Toutes les langues dans lesquelles nous traduisons les articles de Global Voices, pour rendre accessibles à tous les médias citoyens du monde entier

En savoir plus Lingua  »

Grèce : Tollé autour du projet de construction d'un mur anti-immigrants et de la politique d'expulsions

Le ministre grec de la Protection du citoyen, Christos Papoutsis, a provoqué des réactions virulentes lors du Nouvel An avec l’annonce de la nouvelle politique gouvernementale de tolérance zéro sur l'immigration :

Η ελληνική κοινωνία έχει ξεπεράσει τα όριά της όσον αφορά στη δυνατότητα υποδοχής παράνομων μεταναστών. Θέλω να ξεκαθαρίσω ότι στη χώρα μας θα παραμείνουν μόνο εκείνοι οι μετανάστες που έχουν δικαίωμα διεθνούς προστασίας ή δικαίωμα ασύλου. Όλοι οι υπόλοιποι [..] θα φύγουν από την Ελλάδα, είτε με εθελοντικό επαναπατρισμό είτε με υποχρεωτική απέλαση.

La société grecque a atteint ses limites dans l'hébergement des immigrants illégaux. Je veux qu'il soit clair que seuls les migrants ayant droit à la protection internationale ou à l'asile politique resteront dans notre pays. Tous les autres quitteront la Grèce, soit par rapatriement volontaire soit par expulsion forcée.

Les mesures proposées pour réduire l'immigration, qui comprennent la construction d'une clôture de 12,5 km sur la frontière de l'Evros avec la Turquie, la réaffectation d'anciennes bases militaires et la location de prisons flottantes pour dissuader et détenir les demandeurs d'asile, ont laissé de marbre la Commission Européenne, mais ont provoqué la critique des citoyens, des partis d'opposition et des mouvements de droits humains. Les dispositions ont été revues à la baisse, selon les informations des médias [ces liens sont en anglais].

Les réactions sur les blogs

Apostolos Tsompanopoulos évoque une ville imaginaire de bande dessinée et un célèbre poète grec, lui-même émigré :

αυτόματα μου ήρθαν στο μυαλό δύο πράγματα: το τείχος της Μεγάπολης-1, που χώριζε την πόλη από την καταραμένη Γη και τα Τείχη του Κ.Π.Καβάφη. Σκέφτηκα ότι και οι παππούδες μου, εκείνο τον καιρό που ήρθαν στην Ελλάδα, «παράνομοι μετανάστες» ήταν τότε[..] Στη συνέχεια σκέφτηκα ότι όσοι ζουν δίπλα στο ποτάμι, δε θα το βλέπουν πια.

Aνεπαισθήτως μ’ έκλεισαν από τον κόσμον έξω.

Δε μ’ αρέσει ο κόσμος που έφτιαξα, παππού.

Ça m'a rappelé deux choses : le mur de Mega-City One, qui la séparait de Cursed Earth [‘La Terre maudite’], et Murs de C. P. Cavafy. J'ai pensé que mes grands-parents étaient des “immigrants illégaux”, quand ils sont venus en Grèce [..] Puis j'ai pensé que ceux qui vivent au bord du fleuve ne pourront plus le voir.

C'est à mon insu qu'ils m'ont enfermé hors du monde.

Grand-père, le monde que j'ai construit ne me plaît pas.

Fotis Vassileiou critique le gouvernement pour avoir emmuré le pays avec sa politique d'austérité :

το πιο αποφασιστικό μέτρο εναντίον της παράνομης μετανάστευσης είναι η πολιτική που εφαρμόζει η κυβέρνησή σας. Ποιος μετανάστης παράνομος ή νόμιμος θα θέλει να έρθει σε μια χώρα που η πολίτες της συστηματικά φτωχοποιούνται [..] που κυριαρχεί η βία και η τρομοκρατία κάθε είδους -ιδεολογική, κρατική, αντεξουσιαστική, παρακρατική, ενημερωτική;

La mesure la plus efficace contre l'immigration illégale est la politique mise en oeuvre par notre gouvernement. Quel immigrant, légal ou illégal, voudrait vivre dans un pays dont les habitants sont systématiquement appauvris [..], où la violence et le terrorisme en tout genre sont endémiques : idéologique, étatique, anti-étatique, para-étatique, et des média ?

