Toutes les langues dans lesquelles nous traduisons les articles de Global Voices, pour rendre accessibles à tous les médias citoyens du monde entier

En savoir plus Lingua  »

Arabie Saoudite : Les militants des droits de l'homme sommés de se taire sur Twitter

Les militants des droits de l'homme d'Arabie Saoudite, qui défendaient leur cause sur le site de microblogs Twitter, ont été priés de se taire.

Suite à l’arrestation du Dr Mohammed Alabdulkareem, le hashtag de Twitter #Libérez le Dr Alabdulkareem était en tête de tendance avec des appels à la libération de l’universitaire, détenu après avoir publié un article sur l'application de la réglementation politique au sein de la famille royale. Il en a résulté des échanges passionnés entre défenseurs des droits de l’homme, représentants du gouvernement et internautes en général.

L’échange le plus intense a eu lieu entre Abdulrahman Alenad [en arabe et anglais], membre de l’Assemblée Consultative Saoudienne (Shura) [en anglais] et l’avocat du Dr Alabdulkareem, Waleed Abulkhair [en arabe].

C’est A. Alenad qui a démarré l’échange en traitant le Dr Alabdulkareem d’irresponsable de publier un tel article. Me Abualkhair a alors exigé des excuses du membre du conseil pour son impolitesse. Ce dernier a refusé et a demandé à Me Abulkhair de se taire dans un langage très offensif. Il l’a littéralement « envoyé paître » (Kol Tebin, ‘mange du foin!’) et cet incident a vite été connu de la tweetosphère saoudienne, ce qui a engendré des billets où se mêlaient à la fois colère et sarcasmes et un hashtag spécial #koltebin.

Historique

Waleed Abulkhair est connu pour ses plaidoyers en faveur des droits de l’homme. Il a défendu de nombreuses affaires dans ce domaine, comme celle de Samar Badawi. Quant à Abdulrahman Alenad, si l’on s’en réfère à sa biographie publiée sur Twitter [en arabe] c’est un professeur de Communication de Masse, membre à la fois de l’Assemblée Consultative Saoudienne et de l’Association pour les Droits de l’Homme en Arabie Saoudite.

Vraiment ?!

Sur Twitter les réactions oscillaient entre sarcasmes et colère.

Abdulrahman Alswaid [en arabe] essaie d’apprendre à A. Alenad l’art de la critique utile :

@aalenad النقد الهادف للاصلاح يا دكتور لا يعيش مع التعالي وسحق الاراء المخالفة وعدم العدل و الهبوط بلغة الحديث و امتطاء ظهرالوطنية #Koltebin

La critique utile ne se nourrit ni de supériorité ni d’injustice ; elle ne se nourrit pas non en empêchant l’expression d’autrui, en utilisant un langage peu châtié ou bien encore en se revendiquant patriote.

Abdulaziz Alnuaim [en arabe] conseille à A. Alenad de faire machine arrière :

@aalenad يارجل اعتذر عما بدر منك تجاه الجميع فالاعتذار من شيم الكبار اما الصغار هم فقط من يعجزون عن الاعتذار #Koltebin #FreeDrAlabdulkarim

Présentez vos excuses suite à vos propos. Le fait de s’excuser est une vertu ! Seuls les personnes trop inférieures ne peuvent pas se décider à présenter leurs excuses.

Tandis qu’Alathoub Abdulaziz [en arabe] remerciait A. Alenad pour son choix lexical de grande classe :

#Koltebin @aalenad المواطن السعودي متعود على أكل التبن .. بس لما تكون من عضو بمجلس الشورى لها طعم خاص .. شكراً لمعاليكم

Le citoyen saoudien a l’habitude d’être injurié, mais lorsque le juron vient d’un membre de l’assemblée, il a un parfum spécial. Merci Votre Altesse !

Sur son blog, Ahmed Al Omran alias Saudi Jeans a été choqué [en anglais] :

J’ai été un temps effrayé par les mots qu’a choisis A. Alenad  et j’ai pensé que sa langue avait fourché.

