Toutes les langues dans lesquelles nous traduisons les articles de Global Voices, pour rendre accessibles à tous les médias citoyens du monde entier

En savoir plus Lingua  »

Soudan : encore une “Revolution Facebook”, avec Twitter dans le second rôle

Manifestants à Khartoum, Soudan. Photo de Ehsasi Gdeed.

Les étudiants au Soudan ont choisi le dimanche 30 janvier 2011 pour le coup d'envoi de manifestations pacifiques contre le Président Omar al-Bashir. Le principal appel demandant aux Soudanais de descendre dans les rues de Khartoum a été lancé sur Facebook. S'agit-il de la première “révolution Facebook” au Soudan, avec Twitter dans le second rôle ?

L'une des images utilisées par les organisateurs
de la campagne Soudan 30 janvier. Source : organisateurs

Les médias sociaux, comme les blogs, Twitter, Facebook et YouTube ont joué un rôle primordial pour organiser et suivre les manifestations du 30 janvier. Dans ce billet, je vais essayer de décrire quels médias sociaux ont été utilisés et comment pour organiser, suivre et commenter les manifestations.

Facebook a joué un rôle central de centre d'informations et d'espace d'organisation, tandis que sur Twitter, les utilisateurs commentaient les manifestations en temps réel. Jan30Sudan a utilisé l'outil de cartographie Ushahidi pour représenter les manifestations sur une carte en ligne.

Il semble que tout ait commencé avec un groupe Facebook qui a donné le ton en invitant les utilisateurs a se joindre aux manifestations. Le groupe s'appelle “>شبــاب لأجـل الـتـغيـــر·.»شـــرار ة , c'est à dire “Jeunesse pour le changement”,“l'étincelle”. Le groupe, qui compte plus de 8 000 “amis”, est vu comme celui qui a contribué à l'organisation des manifestation. Un autre groupe sur Facebook est :“>رصد الاعتقالات و التجاوزات القانونية في مسيرة 30 يناير السلمية بالخرطوم , ce qui peut être traduit par : “Suivi et nouvelles des arrestations, des mesures illégales et des violences durant les manifestations pacifiques du 30 janvier à Khartoum.”

Par ailleurs, des blogs comme hurriyatsudan ont effectué une couverture des événements. Le blog a publié la liste des personnes arrêtées. Jan30Sudan a aidé les gens à situer les cortèges et des incidents tels que arrestations, heurts avec la police.

Voici quelques incidents et informations répertoriés sur la carte en ligne :

* la police utilise grenades lacrymogènes contre étudiants en médecine
* Lieux des rassemblement pacifiques et manifestations
* Police soudanaise harcèle journalistes étrangers
* Photo de policier battant des manifestation dans Palace Street
* Vidéos des manifestations à Khartoum

Certains manifestants ont téléchargé des vidéos sur Youtube.

Sur Twitter, les messages étiquetés #SudanJan30 ont commencé à apparaitre dès le début de la manifestation, envoyés par ceux qui y participaient, comme simsimt, ou ceux qui les suivaient en ligne (traduction sous la capture d'écran).

simsint: je n'arrive pas à tweeter en marchant. Pour l'instant, quelques dizaines de personnes. Je dirais 100. Les slogans surtout contre la hausse des prix.

OBsilence : Police #sudan heurts manifestants. Les manifestants contre le gouvernement à Khartoum font face à la police dans manifestations.

simsimt: la police anti-émeutes nous a attaqués. La foule a commencé à grossir. Les manifestants se divisent en groupes plus petits dans rues adjacentes.

krmaher RT @bechamilton Les noms de ceux dont on sait qu'ils ont été arrêtés sont maintenant sur http://bit.ly/gEM6VO

SudanJan30 Mais les gens parlent d'une étincelle, et l'idée est de préserver la flamme et les manifestations

Simsimt: Des milliers ? RT @ykhogaly Des milliers de manifestants se trouvent toujours au centre de Khartoum, se regroupent après des dizaines d'arrestation, gaz lacrymo et coups

Il semble que “l'étincelle” brille toujours, et les manifestants prévoyaient d'autres manifestations.

oddread: #sudan Les jeunes appellent maintenant à une deuxième journée de manifestations demain

Attendons pour savoir ce que réserve l'avenir au Soudan.

Commentez

Merci de... S'identifier »

Règles de modération des commentaires

  • Tous les commentaires sont modérés. N'envoyez pas plus d'une fois votre commentaire. Il pourrait être pris pour un spam par notre anti-virus.
  • Traitez les autres avec respect. Les commentaires contenant des incitations à la haine, des obscénités et des attaques nominatives contre des personnes ne seront pas approuvés.

Je m'abonne à la lettre d'information de Global Voices en Français
* = required field
Non merci, je veux accéder au site