Toutes les langues dans lesquelles nous traduisons les articles de Global Voices, pour rendre accessibles à tous les médias citoyens du monde entier

En savoir plus Lingua  »

Yemen : Des milliers de manifestants contre le président Saleh

La nouvelle des manifestations qui ont lieu au Yémen est accueillie avec joie dans tout le monde arabe. Les internautes témoignent de leur soutien à leurs frères et sœurs yéménites.

Selon la BBC, des milliers de Yéménites sont descendus dans la rue dans la capitale Sanaa, pour demander au président Ali Abdulla Saleh, au pouvoir depuis plus de 30 ans, de démissionner. Les manifestations au Yémen coïncident avec celles qui ont lieu dans toute l'Égypte, pour demander de mettre un terme aux 30 ans de règne de Hosni Moubarak, a la suite du soulèvement en Tunisie contre l'ancien président Ben Ali, qui a dirigé la Tunisie pendant 23 ans.

Sur Twitter, l'humeur est à la jubilation et des utilisateurs  souhaitent que le Yémen suive l'exemple de la Tunisie et fasse tomber Saleh.

Moniraism remarque:

La révolution est contagieuse. Merci la Tunisie pour votre exemple

Bint Yunus s'exclame :

YA RABB! (Mon Dieu !) Les arabes se sont VRAIMENT RÉVEILLÉS !

Mona El Tahawy explique :

#Moubarak dirige l’#Egypt depuis 1981. Ali Abdullah Saleh dirige le  #Yemen depuis 1978. ça suffit ! Kefaya! #DictatorsOut #Sidibouzid #Jan25

Saudi Woman note :

‎ ça a commencé à Tunis, pour se propager en Égypte et au Yemen, je prédis que la Syrie sera la prochaine. Peut-être que ça a déjà commencé mais les médias sont très contrôlés là bas.

Tarek ajoute :

j'aimerais avoir autant de nouvelles sur le Yémen qu'il y en a sur l'Égypte. Quelle dictature vieille de décennies tombera la première ?

Kevenleversee prédit:

Iran, Tunisie, Egypte et maintenant Yemen, je vois que le vieux monde totalitaire craque sous la pression des médias sociaux.

Commentez

Merci de... S'identifier »

Règles de modération des commentaires

  • Tous les commentaires sont modérés. N'envoyez pas plus d'une fois votre commentaire. Il pourrait être pris pour un spam par notre anti-virus.
  • Traitez les autres avec respect. Les commentaires contenant des incitations à la haine, des obscénités et des attaques nominatives contre des personnes ne seront pas approuvés.

Je m'abonne à la lettre d'information de Global Voices en Français
* = required field
Non merci, je veux accéder au site