Toutes les langues dans lesquelles nous traduisons les articles de Global Voices, pour rendre accessibles à tous les médias citoyens du monde entier

En savoir plus Lingua  »

Syrie : Facebook, YouTube et autres à nouveau accessibles

[Liens en anglais et en arabe] Depuis des années, Internet est lourdement censuré en Syrie, et des sites apparemment inoffensifs comme Facebook, YouTube, et Wikipédia en arabe ne sont accessibles que par des proxys et divers logiciels de contournement. Les internautes syriens ont même créé des groupes Facebook et des listes d'envoi pour partager l'information sur les plus récents proxys, et ont généralement réussi à garder une longueur d'avance sur les censeurs du pouvoir.

Aujourd'hui, Forward Magazine a annoncé l'information excitante qu'attendaient des milliers de Syriens : “La Syrie lève l'interdiction de Facebook.” Les messages syriens sur Twitter se sont extasiés à cette nouvemme et se sont précipités pour proclamer –et vérifier–leur liberté toute neuve. Leurs suppliques “M. le Président, démolissez ce mur” ont finalement été entendues ; l'abondance d'informations, d'opportunités relationnelles et de vidéos amusantes de chats fournie par les sites jusqu'ici inaccessibles est désormais plus à portée de main.

Image by Flickr user Azraiman

Image sur Flickr de Azraiman

Abdulsalam Haykal, un chef d'entreprise Syrien et influente personnalité des médias, a annoncé une information d'initié sur un ordre de lever l'interdiction :

Sera publié sous peu. #Facebook sera officiellement débloqué en #Syria dès aujourd'hui.

Basel Hamadeh confirme :

#Facebook#youtube et #Blogspot confirmés ouverts en #Syria les FAI traitent la requête en ce moment même ! :)

Adnan Homsi ajoute une autre découverte à la liste des applications libérées :

و الويكيبيدا العربية كمان , شكلنا اخدنا وش و كترنا :P
Wikipédia en arabe aussi, ça commence presque à aller trop bien ici :P

Si des utilisateurs n'ont pas pu constater les changement, des tweeps ont rapidement calmé leur impatience. Wael Orabi a tweeté :

@Seleucid c'est une question de temps, les FAI doivent mettre à jour leurs systèmes.d'ici demain ça marchera pour tout le monde

De même, Bashar Kokash explique le processus :

@MazenMS tous les FAI ne l'ont peut-être pas encore débloqué, j'ai la connexion par STE maintenant et c'est réellement débloqué

Seleucid ne se tient plus de joie à cette nouvelle, et pense que la levée de l'interdiction est  largement due à la contestation pro-démocratie en Egypte :

Je n'arrive pas à croire que j'assiste à quelque chose d'aussi merveilleux :’). Merci #Jan25, merci. #Syria

Et il ajoute :

لك الله حيو شعب مصر! فكوا حجب سوريا!!!!

Dieu bénisse le peuple égyptien ! il a débloqué la Syrie !!!

Ensuite, il salue la liberté de Youtube, et demande au gouvernement des Etats-Unis d'être à la hauteur de cette mesure en retirant les sanctions qui empêchent les Syriens d'accéder à absolument tous les systèmes informatiques développés par les compagnies américaines, même les plus inoffensifs, et il conclut en analysant la signification des derniers événements dans le pays :

Un youtube ouvert vous change la vie… je suis sérieux.

La Syrie nous a libéré de toutes restrictions. Maintenant il est temps que les USA fassent de même.

Ce à quoi nous assistons en Syrie en ce moment, c'est la mort de la vieille garde. Ça pourrait avoir des conséquences plus grandes qu'un simple déverrouillage.

Photo sur Flickr de Azrainman disponible sous licence Creative Commons 2.0 Generic (CC by 2.0).

1 commentaire

  • […] amin'ny YouTube an'ireo  olo-tsotra mpaka-sary ao an-tanàna, YouTube izay tranokala vao noesorina vao haingana ny fanivanana azy tao Syria. Nalaina tamin'ny 23 martsa ireto horonantsary manaraka ireto izay mampiseho ny famoretana tao […]

Ajouter un commentaire

Merci de... S'identifier »

Règles de modération des commentaires

  • Tous les commentaires sont modérés. N'envoyez pas plus d'une fois votre commentaire. Il pourrait être pris pour un spam par notre anti-virus.
  • Traitez les autres avec respect. Les commentaires contenant des incitations à la haine, des obscénités et des attaques nominatives contre des personnes ne seront pas approuvés.

Je m'abonne à la lettre d'information de Global Voices en Français
* = required field
Non merci, je veux accéder au site