Toutes les langues dans lesquelles nous traduisons les articles de Global Voices, pour rendre accessibles à tous les médias citoyens du monde entier

En savoir plus Lingua  »

Bahreïn : Des chars se dirigent vers la capitale

Ce billet fait partie de notre dossier spécial Bahreïn 2011.

Après l’attaque menée, aux premières heures de ce jeudi 17 février, par la police bahreïnienne contre les manifestants rassemblés dans la capitale Manama autour du rond-point Lulu, plusieurs témoignages (mis en ligne sur Twitter, en anglais) font état de l'avancée de chars de combat en direction de la ville.

@ahmed289 @yslaise http://plixi.com/p/77971560

Army vehicles in Riffa heading towards the Bahraini capital Manama. Image by @ahmed289.

Des chars de l'armée traversent la ville de Riffa en direction de la capitale Manama. Photo @ahmed289.

Ali Al Saeed a mis en ligne sur TwitVid une vidéo montrant aussi des chars se dirigeant vers Manama depuis la ville voisine de Riffa.

@alialsaeed http://twitvid.com/IMZKO – Des véhicules blindés se dirigent vers Manama depuis Riffa.

@ammar456 : Des chars aperçus sur l'autoroute : http://twitpic.com/40m8x8 #bahrain #feb14 #lulu

Bahrain Army Tanks on Shaikh Khalifa Highway heading towards Manama. Image by Twitter user @ammar456.

Des chars de l'armée bahreïnienne roulent sur l'autoroute Shaikh Khalifa en direction de Manama. Photo @ammar456.

Seules deux photos confirmant la présence des chars ont été mises en ligne. A Manama, la police a commencé à confisquer les téléphones portables de personnes surprises en train de s'en servir pour faire des photos. Le blogueur Redha Haji raconte son épreuve sur Twitter :

@RedhaHaji J'ai été arrêté au carrefour près de Salmaniya. Je faisais semblant de parler au téléphone tout en prenant des photos. http://yfrog.com/h77cjamj #bahrain #lulu #feb14

Police near Qufool Intersection near Salmaniya Hospital. Image by Twitter user @RedhaHaji.

Des policiers surveillent le carrefour Qufool, près de l'hôpital Salmaniya. Photo @RedhaHaji.

@RedhaHaji J'ai bloqué mon téléphone avant de le leur remettre.  J'ai attendu, assis dans la voiture. Je portais mes habits de travail. Ils m'ont laissé partir. Je tremblais trop pour taper sur le clavier. #bahrain #lulu #feb14

Commentez

Merci de... S'identifier »

Règles de modération des commentaires

  • Tous les commentaires sont modérés. N'envoyez pas plus d'une fois votre commentaire. Il pourrait être pris pour un spam par notre anti-virus.
  • Traitez les autres avec respect. Les commentaires contenant des incitations à la haine, des obscénités et des attaques nominatives contre des personnes ne seront pas approuvés.

Je m'abonne à la lettre d'information de Global Voices en Français
* = required field
Non merci, je veux accéder au site