Toutes les langues dans lesquelles nous traduisons les articles de Global Voices, pour rendre accessibles à tous les médias citoyens du monde entier

En savoir plus Lingua  »

Chine : un loyer à 77 Yuans par mois

Pour illustrer l'attention portée par le Parti communiste chinois à la vie quotidienne des gens ordinaires, la chaîne d'informations officielle CCTV a diffusé, le 30 décembre 2010, un reportage sur la visite du président Hu Jintao chez plusieurs familles modestes à Pékin. Mais sa conversation avec Madame Guo Chunping,  censée représenter les locataires à bas revenus, a suscité une nouvelle vague d'indignation de la part des internautes chinois en ce début d'année.

Un loyer de 77  Yuans par mois

Shanghaiist a rapidement traduit la conversation [en anglais] :

Président Hu Jintao : Quand avez-vous emménagé ?
Mme Guo : J'ai emménagé il y a un peu plus de deux semaines.
Hu : Ah d'accord, ça fait deux semaines. Quelle est la superficie de votre appartement ?
Guo : Ça fait 45m² en tout.
Hu : 45, hum. Deux pièces ?
Guo : Oui, deux pièces.
Hu : Vous payez combien de loyer par mois ?
Guo : Je paye 77  Yuans par mois.
Hu :  77 Yuans par mois, et vous arrivez à vous en sortir ?
Guo : Oui. M. le Secrétaire général, je tenais à remercier le parti et le gouvernement.  Nous sommes si émues qu'on nous ait permis d'habiter dans cet appartement fabuleux !
Hu : Le parti et le gouvernement porte une attention toute particulière au bien-être de la population. Nous avons pris une série de mesures pour améliorer votre vie quotidienne. Et nous sommes heureux de constater que vous avez de meilleures conditions de vie.
Guo : Merci ! Merci ! Notre pays s'améliore vraiment de jour en jour. Même en rêve, nous n'imaginions pas que nous vivrions un jour dans un appartement comme celui-ci.

Alors que les plaintes se multiplient face aux prix de la bulle immobilière, l'idée d'un appartement de 45 m² par mois pour 77 Yuans [environ 9 euros] a généré beaucoup d'amertume parmi ceux qui luttent pour leur survie dans la capitale chinoise. En réponse à la propagande, Onion cartoon a créé [en chinois] une affiche sarcastique vantant les mérites d'un hôtel imaginaire aux prix très abordables baptisé “Dynastie Chinoise”  :

Aides du gouvernement

La première question soulevée par les internautes est de savoir s'il est vraiment possible de trouver un appartement pour un loyer aussi bas dans une ville où certains payent 200 Yuans par mois pour un lit dans un dortoir. L'internaute Longer, toutefois, a déniché [en chinois] des lois relatives à des aides au logement octroyées par le gouvernement et a déterminé que cela était effectivement possible :

如果按照每月40元的政策補貼,45平米的房子政府將補貼 1800元,但最高限額是1500元,所以,政府應該是給郭家補貼了1500元。而45平米廉租房的市場房租標準應該是1577元,郭家自行每月再支付 77元房租。

Si le gouvernement subventionne à hauteur de 40 Yuans le m², alors la subvention pour un logement de 45m² s'élève à 1800 Yuans. Néanmoins, les subventions étant plafonnés à 1500 Yuans, alors on peut en conclure que la famille Guo obtient une aide de 1500 Yuans du gouvernement. Or, le loyer moyen d'un appartement de 45m² tourne autour de 1577 Yuans, c'est pourquoi la famille Guo n'aurait qu'à payer 77 Yuans de loyer par mois.

La question a ensuite été de savoir qui pouvait bénéficier de ces aides au logement ? Sur MOP, l'internaute Renrou [son billet a été supprimé] a enquêté sur Mme Guo Chunping et a découvert qu'elle était une fonctionnaire travaillant au sein de la police de la circulation du district de Chaoyang à Pékin. Et selon le voisinage, la famille de Mme Guo ne vivrait même pas dans cet appartement. De plus, les internautes ont épluché l'album photo en ligne de sa fille (toutes les photos ont été supprimées) et en ont déduit que sa famille était plutôt aisée en constatant qu'elle avait visité de nombreux pays étrangers.

