Toutes les langues dans lesquelles nous traduisons les articles de Global Voices, pour rendre accessibles à tous les médias citoyens du monde entier

En savoir plus Lingua  »

Algérie : Les Marcheurs du 12 février arrêtés et battus

Les manifestants pour la démocratie ont déjà fait tomber deux dictateurs, en Tunisie et en Egypte, mais les autorités algériennes ont jusqu'à présent limité avec succès les rassemblements qui ont débuté sitôt après les révoltes tunisiennes début janvier 2011.

Manifestations en Algérie, source : album facebook de RCD Algérie

Des vidéos de milliers de manifestants ont été mises sur You Tube et facebook. Celle-ci, mise en ligne le 12 février vers midi montre les arrestations de plusieurs activistes alors que les forces de police se heurtent aux manifestants au milieu des slogans :

Des photos de blessés ont aussi commencé à faire surface comme celle-ci des ecchymoses au front du député algérien Derguini Boubekeur :

Le député algérien Derguini Boubekeur blessé pendant les manifestations – page facebook RCD Algérie

Les blogueurs et  utilisateurs de twitter en Algérie ont mis en ligne de nombreuses informations sur les manifestations.

Ainsi, Nidhal du blog Algérie-politique écrit le 11 février :

Alger. 19h00. Des dizaines de policiers anti émeutes ont encerclé le siège régional du RCD à Didouche Mourad à Alger.

C'est clairement les révolutions en Tunisie et Egypte qu'avaient à l'esprit les Algériens.
Un chômeur de 36 ans s'est immolé par le feu et est mort dans la ville d'El Oued, dans l'est, rapporte Algérie Politique :

Ce vendredi, un chômeur de 36 ans qui s'était immolé par le feu dans la ville d'El Oued, à l'extrême est de l'Algérie, a succombé à ses brûlures. Lotfi Maamir, père de six enfants, est mort au service des grands brûlés de l'hôpital de Douera, dans la banlieue sud-est d'Alger, selon cette source. Il s'agit du quatrième décès par immolation enregistré en Algérie depuis la mi-janvier.

Au moment où Moubarak était chassé en Egypte, le blogueur algérien Djazair avant tout n'a pu s'empêcher d'évoquer les matchs de football litigieux entre Egypte et Algérie l'an dernier, qui avaient conduit à de violents affrontements, et a mis en ligne ce dessin :

Le caricaturiste algérien Dilem réagit au renversement de Moubarak via Djazair avant tout

Des manifestations analogues ont lieu à Oran selon des informations en temps réel sur plusieurs blogs.
Un utilisateur de Facebook met en ligne cette mise à jour sur la marche du 12 février :

Les jeunes envoyées par la police pour agresser les manifestants se sont retournés contre leurs sponsors. Ils se sont mêlés aux manifestants pour scander Bouteflika dégage. Ils expliquent leur retournement par le fait qu'ils ont été manipulés

Sur twitter, les utilisateurs algériens appellent au soutien de leur lutte sous le fil twitter du mot-clé #feb12.

2 commentaires

Ajouter un commentaire

Merci de... S'identifier »

Règles de modération des commentaires

  • Tous les commentaires sont modérés. N'envoyez pas plus d'une fois votre commentaire. Il pourrait être pris pour un spam par notre anti-virus.
  • Traitez les autres avec respect. Les commentaires contenant des incitations à la haine, des obscénités et des attaques nominatives contre des personnes ne seront pas approuvés.

Je m'abonne à la lettre d'information de Global Voices en Français
* = required field
Non merci, je veux accéder au site