Toutes les langues dans lesquelles nous traduisons les articles de Global Voices, pour rendre accessibles à tous les médias citoyens du monde entier

En savoir plus Lingua  »

Corée du Nord : L'usage des drogues se répand

[Liens en coréen, sauf mention contraire] Des observateurs de la Corée du Nord et des réfugiés en Corée du Sud affirment que la consommation de drogues se répandrait en Corée du Nord. Selon des informations récentes, s'offrir des drogues entre adolescents seraient devenu un cadeau apprécié, même dans la classe moyenne.  La politique du régime de Kim d'utiliser le trafic de stupéfiants pour se procurer des devises étrangères aurait donc un effet collatéral sur la santé publique.

Fleur du Pavot à Opium, par Alvesgaspar, Creative Commons 3.0

Le blogueur 푸른깃발 (: Drapeau Bleu) qui travaille dans les médias sud-coréens, a décrit comment des enfants nord coréens sont devenus dépendants à l'opium.

아이들도 예외가 아니다. 아이들은「백도라지」, 「약 담배」, 「외화벌이용 약초」등으로 불리는 양귀비 파종, 재배, 채취과정에 동원된다. 어른들은 몰래 훔쳐갈 가능성이 높지만, 저학년일수록 훔쳐갈 가능성이 낮은 탓이다. 양귀비 생산에 동원된 아이들은 아직 피지 않은 꽃망울을 따서 씹어 먹거나 씨앗을 간식으로 먹곤 한다. 생아편을 비상약으로 사용하거나, 상습적으로 물에 타서 마시기도 한다. 마약에 친숙해진 아이들은 점점 마약에 중독돼 간다.

Les enfants ne font pas exception. Le régime a mobilisé des enfants pour planter, cultiver et récolter des fleurs de pavot qu'il appelle ‘Campanule Blanche’ (nom botanique: Platycodon Grandiflorus), ‘Cigarette Médicale’ ou ‘Herbe à gagner de la monnaie étrangère’. Ils ont préféré les enfants car il y a de fortes chances que les adultes volent les plantes. Plus jeunes sont les enfants, plus faible est la probabilité de vol. Les gamins cueillaient et mâchouillaient les bourgeons éclos et mangeaient les graines de pavot comme en-cas. Les gens utilisaient l'opium pur comme un médicament d'urgence et le dissolvaient dans l'eau pour le boire. Comme les enfants sont familiers avec cette drogue, ils en sont de plus en plus dépendants.

Le blogueur a cité l'article  de Ju Sung-ha, un transfuge nord-coréen devenu journaliste qui travaille maintenant pour DongA Ilbo, un journal conservateur sud-coréen. Ju tient Nambuk Story (nom complet:서울에서 쓰는 평양 이야기, L'écriture à Séoul de l'histoire de Pyongyang) un blog renommé comptant 1 million d'abonnés, qui publie des portraits détaillés de la société nord-coréenne.

위장을 위해 양귀비에 백도라지라는 가짜 이름을 붙이고, 가장 지력이 좋은 땅에 양귀비를 심고 가꿨다…7월이면 어린 학생들까지 총동원돼 아편 원액을 추출했는데, 역한 냄새에 학생들이 쓰러지는 일도 많아 밭머리에 의료진까지 대기했다…원액을 뽑고 난 열매에 좁쌀처럼 생긴 고소한 노란 씨가 가득 차 있어 아이들의 간식으로 인기였고, 아편중독자가 생겨났다.

Pour déguiser la plante (en herbe ordinaire) ils ont même donné un faux nom au pavot, ‘la campanule blanche’ et l'ont planté dans une des régions les plus fertiles[…] En juillet, de jeunes étudiants ont été appelés pour extraire l'opium et certains se sont évanouis à cause de son odeur écœurante. Les services de secours se tenaient en attente à l'extrémité du champ de pavot. Après avoir extrait l'opium, il restait des graines jaunes au goût de noix, de la taille des grains de millet. Les graines étaient un en-cas apprécié parmi les enfants et beaucoup sont devenus accros à l'opium.

On pense que les militaires nord-coréens, qui sont supposés contrôler le trafic de drogues,  en sont en fait les plus zélés revendeurs. Un blog sud-coréen, NK Inside, a publié une vidéo du trafic de pavot auquel se livrent les autorités militaires nord-coréennes.

썩을만큼 썩어버린 북한 군인의 실태입니다. 국경부근에서 마약 밀매가 성행하고 있다는 것은 이미 잘 알려진 사실이지만 북한 군인이 오히려 더 설치고 있다니. 북한산 마약은 중국에서 쉽게 구할 수 있다고 합니다. 마약과 위폐, 인신매매가 김정일 정권의 체제를 유지하는 강력한 수단이기 때문에 북한 사회는 갈수록 피폐해질 것입니다.

Les militaires nord-coréens peuvent-ils être plus corrompus? C'est déjà bien connu que le trafic se répand près de la frontière, mais l'armée nord-coréenne est devenue incontrôlable avec la drogue. C'est choquant. J'ai entendu dire qu'on trouve facilement les drogues fabriquées en Corée du Nord en Chine. Puisque ces trois traics-là, le marché de la drogue, la fausse monnaie et le trafic d'êtres humains sont les piliers qui soutiennent le régime de Kim Jong-il, la société nord-coréenne sera encore plus accablée.

