Toutes les langues dans lesquelles nous traduisons les articles de Global Voices, pour rendre accessibles à tous les médias citoyens du monde entier

En savoir plus Lingua  »

Haïti : la visite de Duvalier, une diversion politique ?

[liens en anglais sauf mention contraire] Un peu plus d’un an après le tremblement de terre dévastateur qui a quasiment rasé la capitale haïtienne et détruit d'innombrables agglomérations environnantes, fait des morts par centaines de milliers et laissé les survivants sans abri (les cités de tentes restent pleines, malgré les millions de dollars de promesses d'aide),le dictateur Jean-Claude “Bébé Doc” Duvalier a quitté son exil pour revenir dans sa patrie. De nombreux blogueurs sont encore abasourdis de cette nouvelle péripétie politique et s'interrogent sur la motivation de sa visite.

Au départ, Twitter a bourdonné de ce qui était alors, la rumeur de son retour – rumeur qui s'est rapidement vérifiée. Repeating Islands écrit :

Mon ami Morby de Port-au-Prince rapporte par sms que Bébé Doc a atterri à Port-au-Prince… sa présence ne peut que compliquer la situation politique actuelle à Haïti, où il dispose toujours (inexplicablement) d'un soutien non négligeable. La photo ci-dessus, que j'ai prise en août dernier, anticipait déjà son retour.

Mais pourquoi est-il revenu ? Les médias généraux rapportent qu’ “il a voulu aider à la reconstruction de son pays ravagé par le tremblement de terre”, mais les internautes n'y croient pas. Très tôt, @RAMHaiti tweetait :

L’idée que Jean Claude pourrait revenir en Haïti était inimaginable après son départ il y a 25 ans…

Les radios de #Haïti parlent du retour de Duvalier.. Préval a besoin de distraction

Katlito's Blog publie une brève suite de ses réactions à la confirmation de la réunion, et dit :

En premier lieu, comme tout un chacun, la question que je me pose est : pourquoi est-il là ? quel est le but ?

Personne ne semble le savoir. Mais une chose est certaine, les jeunes sont heureux de le voir et ceux qui ont vécu sous son règne de fer ont des sentiments tout à fait différents quant à son retour inopiné…

Mais une chose que nous devons nous demander est comment Duvalier a obtenu un passeport diplomatique pour revenir ? Qui a permis de l'émettre ?

En quoi cela affecte-t-il la situation politique en Haïti ?

@MacMcClelland, qui a été re-tweeté par @RAMHaiti, a écrit :

Tout le monde convient que les Américains et les Français ont envoyé Bébé Doc ici pour se foutre de Préval.

Malgré les assurances de la femme de Duvalier qu’il n'est à Haïti que pour quelques jours et a un billet de retour, @RAMhaiti ne prend pas sa présence à la légère, et rapporte le moindre de ses mouvements via Twitter :

#Haiti Duvalier n'a pas parlé.. scène de foule.. paraissait effrayé.. paraissait fragile..Remonté dans la voiture et parti

Simplement rentré à la maison..Rues vides. Pour le moment le retour de Jean Claude Duvalier est plutôt médiatique. La télé l'a montré sur le vif dans un restaurant #Haiti

Images sur le vif de Jean Claude dans un restaurant parlant sur son BlackBerry.. Ceux qui lui doivent de l'argent doivent être nerveux #Haiti

Au moment où certains ‘Tweeple’ (gens sur Twitter) espèrent que “le ou les prochain(s) dirigeant(s) de #Haïti seront dignes de leur peuple — forts, résistants, optimistes, visionnaires & JUSTES”, @RAMHaiti reconnaît que :

Il s'est passé beaucoup de chose en Haïti depuis le départ de JCDuvalier. Difficile de voir les choses en rose. La répression non seulement physique mais aussi économique submergingmkt

Il ajoute :

Les 25 années qui ont passé depuis Duvalier le font paraître plus modéré #Haiti

Ce dernier commentaire a suscité une vague de discussion :

@Only4RM: @RAMhaiti Vous dites que Haïti devrait être “plus avancé à présent”. AIMERAIS que Haïti soit juste au statu quo depuis le départ de Duvalier. Au moins 10 pas EN ARRIERE.

@RAMhaiti 1 définition de l'aliénation mentale : Refaire encore et toujours la même chose mais s'attendre à un résultat différent. Haïti a besoin de regarder DEVANT soi pour progresser.

Et, en réaction à ce tweet :

@RAMhaiti: Les dirigeants, de Namphy à Préval, de 1986 à 2011, qui ont suivi les Duvalier étaient des “élèves” du régime.. Il est temps de changer #Haiti

@DaphneBourgoin rétorque :

@RAMhaiti Mais ils promettaient tous le changement, et n'en sont pas moins devenus pires que leur professeur !

On n'a pas manqué non plus de spéculer sur la connaissance et l'approbation éventuelle par les Etats-Unis de la visite, avec l'affirmation catégorique de @Only4RM :

@Joe_Taxi Nous n'avons pas de certitude que les USA étaient au courant. Mais s'ils ne l'étaient pas, ce serait un énorme ÉCHEC de Hillary ET Bill Clinton.

