Toutes les langues dans lesquelles nous traduisons les articles de Global Voices, pour rendre accessibles à tous les médias citoyens du monde entier

En savoir plus Lingua  »

Egypte : Les blogueurs racontent les affrontements place Tahrir

Ce billet fait partie de notre dossier sur l’ Egypte.

Hier, les Egyptiens manifestaient par millions contre le régime Moubarak. Bahey El-Din a écrit ici sur les manifestations pacifiques qui ont eu lieu au Caire et dans toute l'Egypte [en anglais].

Hier, les vrais manifestants approchaient les 8 millions à travers l'Egypte. Le nombre est estimé à 1,5 million à Alexandrie et 2 millions au Caire. Ils étaient tout à fait pacifiques, et l'ambiance a été décrite comme “festive” et “joyeuse” par de nombreux organes de médias.

Puis Moubarak fit un discours la nuit. Beaucoup de gens – dont l'auteur de ce billet – ont trouvé que c'était un acte positif de la part du régime. Le discours prononcé, les gens étaient partagés entre ceux qui l'acceptaient comme une bonne initiative et ceux qui croyaient qu'il était préférable de continuer à manifester au centre du Caire jusqu'à ce qu'il quitte le pouvoir.
Raafatology explique en quoi il trouve décevantes les propositions de Moubarak.

لا أدرى كيف يريد مبارك من مجلس مشكوك فى شرعيته أن يعدل مواد الدستور؟؟ مجلسي الشعب والشورى جاؤوا بإنتخابات مزوره وهناك طعون أمام المحاكم لم تُنظر بعد. فكيف يحق لمجلس كهذا أن يغير الدستور؟؟
Je ne sais pas comment Moubarak veut qu'un parlement illégitime amende la constitution. Le parlement résulte d'élections malhonnêtes et il y a des accusations qui n'ont pas encore été examinées par les tribunaux. Alors comment un tel parlement peut-il être chargé d'amender la constitution?

Mais quelques heures après, c'est une série de nouveaux événements qui se déroula au Caire.

Moubarak fit alors son second discours, qui n'offre d'autre concession que de dire qu'il ne sera pas candidat à une réélection. Les protestataires rejetèrent cette réponse insuffisante. Bayet El-Din affirma ici que le régime préparait des contre-manifestations pro-Moubarak pour la matinée.
De nombreuses personnes reçurent un SMS sur leurs mobiles au sujet d'une manifestation de masse de soutien à Moubarak à Mohandeseen. D'autres reçurent un message offrant 70 LE pour aller à des rassemblements. Ma mère m'a dit que lorsqu'on demandait à des manifestants pro-Moubarak pourquoi ils descendaient dans la rue, ils répondaient “chacun de nous a reçu 200 LE”. Des infos que des employés de la raditélévision ainsi que des compagnies pétrolières devaient aller dans les rues manifester en faveur de Moubarak
Clashes in Tahrir Square
Des manifestants pro-Moubarak lancent des pierres sur les Anti-Moubarak.

Photo de Nasser Nouri sous licence Creative Commons

Raafatology a aussi écrit sur les affrontements d'aujourd'hui au centre-ville [en anglais].

Moubarak fait ce pour quoi on le connaît ; tuer son propre peuple. Les manifestants de Tahrir et Alexandrie étaient assis sans rien faire, et tout d'un coup des individus en civil se sont mis à leur jeter des pierres. L'armée a seulement mis en garde les voyous, mais sans intervenir encore. Les manifestants ont appréhendé un de ces casseurs et ils ont trouvé qu'il était membre de la Sécurité Nationale de Moubarak.

Baheyya raconte ensuite comment ces manifestants pro-Moubarak ont utilisé des chevaux pour charger les manifestants [en anglais].

Les meutes à cheval, frappant les manifestants comme des maraudeurs sauvages. Les membres du PND et les fonctionnaires défilaient en cortèges, y compris des officiers de police en uniforme, brandissant des drapeaux égyptiens et des photos de Moubarak pour montrer leur soutien pour lui.

Zeinobia indique que ce ne sont pas seulement les contestataires qui se sont fait attaquer ici.

Les journalistes étrangers ont été agressés et harcelés, leur matériel détruit. Anderson Cooper a été agressé par les nervis de Moubarak au Caire. Les casseurs du PND ont essayé de s'introduire par la force dans le siège du journal Al Shorouk, terrifiant les journalistes qui abandonnèrent leur travail afin de se protéger eux-mêmes et leurs locaux.
Protesters under attack
Le blogueur égyptien @BooDy couvre ses blessures avec un mouchoir en papier.

Photo de Nasser Nouri sous licence Creative Commons

Mais où est l'armée ? Zeinobia s'est interrogée sur son rôle dans tout cela.

- Pourquoi l'armée a-t-elle ainsi laissé les casseurs accéder avec leurs armes  ??
– Pourquoi l'armée les a-t-elle laisser attaquer ainsi les manifestants ??
L'armée nous a vendus jusqu'à présent ou pour être exact les chefs de l'armée nous ont vendus.

Peut-être n'avons-nous pas saisi ce que que voulait réellement dire Moubarak dans son discours de hier. Baheyya déclare qu'elle y a lu entre les lignes.

Voilà ce que Moubarak voulait dire dans son discours hier, que “chacun doit choisir entre le chaos et l'ordre”, entre son pouvoir et sa violence.

En conclusion, Nawara Negm a appelé tous les Egyptiens à descendre place Tahrir Square et à y rester avec les manifestants.

نداء من داخل ميدان التحرير الى كل من شارك في مظاهرة المليون التوجه فورا للتحرير
Un appel à tous ceux qui ont participé à la manifestation de hier d'aller aussitôt place Tahrir.

Commentez

Merci de... S'identifier »

Règles de modération des commentaires

  • Tous les commentaires sont modérés. N'envoyez pas plus d'une fois votre commentaire. Il pourrait être pris pour un spam par notre anti-virus.
  • Traitez les autres avec respect. Les commentaires contenant des incitations à la haine, des obscénités et des attaques nominatives contre des personnes ne seront pas approuvés.

Je m'abonne à la lettre d'information de Global Voices en Français
* = required field
Non merci, je veux accéder au site