Toutes les langues dans lesquelles nous traduisons les articles de Global Voices, pour rendre accessibles à tous les médias citoyens du monde entier

En savoir plus Lingua  »

Singapour en mal de bébés

[liens en anglais] A Singapour, le taux de fertilité a atteint son plus bas niveau historique : 1,16%. Pour augmenter la population, le gouvernement propose d'accueillir plus de travailleurs et de résidents étrangers dans la prospère ville-état. Quelles sont les réactions des blogueurs ?

Les incitations ou primes “bébé” ont besoin d’être remaniées, d’après Singapore Notes

Le compte de développement de l'enfant (CDE) est bien seulement jusqu'aux six ans de l'enfant. A partir de 7 ans, vous devez vous débrouiller seul. Laissez tomber les mathématiques – les frais universitaires pour 4 années de cours vont balayer à eux seuls la plus généreuse des enveloppes financières incitatives.

My Little Corner explique la contradiction entre accroissement de la fertilité croissante et demande de productivité accrue au bureau

Il n'y a aucun moyen d'augmenter en même temps productivité et fertilité. Ces objectifs se contredisent.

La clé pour un environnement familial sain est toujours votre famille. Est-ce facilité si les deux, mari et femme, doivent travailler tard et parfois même le week-end, coincés dans la course à une “productivité accrue” qui leur est imposée ?

Comment cette “productivité accrue” affectera-t-elle votre enfant ? Votre enfant vous considérera-t-il comme une famille puisque vous êtes perpétuellement au travail et qu'il voit les autres plus que vous ?

Gerald Giam critique les politiques d'immigration “mal gérées”du gouvernement

Les jeunes Singapouriens citent de multiples raisons pour ne pas avoir plus d'enfants : trop occupés au travail, coût de la vie trop élevé, système d’éducation trop stressant pour les enfants (et leurs parents), difficultés à trouver un logement à eux.

Beaucoup de ces raisons sont liées au surpeuplement et à la forte compétition, qui sont dans une large mesure le résultat des politiques d'immigration mal gérées du gouvernement.

De manière humoristique, groundnotes suggère l'adoption de techniques d’élevage dans les zoos

Il est temps de se tourner vers les experts. Et cela ne veut pas dire les agences matrimoniales bon marché ou les réseaux de rencontres de Singapour, gaspillage d'argent. Je veux parler des vrais experts – les zoos !

Les meilleurs zoos du monde ont de bon programmes d’élevage animal avec des rendements élevés. Les animaux exotiques ou en voie de disparition sont notoirement difficiles à élever en captivité mais, hé, s'ils sont capables d'augmenter le nombre de condors d'Amérique, il peut encore y avoir de l'espoir pour les Singapouriens.

The Lycan Times rappelle au gouvernement de baisser le coût de la vie pour augmenter le taux de fertilité

Bref, le meilleur moyen d'augmenter le taux de fertilité est de nous donner de vrais logements abordables et de diminuer le coût de la vie. Tout ceci nécessite de travailler d'arrache-pied et des politiques d'envergure qui prendront du temps pour être efficaces.

Kelvin Tan expose une proposition similaire

La population active à revenus moyens a besoin de réductions drastiques des coûts liés à la naissance et à l’éducation des enfants. Il faut que Singapour dépense beaucoup pour les frais d'accouchement, les frais de scolarité etc… Les parents avec enfants devraient recevoir des allocations hebdomadaires. En d'autres termes, avoir des enfants devrait être vraiment attractif. Une telle politique sera bien sûr coûteuse mais les bénéfices sont supérieurs au prix à payer.

My Singapore News écrit que le gouvernement devrait subventionner les besoins des enfants

Si le problème est le coût social et financier, alors le problème doit être traité au niveau national. Si les jeunes couples trouvent prohibitif d’élever des enfants, à qui la faute ?  Beaucoup de jeunes couples réfléchissent et savent combien il est coûteux d’élever des enfants ici. Pourquoi le gouvernement ne prendrait-il pas en charge l’éducation des enfants, seulement la partie financière ?

Cloudywind liste les raisons pour lesquelles les couples mariés n'ont pas d'enfants

Parce que plus de couples mariés sont découragés par l’idée de devoir faire la queue toute la nuit pour avoir une place au jardin d'enfants.

Parce que plus de couples mariés sont encore en train d’économiser pour les coûts médicaux de l'accouchement.

Parce que plus de femmes mariées veulent garder leurs promotions.

Parce que plus de femmes mariées veulent garder leur emploi.

Parce que plus de couples mariés sont pris par les heures sup pour être “moins chers, meilleurs et plus rapides”.

Parce que plus de couples non mariés ne peuvent pas trouver un appartement convenable et abordable.

Parce que plus de célibataires n'arrivent pas à trouver un(e) petit(e) ami(e) Singapourien(ne) né(e) à Singapour.

Photo sur la page twitpic de chibified

Commentez

Merci de... S'identifier »

Règles de modération des commentaires

  • Tous les commentaires sont modérés. N'envoyez pas plus d'une fois votre commentaire. Il pourrait être pris pour un spam par notre anti-virus.
  • Traitez les autres avec respect. Les commentaires contenant des incitations à la haine, des obscénités et des attaques nominatives contre des personnes ne seront pas approuvés.

Je m'abonne à la lettre d'information de Global Voices en Français
* = required field
Non merci, je veux accéder au site