Imagerie imaginative

Les photo-montages de la clôture en projet n'ont pas tardé à éclore. Le photo-journaliste indépendant Craig Wherlock a produit une lancinante nouvelle version d'une célèbre affiche touristique :

Bienvenue en Grèce – Découvrez les trésors cachés de notre pays #teixos -par Craig Wherlock

L'architecte nvenia a imaginé le point de vue des migrants à leur arrivée,

#teixos -par @nvenia

… tandis qu’alex_walex, originaire d'Evros, a dessiné la clôture vue du ciel :

Vue topographique aérienne de #teixos -par alex_walex

Eliza Kalesi pleure le paysage qui sera perdu :

Le fleuve Evros… #teixos -par Eliza Kalesi

Les réactions sur Twitter

Les projets du gouvernement ont été accueillis par un tollé sur Twitter ; le hashtag #teixos a été rapidement repris – il signifie “mur” et non clôture en grec – en référence à célèbre album des Pink Floyd, “Le Mur”. De nombreux utilisateurs de Twitter ont fait des jeux de mots en rapport avec la chanson, et Cavafy [“En attendant les barbares”, traduction en français ici] :

evb_SKG: Τα τείχη τα γκρεμίζεις περιμένοντας τους Pink Floyd RT @elenirou Τα Τείχη τα χτίζεις Περιμένοντας τους Βαρβάρους; #teixos #kk

Vous construisez des Murs dans l'Attente des Barbares ?
Vous abattez des murs dans l'attente des Pink Floyd

L'attachée de presse de l'UNHCR-Grèce Ketty Kehayoylou s'est servie de Twitter pour commenter officiellement :

Projets de clôture à la frontière Gr/Turque#UNHCR : le contrôle de la frontière doit veiller à la protection des réfugiés Elever des clôtures résout rarement les vrais problèmes

Anestis met l'accent sur les préoccupations écologiques :

Εκτός απο τα προφανή, το τείχος/φράχτης, τι προβλήματα θα προκαλέσει στην τοπική πανίδα; #teixos

A part l'évidence, quels problèmes le mur/clôture causera-t-il à la faune locale ?

Thanos Koukoulis met en garde le ministre :

Τα τείχη είναι ανώφελα γιατί έτσι και αλλιώς πέφτουν, είτε από τους αποφασισμένους είτε από τους απελπισμένους #teixos (fyi @Ch_Papoutsis)

Les murs ne servent à rien, car ils finissent par tomber, pour ceux qui sont déterminés ou désespérés

Spyros VJ fait lui aussi allusion au poème de Cavafy,

Τα πραγματικά τείχη έχουν χτίστεί επιμελώς στα μυαλά, τα μάτια και τα αυτιά μας. #teixos

Les véritables murs ont déjà été méticuleusement dressés dans nos têtes, nos yeux et nos oreilles.

Krotkie ironise :

γιατί μας πειράζει το #teixos ; είναι απαραίτητο για την επιστροφή στο μεσαίωνα που συντελείται εδώ και μερικά χρόνια.

En quoi le mur devrait nous déranger ? Il est nécessaire pour le retour au Moyen-Age à l'oeuvre depuis des années.

Commentez

Merci de... S'identifier »

Règles de modération des commentaires

  • Tous les commentaires sont modérés. N'envoyez pas plus d'une fois votre commentaire. Il pourrait être pris pour un spam par notre anti-virus.
  • Traitez les autres avec respect. Les commentaires contenant des incitations à la haine, des obscénités et des attaques nominatives contre des personnes ne seront pas approuvés.

Je m'abonne à la lettre d'information de Global Voices en Français
* = required field
Non merci, je veux accéder au site