The Daily NK, un site web d'actualités basé à Séoul, est géré par des réfugiés nord-coréens qui ont souvent été victimes de chantage par le régime de leur pays pour avoir révélé les aspects sombres de la société nord-coréenne. Ils ont publié un article avec un titre à sensation, ‘La drogue, le cadeau d'anniversaire le plus prisé par les adolescents nord-coréens.’ L'article prétend que des drogues que seuls les privilégiés pouvaient s'offrir ont atteint la classe moyenne. Selon cet article, les étudiants les inhaleraient avec un stylo ou un billet de 5000 Won où figure le portrait de Kim Il-sung et certaines jeunes filles se prostitueraient pour s'en procurer. Il ajoute plus loin que qu'un “groupe de censure” a été déployé, sans obtenir pour l'heure de  résultats. Les connaisseurs de la Corée du Nord ont commenté que ‘puisque les drogués sont des enfants des haut fonctionnaires du gouvernement de l'Union des Travailleurs, ou de la classe privilégiée, le bureau de la censure a beaucoup de mal à appliquer strictement la loi.’

Radio Free Asia (RFA) a rapporté une histoire très similaire, citant un ouvrier qui  relate que lors de travaux pénibles, avec des travailleurs convoqués pour le travail obligatoire par un temps glacé, tous les membres de son équipe avaient des drogues. Et grâce à leur effet, ‘ils couraient, volaient presque sur environ 12 kilomètres en tirant les traîneaux’, disait-il. Cette révélation a été en partie confirmée par les transfuges nord-coréens. On  dit aussi qu'un jeune réfugié a intégré un centre de désintoxication juste après être  passé en Corée du Sud.

Un groupe de réflexion basé à Séoul et mené par des réfugiés nord coréens, North Korea Intellectuals Solidarity a également publié une vidéo similaire du trafic de drogue. (Billet n°247, vidéo actuellement indisponible)

Le blogueur Citrain64 a publié une analyse de l'explosion de la consommation de drogues. Le blogueur  écrit que les drogues consommées par les privilégiés pour étaler leur richesse sont maintenant consommées par des citoyens ordinaires, par nécessité.

[…]북한은 정부에서 주도적으로 마약을 만들고 해외에 밀수하는 국가라는 점을 알아두어야 한다.[…]이렇게 북한에서 생산된 마약이 외부에 수출되기도 하지만 내부에서 유통되기도 그만큼 쉽다. 따라서 최근 탈북자들은 “북한에서는 마약 구하기가 아스피린 구하는 것보다 쉽다”라고 할 정도이다.[…]북한에 의약품이 절대적으로 부족한 실정을 알아두어야 한다. 마약을 부유층뿐 아니라 중산층 이상의 일반 주민들도 애용하고 있다. […]북한 주민들 사이에 가장 흔한 병은 동상이다…마땅히 동상 치료를 해야 하지만 의약품이 부족하니 순간의 고통을 이겨내기 위해 마약을 찾는 것이다. 동상 뿐 아니라, 결핵에 걸리거나 위장염에도 양귀비 꽃을 끓여 마시거나 잎을 삶아 먹는 방법 등으로 치료하는 경우가 많다고 한다.

[…] Le gouvernement nord-coréen prend les devants en produisant et en faisant du trafic de drogue […]. Une partie est vendue à l'extérieur et une partie circule à l'intérieur de la Corée du Nord. De récents transfuges ont même commenté : ‘En Corée du Nord, se procurer des drogues est plus simple que de se procurer de l'aspirine’ […] [A cause d’]Un manque absolu de médicaments, non seulement les riches, mais les gens de la classe moyenne utilisent régulièrement les drogues. […] Le souci  de santé le plus courant parmi les Nord-coréens est l'engelure. Les gens recherchent des drogues pour soigner ces engelures parce qu'ils manquent de médicaments appropriés. A part les engelures, pour soigner la tuberculose et les problèmes du système digestif, ils boivent des infusions de fleurs de pavot et mangent les feuilles de pavot bouillies.

Le blogueur ajoute que l'absence de campagne d'informations publique sur les dangers des drogues a aussi contribué à  l'aggravation de la situation. Ces articles citant des déserteurs nord-coréens ou des sources proches de la Corée du nord ne sont pas complètement considérées comme fiables, car beaucoup d'entre eux ont tendance à dramatiser la situation réelle. Mais les témoignages à répétition sur l'abus de drogue signifient qu'il ne s'agit pas entièrement d'une histoire inventée. En janvier 2002, les autorités japonaises avait saisi 150 kilos de méthamphétamine sur un vaisseau nord-coréen, et en juillet 2002, les agents du gouvernement taïwanais ont appréhendé 9 hommes transportant 79 kilos d'héroïne, selon un rapport de la Fondation Héritage [en anglais].

1 commentaire

Ajouter un commentaire

Merci de... S'identifier »

Règles de modération des commentaires

  • Tous les commentaires sont modérés. N'envoyez pas plus d'une fois votre commentaire. Il pourrait être pris pour un spam par notre anti-virus.
  • Traitez les autres avec respect. Les commentaires contenant des incitations à la haine, des obscénités et des attaques nominatives contre des personnes ne seront pas approuvés.

Je m'abonne à la lettre d'information de Global Voices en Français
* = required field
Non merci, je veux accéder au site