Toutes les langues dans lesquelles nous traduisons les articles de Global Voices, pour rendre accessibles à tous les médias citoyens du monde entier

En savoir plus Lingua  »

Russie: Les blogueurs citoyens de 2010

Une co-publication avec Oliver Caroll, co-éditeur de openDemocracy Russia.

En 2010, l'Internet Russe s'est confirmé comme un espace d'expression politique dynamique et semi-libre, possible à manipuler mais réellement impossible à contrôler. Le taux de pénétration d'Internet n'a cessé de croître : 42% des Russes ont actuellement accès à l'Internet (chiffres de juin 2010). Ce qui pour la Russie se traduit par une couverture quasi-totale de certains segments de la population (les jeunes métropolitains, par ex.). Plus important encore, une série de succès de blogueurs et leaders d'opinion a littéralement transformé la façon dont était perçu l'Internet. Longtemps avant les événements récents en Egypte, les internautes russes avaient déjà pris la mesure du potentiel du web comme outil du développement social et démocratique. Peu cependant, se faisaient réellement des illusions sur les menaces de la censure ou la capacité de l'Internet à complètement transformer le système.

Il y a eu plusieurs voix pour s'élever au-dessus de la “foule digitale”. Politiques sans forcément être affiliés à un quelconque parti, ils incluent des photo-blogueurs à l'affût des hauts et des bas de la réalité politique russe, des vétérans de l'Internet cherchant à expliquer les évolutions nouvelles, des militants de la société civile usant de nouveaux outils pour rassembler des gens de bonne volonté, ainsi que des journalistes d'investigation combinant un nouveau langage de cyber-démocratie avec de vieux trucs comme les fuites (“leaks”). Voici les profils de quelques-uns des acteurs les plus influents de 2010.

Alexey Navalny

Alexey Navalny, photo par Sergey Yushenko

Alexey Navalny (membre LiveJournal: navalny [RUS])

Avocat moscovite, anciennement militant du parti Yabloko, journaliste auto-proclamé “protecteur des droits des petits actionnaires”, Navalny est à 33 ans une star de 2010 sur la toile russe. Tout au long de l'année, il a courageusement publié sur son blog des enquêtes généralement bien informées sur la corruption au sein des autorités russes. Son plus gros travail aura été sans aucun doute son investigation sur Transneft, la société publique responsable de la gestion des oléoducs du pays. Dans cette seule enquête, le blog de Navalny a mis en évidence quatre milliards de dollars de détournements présumés, d'appels d'offres truqués et de comptabilité frauduleuse. Ce n'est pas sans raison que le magazine Times l'a surnommé l’ “Erin Brockovich russe”. [ENG]

Même si ses critiques pointent du doigt son supposé passé nationaliste, ainsi que sa reconnaissance qu'il serait prêt à accepter l'argent d'hommes d'affaires pour investiguer sur des sociétés concurrentes, sa cote de popularité n'a jamais été aussi haute. En Octobre dernier il a été élu [ENG] “maire virtuel de Moscou” par les lecteurs des sites influents “gazeta.ru” ainsi que “Kommersant Daily”. Le e-magazine OpenSpace.ru l'a aussi nommé “Héros de l'année 2010.” [RUS] A la fin de l'année, Navalny a ouvert son propre portail anti-corruption rospil.info [RUS], destiné à la façon de Wikileaks a dévoiler les appels d'offres publics suspects.

“Le gouvernement a perdu la compétition intellectuelle et morale sur l'Internet. Il n'y a aucun site où il ait la confiance des internautes”

Vous pouvez lire l'interview de GV avec Alexey Navalny ici. [ENG]

Marina Litvinovich

Marina Litvinovich, photo par Gregory Asmolov

Marina Litvinovich (Membre LiveJournal: abstract2001 [RUS])

La spécialiste en communication et militante en ligne Marina Litvinovich est une vétérante de la blogosphère russe avec, à 36 ans, plus de dix années de Blog a son actif. Cette grande expérience explique certainement la facilité remarquable avec laquelle M. Litvinovich arrive à trouver LE scoop, et à tourner un article obscur provenant d'un blogueur encore inconnu en une histoire dont tout le monde parle.