Rin [en anglais], sur Twitter, y va de son commentaire sur le fait que les Saoudiens on oublié la cause principale derrière le hashtag :

C'est drôle que #koltebin a plus de recherches que #freedralabdulkarim .. les gens arrivent toujours à mettre l’accent sur des éléments insignifiants et oublient la cause.

Mishaal Alkhulaiwi [en anglais] explique la signification de la phrase injurieuse :

Paître = kol tebin :P Les gens de ton espèce n’ont rien à faire :D #koltebin

Omar Al Hajjaj [en arabe] explique pourquoi ce juron est si spécial :

#koltebin عندما يكون التبن مقدم من شخصية اعتبارية فلا شك انه تبنا معتبر!!!

Lorsque le juron vient de si haut, alors cela doit être un juron haut placé !

Sur son blog, Faayed Alelaiwee [en arabe] commente aussi :

الأدهى والأمر أن العناد عضو جمعية حقوق الإنسان!!
أردناه يحمي حقوقنا فأكلنا تبنا

لكن لاتلوموه فهو ليس منتخب فليقل مايشاء!

Ce qui est pire que le juron c’est que A. Alenad soit un membre de l’Association des Droits de l’Homme !
Ce que nous lui demandons c’est de protéger nos droits pas de nous injurier !

Ce n’est pas de sa faute, il n’a pas été élu, laissez-le dire ce qu’il veut !

Hadi Fugaihi de Someone blog écrit un billet vibrant de colère et intitulé : “Cher citoyen saoudien, tais-toi !” [en arabe]

Et maintenant ?

W. Abualkhair a écrit un article [en arabe] adressé à Abdulaziz Kassim [en arabe] et l’a publié sur son forum de discussion Google [en arabe] : il y exprime sa déception pour son pays :

كم هو مجتمعنا قاسي .. كم هو مؤلم يا أبا أسامة ..

وإلى ذلك الحين سأتحمل من الدكتور العناد أمره لي بأن ( آكل تبن ) ومن التميمي
وصفه إياي بأني غوغائي ومن القاضي الرفيع تهديده بالانتقام .. ومن المسؤول
تحذيره إياي من دخولي السجن..

ومن والدتي الرؤوم الوجلة إلحاحها علي مراراً بأن لا أفجعها يوماً بخبر مسيء عني ..

ومن المجتمع الذي لا يرحم ينتظر متى ينهش عرض المدافع عن المظلومين فيه ..

Comme il est dur d’être un Saoudien, mon cher ami ?!
Tant que la vérité n’aura pas éclaté, j’assumerai le juron d’Alenad ainsi que toutes les alertes et les menaces officielles.
Je comprendrai également l'insistance continuelle et affectueuse de ma mère afin que je ne la bouleverse pas un jour avec de mauvaises nouvelles me concernant.
Enfin, j’assumerai tout d’une communauté qui n’a aucune compassion pour ceux qui défendent les opprimés.

De son côté le membre du conseil [en arabe] campe sur sa position :

كل من يتطاول على الدولة والأسرة المالكة ويسيء للوطن يستحق ان يأكل تبن… هذا رأيي وأنا حر في التعبير عنه #Libérez le Dr Alabdulkarim #Koltebin

Quiconque parle des réglementations et des lois du pays ou bien de la famille royale mérite d’être injurié, ceci est mon opinion et je suis libre de la faire connaître !

Commentez

Merci de... S'identifier »

Règles de modération des commentaires

  • Tous les commentaires sont modérés. N'envoyez pas plus d'une fois votre commentaire. Il pourrait être pris pour un spam par notre anti-virus.
  • Traitez les autres avec respect. Les commentaires contenant des incitations à la haine, des obscénités et des attaques nominatives contre des personnes ne seront pas approuvés.

Je m'abonne à la lettre d'information de Global Voices en Français

Non merci, je veux accéder au site