Un journal local, le Southern Metropolis, a repris le sujet, tout en soulignant que la famille Guo était composée de deux personnes : une mère célibataire et sa fille qui est encore étudiante à l'université. Il rappelle que si le revenu du foyer est inférieur à 1160 Yuans par mois, alors Mme Guo Chunping peut prétendre aux aides au logement du gouvernement.

Des vœux pour 2011 censurés

Bien que cette situation soit théoriquement possible, la propagande reste trop détachée du vécu de la majorité de la population. La “réalité” présentée à la CCTV n'est donc pas très convaincante, et elle provoque même les railleries. Ces derniers jours, des vœux sarcastiques pour 2011 circulent sur les micro-blogs et par SMS :

北京月房租77元, 工资年增长11.2%,大学生就业率99.13%,官员不分昼夜学习八荣八耻, 大学生食堂就餐平均每顿两三元。我有一个梦想,就是能永远活在新闻联播里。

Le loyer mensuel à Pékin est de 77 Yuans, les salaires augmentent de 11,2% par an, le taux d'emploi des diplômés d'université est de 99,13%, les dignitaires du parti étudient jour et nuit les “Huit honneurs et les huit hontes“[pensées du président Hu Jintao, accrochées dans toutes les salles de classe], les étudiants payent 2 ou 3 Yuans pour chaque repas. J'ai un rêve : vivre à jamais dans le monde des infos de CCTV.

Comme le souligne Zhongnanhai [en anglais], la colère des internautes n'est pas dirigée contre la famille Guo :

C'est avant tout une réaction du public à un reportage de la télévision officielle. Ce n'est pas bon signe quand un sujet impliquant le Président est ridiculisé par les citoyens, même si ces moqueries ne fleurissent que sur Internet pour l'instant. Le gouvernement va devoir être un peu plus convaincant dans sa propagande, d'autant plus les citoyens sont aujourd'hui plus sophistiqués et plus connectés.

Mais la machine de propagande reste rigide quand il s'agit de gérer ce genre de débat public. Actuellement, le terme “loyer à 77 Yuans” est interdit sur les micro-blogs et les forums, tandis que les discussions sur ce sujet se poursuivent sur Twitter :

@99_hero:

我妈刚才给我打电话了,“我看新闻联播北京房租才77元,你每月房租跟我说1000多,你钱都上哪去了!”我回答道:“胡说的,你也信?”

Ma mère vient de m'appeler. “La CCTV dit que le loyer à Pékin n'est que de 77 Yuans, tu m'as dit que ton loyer était de 1000 Yuans. Où as-tu dépensé tout ton argent ?!” J'ai répondu : “Tu crois en ces balivernes ?” [la prononciation de “balivernes” en chinois est similaire à “ce que Hu a dit”]

@starboybin:

人与人的差别太大了:有人房租一个月只需77元,同样的房子,有的人却每天要77元。

Les inégalités sont énormes : certains payent 77 Yuans de loyer par mois, tandis que pour le même appartement, d'autres payent 77 Yuans par jour.

@wuzhenyang

廉租房“月租77元”其实有的,只不过你申请不到,能申请得到的,一般都不住,而是出租,这就是现实,你哭吧。

C'est que les “loyers à 77 Yuans” existent vraiment. Sauf qu'il est impossible d'en bénéficier. Et ceux qui en bénéficient n'y habitent pas, ils les sous-louent. C'est ça, la réalité. Vous pouvez pleurer.

Commentez

Merci de... S'identifier »

Règles de modération des commentaires

  • Tous les commentaires sont modérés. N'envoyez pas plus d'une fois votre commentaire. Il pourrait être pris pour un spam par notre anti-virus.
  • Traitez les autres avec respect. Les commentaires contenant des incitations à la haine, des obscénités et des attaques nominatives contre des personnes ne seront pas approuvés.

Je m'abonne à la lettre d'information de Global Voices en Français
* = required field
Non merci, je veux accéder au site