres. […] Au cours du processus de sélection, la gratuité des repas va souvent à des personnes utilisant sournoisement les failles du système, pendant que des enfants dans le besoin ne réussissent pas à l'obtenir.

Ce qui inquiète les gens, ce sont les formidables dépenses budgétaires requises pour l'extension du système de gratuité des repas. On estime qu'environ 70 milliards de wons coréens (environ 46 millions d'euros), ce qui représente jusqu'à 0,4% du budget annuel de la ville de Séoul, pourraient être nécessaires pour nourrir tout le monde. Sur le forum Naver Q&A, Netzen ID: a cwj8842 a commenté :

무조건적인 무상급식은 한편으로는 평등이라는 면에서 보면 옳은 것으로 보일 수 있으나, 이는 오히려 평등이라는 이름하에 불평등을 초래할 수 있다고 생각됩니다, 민주당에서 무조건적이고 전면적인 무상급식을 의결하는 것은 현실을 무시한, 정말로 사회주의를 꿈꾸는 몰상식한 처사라고 생각됩니다, 무상급식을 의결한 당신들이 먼저 의정활동비란 명목으로 받아 가는 돈을(물론 의원으로 일하는 동안의 돈이죠) 모두 무상급식비로 기부(?)하는 모습으로 모범을 한번 보여주시죠.

Un système de repas gratuits inconditionnel pourrait sembler justifié du point de vue de l'égalité. Mais il augmente l'inégalité sous couvert de ce grand mot d’ “égalité”. Le Parti Démocratique faisant passer le projet de loi pour inconditionnel, des repas totalement gratuits sont une démarche socialiste absurde sans considération pour notre réalité. Vous qui avez approuvé le projet de loi [se référant aux politiciens], vous devez montrer le bon exemple en donnant tout l'argent que vous avez reçu pour avoir fait passer le projet de loi, afin de l'utiliser pour l'application de celui-ci.

Photo de Raspberry Sitcom, utilisée avec sa permission

Sur Twitter @Kennedian3 du blog Daum's Agora a insisté sur le fait que l'idée est loin d'être populiste, mais que c'est plutôt une démarche qui pourrait bénéficier à long terme à la prochaine génération.

(의무급식은) 우리 아이들의 위화감과 정서적 상처도 줄일 수 있습니다. 실제로 제 트위터에는 지방에서 교사로 계신 분이 아이들의 3분의 1만 급식지원을 받는데, 일부 부모들이 아이가 낙인 찍힐까봐 급식지원 신청을 하지 않는다고 소식을 전해주셨습니다. 그리고 친환경 식단으로 우리 아이들 건강을 지켜서 장기적으로 각종 성인병 예방해서 미래의 의료비용, 즉 복지비용 지출을 줄일 수 있습니다[…]그런 면에서 의무급식을 잘 운용하면 오시장이 걱정하는 과도한 복지 지출이 추후 발생할 소지를 오히려 현저히 줄일 수 있습니다.

[Le système obligatoire de gratuité des repas] peut diminuer le sentiment d'inégalité et les blessures émotionnelles que nos enfants subissent. Un professeur de province me disait via Twitter que seulement un tiers des enfants avaient des repas gratuits à l'école. Et certains parents choisissent de ne pas en bénéficier à cause de leur inquiétude de voir leurs enfants stigmatisés (pour le fait d'être pauvres). Si nous fournissons un régime sain à travers ce système, nous pouvons sauver la santé des enfants et les empêcher de développer une obésité morbide, et en fin de compte réduire les dépenses de santé dans le futur. Si les choses se passent comme prévues, nous pouvons en fait réduire les dépenses budgétaires excessives dont le maire Monsieur Oh s'inquiète.

Kennedian3 a ajouté plus tard que ce dont les Coréens devraient s'inquiéter n'est pas ‘le populisme dans le domaine de l'aide publique’ mais le ‘populisme dans le domaine du développement’, attirant l'attention sur les dépenses astronomiques de la municipalité pour la construction de stades auxquels les citoyens n'ont pas accès, d'aéroports locaux que personne n'utilise et de gigantesques bâtiments gouvernementaux pour aucune raison particulière.

(NdT: au 17 décembre, en raison de la difficulté à mettre en œuvre le projet de loi sur la gratuité des repas scolaires, le budget de Séoul n'a toujours pas été fixé, dépassant sa date limite de dépôt pour la première fois depuis 1995)

1 commentaire

Ajouter un commentaire

Merci de... S'identifier »

Règles de modération des commentaires

  • Tous les commentaires sont modérés. N'envoyez pas plus d'une fois votre commentaire. Il pourrait être pris pour un spam par notre anti-virus.
  • Traitez les autres avec respect. Les commentaires contenant des incitations à la haine, des obscénités et des attaques nominatives contre des personnes ne seront pas approuvés.

Je m'abonne à la lettre d'information de Global Voices en Français
* = required field
Non merci, je veux accéder au site