L'an dernier Litvinovich à lancé BestToday.ru, un agrégateur monitorant la blogosphère russe. Ce site a permis de promouvoir et soutenir un nombre croissant de campagnes sur Internet. Par exemple :
– tourner un accident de voiture sur Leningradsky Prospect [ENG] en un procès de l'impunité des oligarques ;
– forcer un second procès dans le scandale Anna Shavenkova, acquittée après un avoir causé un second accident de voiture, grâce à des relations politiques.
– exposer le scandale de la police qui utilisa des civils comme “barrières humaines” [ENG] pour filer un conducteur en excès de vitesse.
En peu de temps, BestToday.ru est devenu une ressource populaire pour les internautes Russes.

Litvinovich a aussi été l'une des principales figures derrière “Help Map”, une plateforme de “CrowdSourcing” développée lors des feux de forêt de l'été dernier. Cette ressource, basée sur Ushahidi, a connecté des volontaires, des villages et des régions qui avaient besoin de secours urgents. Help Map a démontré la puissance croissante et la solidarité de la communauté des internautes russes, en contraste frappant avec la faillite et la passivité de larges pans de l'Etat.

“Si le gouvernement démontre son inefficacité lorsque les gens font face à un danger qui les menace personnellement, la suite logique des choses pour la population touchée est l'auto-organisation”.

Vous pouvez lire l'interview de GV avec Marina Litvinovch ici. [ENG]

Ilya Varlamov

Ilya Varlamov, LiveJournal userpic

Ilya Varlamov (membre LiveJournal: zyalt [RUS])

Le plus jeune blogueur de notre sélection, le photo-journaliste Ilya Varlamov, 26 ans, est devenu une figure culte de l'Internet russe. La spécialité de Varlamov est de combiner des informations de qualité avec l'esthétique de ses illustrations, et de les rendre publiques de la manière la plus accessible et la plus rapide sur son blog personnel. Sa faculté à produire des histoires visuelles aussi complètes en un temps ultra-court et dans des formats facilement démultipliables lui ont valu le surnom de l'”Oeuil de RuNet”.

Même si ses photo-reportages ont souvent eu une portée politique importante, Varlamov n'a jamais vraiment exprimé lui-même de position civique, ni pris parti dans le domaine politique sur quelque sujet que ce soit. En effet il a même été invité dans le pôle de presse gouvernemental et a obtenu accès au bureau du lieutenant controversé de Poutine au Kremlin : Vladislav Sourkov. [RUS]

Malgré son absence de prise de position civique évidente, Varlamov a démontré que la blogosphère peut facilement rivaliser avec les médias traditionels en illustrations et crédibilité. Varlamov n'est pas le seul dans cette tendance, drugoiottenki_serogo, et igorpodgorny sont aussi des photo-blogueurs très influents.

Anton Nossik (Membre LiveJournal: dolboeb [RUS])

Anton Nossik

Anton Nossik, photo de Dmitry Rojk

Anton Nossic, 44 ans, est un père fondateur, militant et érudit de l'Internet russe. Ses premiers travaux ont posé les fondations éditoriales et organisationnelles de géants de RuNet tels que lenta.rugazeta.ru et rambler.ru. Depuis lors, il est resté à la pointe de du secteur, principalement comme embassadeur de la société de publication SUP, qui gère notamment LiveJournal.com, la principale – et quasi-monopolistique – plateforme de blogs russe.

Nossik a toujours été un féroce avocat des libertés de l'Internet. Il a fait l'an dernier de nombreuses interventions pour attirer l'attention sur les menaces et les réalités de la censure du web en Russie. Il a lancé sur son blog un appel contre les suppressions suspectes de plusieurs blogs sur LiveJournal [RUS], le resserrement progressif de la censure [RUS] dans l'ancienne Union Soviétique plus généralement, ainsi que les contrats douteux qui ont accompagné le lancement des noms de domaines en cyrillique [RUS].

Nossic a fait une intervention particulièrement efficace à Komsomolsk-on-Amur, qui s'est avérée efficace pour prévenir un banissement de YouTube [ENG]. Les procureurs de la région avaient utilisé un contenu à caractère extrémiste comme justification pour demander la censure du site.

Valery Nazarov (Identité sur Blogspot: piligrim67 [RUS])

Valeriy Nazarov

Valeriy Nazarov, Blogger.com userpic

Peu de gens avaient entendu parlé de Valery Nazarov, cet homme d'affaires quarantenaire originaire de Tcheliabinsk, avant que quelques articles courageux postés l'été dernier aient fait de son blog piligrim67 l'un des plus visités du RuNet. Son coup de maître a été la dénonciation de Ruslan Gattarov. sénateur et théoricien de Molodaya Gvardiya, la branche jeunes du parti “Russie Unie”. A une période où la Russie faisait face à un cauchemar écologique de feux de forêts sans précédent, ce jeune apparatchik avait publié une série de photos de lui, apparemment en train de risquer sa vie en luttant contre les incendies. Nazarov a montré que Gattarov avait, en fait, délibérément mis le feu à des arbres pour les besoins de la prise de vue. La révélation embarrassante a entraîné la radiation de Gattarov de la liste de Molodaya Gvardiya.