Quoi qu'il en soit, la réapparition de Jean-Claude Duvalier en Haïti est surprenante. this isn't grey's anatomy écrit :

Juste au moment où nous pensions que la vie ici avait atteint les limites du bizarre…Twitter a explosé de gens rapportant que Jean-Claude ‘Bébé Doc’ Duvalier était à bord d'un avion pour revenir en Haïti. Peu après son avion atterrissait, et apparemment il descend maintenant en voiture la Route Frère, saluant de la main par la fenêtre. D'autres disent qu'il y a des rumeurs que le passeport haïtien d'Aristide aurait été renouvelé. Tout cela pendant que les résultats des dernières élections restent hautement disputés. Ça pourrait devenir vraiment intéressant.

The Livesay Haiti Weblog qualifie l'affaire de “tour particulier des événements” :

La réalité a toujours notablement dépassé la fiction ici, et le retour de JeanClaude Duvalier (Bébé Doc) ne devrait donc pas tellement nous étonner.

AP a souligné que 50% de la population haïtienne a moins de 21 ans, et ils n'ont donc aucun souvenir du règne de Bébé Doc sur Haïti.  Beaucoup de gens paraissent idéaliser cette époque par la simple affirmation qu'ils “avaient alors de l'électricité tout le temps”. Les familles qui ne faisaient pas de politique disent qu'elles vivaient mieux.

Nous sommes maintenant étrangers à la scène mais ceci nous frappe comme étrange et effrayant. Nous n'arrivons pas à comprendre qu'il puisse recevoir un bon accueil précisément maintenant. (L'exil n'a pas la signification que nous pensions.)

Les rumeurs virevoltent. L'un imagine que les USA et la France l'ont amené ici pour qu'il soit arrêté, de façon à établir un précédent et arrêter Préval à sa cessation de fonctions dans quelques semaines. Un autre suggère qu'il est rentré ici pour mourir. D'autres disent qu'ils auront une nouvelle élection et le laisseront se présenter à nouveau. (Dans quel univers tordu un dictateur brutal du passé serait-il élu démocratiquement ?) Cela paraît tiré par les cheveux. On rapporte aussi qu'il a un billet aller-retour et qu'il repartira bientôt. Certains disent qu'Aristide est lui aussi sur le chemin du retour. Quelques personnalités de premier plan disent que Préval l'a introduit comme une diversion de la pagaille de l'élections ratée, un appât et une sorte de fusible. Bébé Doc quant à lui a dit être venu veiller au bien-être du pays après avoir entendu et vu les images alarmantes depuis un an. Qui dit mieux ?

Nous ne savons pas grand chose. Seulement que c'est vraiment troublant.
Comme vous, nous regardons et écoutons.

Karlito's Blog partage un point de vue intéressant :

En ce qui me concerne, je pense que le retour de Duvalier en Haïti ne pourrait tomber plus mal. Au moment où nous avons sérieusement besoin de mettre de l'ordre avant de pouvoir traiter une telle situation. Je n'ai pas vécu sous Duvalier mais j'ai vu des vidéos et les photos de ce que c'était à l'époque, ce n'était peut-être pas Times Square mais c'était certainement 50 fois mieux que l'état dans lequel se trouve le pays aujourd'hui.

Mieux ou pas, HaitiAnalysis.com ne mâche pas ses mots, et appelle l'administration Préval à “arrêter et juger Jean-Claude Duvalier pour crimes contre l'humanité” :

Pendant son régime, entre 1971 et 1986, des milliers de gens ont été enlevés, torturés, violés et assassinés en une campagne systématique de répression appuyée par l'Etat.

Avec l'exclusion par le CEP (Conseil électoral provisoire) de l'administration Préval du parti politique le plus populaire de Haïti, Fanmi Lavalas, et plus de 70% de la population en âge de voter qui n'a pas pris à la récente “élection”, tout nouveau gouvernement haïtien sera significativement faible et impopulaire.

Duvalier a vu sa chance de revenir, comme à présent les deux candidats en tête aux élections soutenues par les U.S.A./l'O.N.U./l'O.E.A. sont l'un comme l'autre en termes amicaux avec lui

HaitiAnalysis va prochainement fournir une chronologie des violations de droits humains, massacres, et assassinats perpétrés pendant le régime de Jean-Claude Duvalier. Et nous travaillerons aussi avec d'autres à mettre en commun une pétition appelant à l'arrestation et au procès de Jean-Claude Duvalier.

L'image de la vignette utilisée pour ce billet, “Red Herring” [NdT : l'expression “red herring”, ‘hareng rouge’ a pour équivalent français ‘noyer le poisson’], est de Laurel L. Russwurm, utilisée sous licence Creative Commons Attribution 2.0 Generic (CC BY 2.0) Creative Commons License. Les photos de Laurel L. Russwurm sont sur flickr.

1 commentaire

Ajouter un commentaire

Merci de... S'identifier »

Règles de modération des commentaires

  • Tous les commentaires sont modérés. N'envoyez pas plus d'une fois votre commentaire. Il pourrait être pris pour un spam par notre anti-virus.
  • Traitez les autres avec respect. Les commentaires contenant des incitations à la haine, des obscénités et des attaques nominatives contre des personnes ne seront pas approuvés.

Je m'abonne à la lettre d'information de Global Voices en Français
* = required field
Non merci, je veux accéder au site