Toutes les langues dans lesquelles nous traduisons les articles de Global Voices, pour rendre accessibles à tous les médias citoyens du monde entier

En savoir plus Lingua  »

Egypte : Wael Abbas, arrêté par l'armée, puis relâché

Ce billet fait partie de notre dossier sur l’ Egypte.

Le blogueur [en arabe] égyptien bien connu Wael Abbas, qui a contribué à faire connaître les tortures et brutalités policières, a été retenu près d'une heure aujourd'hui, soulevant l'inquiétude des internautes dans le monde. Parmi ceux retenus hier figure le blogueur Sandmonkey, qui était en chemin pour remettre des secours médicaux place Tahrir.

Wael Abbas

Wael Abbas

Son tweet “arrêté par l'armée” a rapidement été relevé à droite, à gauche et au centre, plongeant ses amis sur le terrain dans la frénésie.

Wael Abbasa été relâché depuis, mais il est nerveux de se faire intercepter “au moindre barrage,” parce que lui et ses amis sont soupçonnés d'être des étrangers. Le régime égyptien a relevé son niveau de guerre contre les journalistes, avec une répression concentrée hier sur les activistes politiques et de la société civile, ainsi que la presse internationale, pour d'une part, laisser les contestataires sans chefs, et d'autre part, museler la presse. Comme ses manoeuvres précédentes, celle-ci a aussi fait long feu, et l'humeur était jubilatoire aujourd'hui alors que des millions de personnes défilaient toutes la journée pour appeler Moubarak à s'en aller.

Comme de nombreux cyber-activistes, Wael Abbas a continué à transmettre en direct sur bambuser les manifestations d'aujourd'hui. Ses vidéos se trouvent ici.

Voici quelques-unes des réactions sur Twitter, après l'annonce de son arrestation :

@OuiamY: Le leader de la contestation de la jeunesse Wael Abbas et Michael Nabil arrêtés. C'est ça la liberté promise par le régime de Moubaraks ? #jan25 #tahrir

@RamyYaacoub: Dernière heure : il paraît que le blogueur Wael Abbas (@waelabbas) a été arêté par l'armée #Egypt #Jan25

@ahmed: Wael Abbas (@waelabbas) vient de tweeter qu'il avait été arrêté par l'armée ! #Egypt #Jan25

A mesure que le temps passait, les tweets ont continué à tomber :

@ghazamfar: #Egypt: Le blogueur arrêté Wael Abbas OK — 5 autres avec lui — Pourrait être sous la garde de la police militaire http://tinyurl.com/6egmefh #Jan25

Puis est venue la bonne nouvelle :

@weddady: Quelqu'un peut-il SVP confirmer qu'il est libre ? RT @aonahrawy: @waelabbas vient d'être libéré de garde à vue @monaeltahawy @3arabawy @ShawkattRaghib

Des questions ont aussi été posées sur les promesses faites contre les agressions de journalistes et manifestants :

@bencnn: #Egypt centre de presse dément politique officielle ciblant les journalistes. “Les actes de violence contre les journalistes sont inacceptables, les médias toujours bienvenus”

@Indiffirent: Alors où est Wael Ghonim & pourquoi Wael Abbas a été arrêté RT@AlArabiya_Eng Le Premier ministre égyptien : le gouvernement s'engage à ne pas réprimer les manifestants#Jan25

Pendant ce temps, les recherches continuent pour le cadre de Google Wael Ghonim, qui a disparu depuis le 25 janvier.

@monasosh: Recherches pour @Ghonim continuent, si vous avez UNE info envoyez email à infoaboutwael@google.com ou appelez le +44 20 7031 3008. Faisons revenir notre ami #Jan25

@ircpresident fournit une liste des personnes arrêtées depuis le début des manifestations le 25 janvier :

أسماء المعتقلين بعد 25 يناير منها @om_elhol @nadeen_aboshady @waelabbas @Ghonim http://on.fb.me #Jan25
Ceci est la liste des personnes arrêtées après le 25 janvier

crédit Photo credit: Hossam ElHamalawy

1 commentaire

  • nacira ahmed fath-allah

    Aucun changement avec Mobarak et sans la prise de conscience du peuple égyptien.
    Mobarak cherche à gagner du temps, pour remettre en place le système contesté par le peuple et aussi pour permettre à ses seigneurs de washington de lui trouver une solution.
    Aucune confiance aux u.s.a. Ils n’ont jamais été pour la démocratie des peuples mais pour leurs propres intérêts. S’ils affichent aujourd’hui qu’ils sont pour “les droits légitimes du peuple égyptien”, c’est uniquement pour endormir l’opinion publique et pendant ce temps, dans les coulisses, les u.s.a. cherchent des figures pour faire le même sale travail de faisait homarak et sa clique.
    Les 3 personnes qui sont sur l’agenda des usa sont soleiman, elbaradei et amr moussa.
    Les Égyptiens devraient choisir leur représentant pas ce lui des usa.
    Bravo au peuple égyptien : je pourrais être fière aujourd’hui d’être une arabe.

Ajouter un commentaire

Merci de... S'identifier »

Règles de modération des commentaires

  • Tous les commentaires sont modérés. N'envoyez pas plus d'une fois votre commentaire. Il pourrait être pris pour un spam par notre anti-virus.
  • Traitez les autres avec respect. Les commentaires contenant des incitations à la haine, des obscénités et des attaques nominatives contre des personnes ne seront pas approuvés.

Je m'abonne à la lettre d'information de Global Voices en Français
* = required field
Non merci, je veux accéder au site