Toutes les langues dans lesquelles nous traduisons les articles de Global Voices, pour rendre accessibles à tous les médias citoyens du monde entier

En savoir plus Lingua  »

Egypte : La bataille rangée avec les casseurs continue

Ce billet fait partie de notre dossier sur l’ Egypte.

Les protestataires continuent à affronter les vagues de nervis du gouvernement qui se sont infiltrés dans leurs rangs, d'abord sous couvert de manifestations pro-Moubarak, puis lancés dans une véritable bataille rangée avec couteaux, bombes lacrymogènes et cocktails Molotov, contre les manifestants pacifiques.

Et tout cela se passe sous les yeux mêmes des téléspectateurs, collés à leur poste et aux streamings de leurs ordinateurs depuis le début du soulèvement des Egyptiens réclamant la fin du régime de 30 ans du président Hosni Mubarak.

Les activistes sur le terrain et les comptes-rendus des médias décrivent une situation de catastrophe, et font état de nombreuses victimes. Une antenne médicale de fortune a également été montée dans un coin de la place Tahrir Square, pour donner les premiers soins aux manifestants blessés dans les attaques, qui ont aussi visé les médias internationaux couvrant les manifestations.

On Twitter, Gigi Ibrahim shares this photograph of an injured foreigner in the protests

Sur Twitter, Gigi Ibrahim partage cette photo d'un étranger blessé dans les manifestations

La chroniqueuse égyptienne Mona El Tahawi,  qui a suivi les événements heure par heure depuis New York, continue à battre le rappel pour soutenir la cause de ses compatriotes :

@monaeltahawy: Mon coeur va éclater, j'essaie vraiment dur de ne pas tomber en morceaux, ça ne servirait à personne. Frères et soeurs en #Egypt je crie très très fort pour vous #Jan25

Sur le terrain, les tweets continuent à affluer, après la levée par le régime Moubarak du blocage d'Internet impposé le 27 janvier.

@arabzy: | Nous sommes sur Tahrir maintenant, ils nous ont Tués. Ils nous ont massacrés. | Vivant en Egypte | http://goo.gl/gnslW | @aliveinegypt | @speak2tweet | #Jan25

@EmanHashim nous apprend (en arabe) :

ميدان التحرير الآن ساحة حرب.. الثوار صامدون والنصر قريب لكن كل أنواع الدعم مطلوبة.. هذه آخر معاركنا مع مبارك :
“La place Al Tahrir est maintenue une zone de guerre. Les manifestants tiennent bon et la victoire est proche mais toutes les formes de soutien sont nécessaires. Ceci est notre dernière bataille avec Moubarak!”

@tafatefo tweete qu'il a réussi à plaquer un voyou au sol, il est assis sur lui et tweete sa victoire. Ce tweet a été retweeté par @OGT29 avec le message suivant :

@OGT29: IL Y A QUAND MÊME DES MANIFESTANTS VICTORIEUX rt” @tafatefo اجلس حاليا فوق أحد البلطجية #jan25

Et l'augmentation des victimes s'accompagne de celle des appels à produits médicaux  :

@eacusa: #jan25 #egypt PRIERE DE REPUBLIER : Mohamed Mahmod/Bab El Louq près de Tahrir besoin URGENT d'alcool, bétadine… http://fb.me/R163CD1G

Pendant que le soutien aux manifestants se poursuit :

@Liam_Fox: les partisans de #Mubarak s'en prennent au musée & les manifestants le protègent. #Egypt #Jan25

@RobinGross: Scotché à Al Jazeera – je regarde les événements d'Egypte en direct sur le web. Les nervis de Moubarak deviennent violents contre les manifestants pacifiques. #jan25 #Egypt

@EmergencyNet: Oh mon Dieu feu à plusieurs reprise sur musée du Caire…ne savent-ils pas que ces antiquités sont irremplaçables ? Allons donc, utilisez votre cerveau.

Ceux qui ont quitté les manifestations ne se sentent pas en sécurité en rentrant à pied :

@NadiaE: Je rentre à pied avec ami, fort sentiment d'insécurité. Devrais être à la maison d'ici 10 min #jan25

Les insultes continuent à pleuvoir sur Moubarak :

@Sarahngb: Il est clair maintenant que Moubarak n'est pas seulement sénile, il souffre nettement de démence.

Tandis que, Syalh@ appelle à un renfort de manifestants pour défendre leur cause :

يا مصريون.. يا عظماء.. يا شرف العرب وأمل العرب.. مصر تستغيث وساحاتها مشتاقة لكم.. انزلوا الى أحضان مصر #Egypt #Jan25 #Tahrir
Peuple d'Egypte : vous êtes superbes. Vous êtes l'honneur et l'espoir du peuple arabe. L'Egypte vous implore et ses places vous appellent. Allez dans l'étreinte de l'Egypte.

Le Libanais Hilal Chouman est inquiet pour la sécurité des blogueurs égyptiens qu'il connaît. Il continue à veiller de près :

@hilalchouman: @jarelkamar va BIEN et est à tahrir. Pas de nouvelles de @ahmada2 son téléphone est éteint #jan25 #tahrir #egypt

D'autres s'indignent du toour des événements:

@Life_Quotesx: les cocktails Molotov devraient être lancés sur Moubarak et pas sur les manifestants innocents place tahrir !…#LIFEQ

@ZouEG: #tahrir est bouclé.journalistes agressés.cocktails molotov lancés depuis le sol et les toits.rabena yostor. #Egypt

@mariamali7: ça paraît plus calme au milieu de Tahrir à présent, mais témoins disent qu'env 200 casseurs s'y dirigent, j'essaie de trouver d'où #jan25

Certains n'y comprennent plus rien, alors que le pouvoir continue à dévider de la propagande afin de diviser les rangs des protestataires :

@IceQueer: La télé nationale d'#Egypt dit que les Frères Musumans lancent des cocktails #molotov sur les manifestants depuis le toit des immeubles autour de #Tahrir!!

Et d'autres essaient d'égayer ceux d'entre nous qui suivent les manifestations. Sate3 plaisante :

@sate3: A tous ceux concernés : nous répétons. #Mubarak a le droit de se défendre. Qu'est-ce qui ne va pas chez vous ? Bien à vous, Israël #Egypt #Jan25

Les informations circulent aussi sur les agressions et harcèlements de médias internationaux, mettant pour une fois les informateurs au centre de l'information :

@Saudiwoman: RT @stbwien Première bonne nouvelle de la journée : le journaliste norvégien journalist @Lars_akerhaug va bien ! #cairo #egypt

C'est aussi en de tels moments qu'on reconnaît de quoi les gens sont faits. Sandmonkey, un blogueur qui a couvert de près les événements de près, même pendant qu'Internet était coupé, note :

@Sandmonkey: L'avantage de tout ça c'est que ça nous fait apparaître les imbéciles parmi nos amis. On se désabonne et on rompt très rapidement. #jan25

crédit photo : Gigi Ibrahim

Commentez

Merci de... S'identifier »

Règles de modération des commentaires

  • Tous les commentaires sont modérés. N'envoyez pas plus d'une fois votre commentaire. Il pourrait être pris pour un spam par notre anti-virus.
  • Traitez les autres avec respect. Les commentaires contenant des incitations à la haine, des obscénités et des attaques nominatives contre des personnes ne seront pas approuvés.

Je m'abonne à la lettre d'information de Global Voices en Français
* = required field
Non merci, je veux accéder au site