Dans un autre exemple de journalisme citoyen bien mené, Nazarov a aidé à identifier un gang de hooligans qui ciblaient les conducteurs solitaires dans la ville voisine de Ekaterinburg. L'attitude de la police variait de l'ignorance à l'incompétence, mais Nazarov a mené brillamment son enquête, usant de photos et de données collectées chez les victimes, qui l'ont amené tout droit aux compte des criminels sur le réseau social odnoklassniki. Les preuves qu'il avait découvert étaient sensationnelles, et menaient directement à certains membres du parti Russie Unie de la région du Tioumen. A la suite de son investigation, la police a été forcée à l'action et a arrêté l'un des principaux criminels. Le blogueur est aussi l'un des fondateurs de la communauté mejdurechensk LiveJournal [RUS], un espace de libre discussion sur les sujets politiques les plus chauds.

En novembre 2010, le compte de Valeriy Nazarov sur la plateforme de blog LiveJournal a été suspendu. L'hébergeur n'a pas encore apporté d'explication satisfaisante concernant la fermeture de l'un des blogs les plus suivis de RuNet ; mais l'affaire Nazarov a été reprise depuis par un grand nombre de blogueurs. Ce n'est pourtant pas ce qui allait le faire taire: peu après la décision de LiveJournal, Nazarov a multiplié sa présence sur la toile, dupliquant son blog sur Twitter [RUS], Facebook [RUS], Blogspot.com [RUS] et lj.rossia.org [RUS].

“Une justice efficace et juste est uniquement possible grâce à l'Internet” Valeriy Nazarov [RUS]

Oleg Kozyrev

Oleg Kozyrev, photo de Sergey Yushenkov

Oleg Kozyrev (membre LiveJournal: oleg-kozyrev [RUS])

Oleg Kozyrev, 38 ans, est à la fois blogueur professionel, écrivain et journaliste. Avec plus de douze milles articles postés durant les six dernières années, Kozyrev est l'un des contributeurs les plus prolifiques de RuNet. Il blogue principalement sur des sujets civiques, en couvrant les manifestations et les campagnes pour la démocratie, ainsi que les fraudes et les jugements arbitraires et autres abus de pouvoir (vous pouvez aller voir ses chaînes vidéo ici, ici et ici). Kozyrev a aussi fondé les ressources de bénévoles en ligne Dobrovolno.ru [RUS] et ru_volunteers [RUS].

Kozyrev combine ces positions civiques avec un activisme politique sans équivoque. Il est un membre de “Solidarité”, le mouvement d'opposition unifiée co-fondé par Gary Kasparov et Boris Nemtsov en 2008 ; il fait aussi partie de l'équipe d'éditeurs en ligne et sur papier du magazine d'opposition The New Times [RUS].

Par ailleurs, Kozyrev a eu un franc succès en tant qu'auteur, avec son livre “Diaries of a Freezing Muscovite” (Mémoires d'un Moscovite frigofié), best-seller national en 2007 [ENG]. Tout naturellement, ce travail satirique avait été publié auparavant sur son blog.

Vadim Bulatov

Vadim Bulatov, LiveJournal userpic

Vadim Bulatov (membre LiveJournal: vadimb)

Vadim Bulatov est le blogueur le plus controversé de notre sélection. Basé dans l'Oural à Nizhni Tagil, Bulatov représente le groupe des auto-proclamés “nationalistes civilisés”, un nouveau groupe de e-chauvinistes de plus en plus influent suite aux révoltes racistes du 11 décembre.  Bien qu'il nous soit difficile de justifier la plupart du contenu du blog de Bulatov, il est impossible d'ignorer l'influence croissante du blogueur ces derniers mois.

Commentez

Merci de... S'identifier »

Règles de modération des commentaires

  • Tous les commentaires sont modérés. N'envoyez pas plus d'une fois votre commentaire. Il pourrait être pris pour un spam par notre anti-virus.
  • Traitez les autres avec respect. Les commentaires contenant des incitations à la haine, des obscénités et des attaques nominatives contre des personnes ne seront pas approuvés.

Je m'abonne à la lettre d'information de Global Voices en Français
* = required field
Non merci, je veux accéder au site