Toutes les langues dans lesquelles nous traduisons les articles de Global Voices, pour rendre accessibles à tous les médias citoyens du monde entier

En savoir plus Lingua  »

Guinée: Le premier blogcamp à Conakry

“Les choses avancent très bien du côté de la Maison de la Presse. Le mercredi 02 février, comme prévu, c’était la première journée de l’Initiation au blogging pour l’émergence de médias citoyens en Guinée avec pour slogan : «  Bloguons Ensemble ». Les dix personnes qui forment le premier groupe étaient présentes, très curieuses et hyper motivées.”

C’est en ces termes que @guinee50 a exprimé sa joie pour le premier blogcamp de Guinée qui a eu lieu le 2 février à la Maison de la presse à Coléah, dans la proche banlieue de Conakry.

Blogcamp Conakry via Guinee50

M. Fode Sanikayi Kouyaté est l'étudiant à l'origine de cette initiative. Kouyaté avait dû fuir son pays lorsque des militaires avaient usé de violences sur une foule qui manifestait contre le pouvoir kaki le 28 septembre 2009 à Conakry. Il était au Mali où il a fait connaissance avec le blogueur et traducteur online pour GV, fondateur du blog Fakosan, Boukary Konaté. Poussé par l'amour du cyber-activisme, Fodé avait fait des tentatives pour créer une communauté de blogueurs guinéens, mais en vain.  Le 1er mars 2010, il avait exprimé sa déception sur le peu de succès que ses efforts avaient rencontré:

« On ne peut ignorer ou sous-estimer aujourd’hui, le rôle que les blogs peuvent jouer dans le développement socio-politique de notre pays… »

Il a continué ses efforts en constituant un réseau important sur son blog personnel guinee50.blogspot.com qui compte actuellement 1 160 amis et 1 159 sur Facebook.  Kouyaté est observateur de France 24 et a ouvert le blog nonloin.mondoblog.org sur une plateforme de blog imaginée par Philippe Couve, Cédric Kalonji et Ziad Maalouf de Radio France internationale.

Armé de tous ces outils pour communier avec la blogosphère, Kouyaté a participé activement à la diffusion d'informations sur la vie quotidienne guinéenne. Pendant les élections présidentielles de juin et novembre 2010, il avait élaboré un système par lequel les électeurs pouvaient poser des questions aux candidats. Il expliquait ainsi le programme, dénommé les électeurs testeurs :

« Ce sont ces milliers d’internautes guinéens qui veulent que lors de l’élection présidentielle, leur voix serve l’instauration d’une véritable démocratie dans notre pays et qui, avant tout, veulent savoir pour quel candidat voter et pourquoi. »

En Guinée, le manque d'infrastructures et l'incapacité des jeunes de s'exprimer dans une langue écrite, ralentissent le développement de la blogosphère. Les blogs actifs, sont souvent des sites plus proches des journaux online que des blogs personnels et ont été créés par des guinéens vivant à l'étranger.

A la suite de ce premier blogcamp, dix blogueurs ont été formés et ont ouvert leur blog. Voir la liste à la fin de l'interview.

Avant le début du prochain séminaire prévu le 18 février, je lui ai posé quelques questions par Internet.

Le premier blogcamp à peine terminé, vous voilà déjà entrain d'organiser le deuxième. Quelles sont vos intentions?

D’abord, je commence par dire que je suis très satisfait du résultat de ces premiers jours de l’atelier. Mes intentions se résument à de telles initiatives qui consistent à apprendre aux jeunes, l’utilité et l’utilisation des blogs pour se faire entendre en Guinée et au-delà de nos frontières.
Quelle est la situation en ce qui concerne l'accès à Internet à l'intérieur de la Guinée? Quelles difficultés rencontre-t-on dans les villes où vous avez été?

Comme je l’ai dis dans mes billets, l’accès à Internet est presque impossible dans plusieurs villes du pays à cause surtout du manque d’électricité mais ce n’est pas le seul problème. Là où il y a le courant, comme à Siguiri, c’est le fournisseur de réseau Internet qui est défaillant. Dans certaines villes par contre, la fourniture de l’électricité est soit régulière où il y a des groupes électrogènes et on peut y trouver le même débit de connexion qu'à Conakry. Tel est le cas à Dabola.

Les jeunes de Conakry sont donc favorisés par rapport à ceux de l'intérieur?

Bien sûr, les jeunes de Conakry ont plus de facilité à fréquenter un cyber que ceux de l’intérieur. Maintenant, c’est une question de moyen pouvant nous permettre d’organiser des blogcamps dans tout le pays. Et en ciblant les villes où il y a le courant et l’accès à Internet, nous pourrions lancer une blogosphère dynamique dans les quatre régions de la Guinée. Nous ne devons plus attendre.

Quels sont les problèmes que vous rencontrez dans votre cycle de formation?

La plupart des nouveaux blogueurs n'ont pas l'habitude d'utiliser l'Internet si ce n'est que pour consulter leur boite mail. Nous n'avons que cinq ordinateurs pour dix personnes et la Maison de la Presse ne pouvait pas faire plus pour ne pas priver de machines des dizaines de journalistes qui viennent ici à tour de rôle pour travailler.

Avez-vous quelque chose à ajouter pour nos lecteurs?

Pour finir, j'encourage les nouveaux blogueurs à continuer avec la même motivation et curiosité. Je leur conseille aussi d'être actifs en publiant régulièrement des billets sur tous les sujets qui les intéressent.

Aux lecteurs et à vous mêmes, je vous remercie de votre intéressement à la blogosphère guinéenne.

Voici la liste des nouveaux blogueurs:

Soyons Conscients http://guineereveil.blogspot.com
Les vœux d’un Enfant Rassembleur http://rassembleuractif.blogspot.com
Gnakry’s Spirit http://gnakryspirit.blogspot.com

Guinée Ouverte http://guineeouverte.blogspot.com
La culture de la Guinée, une nouvelle marchehttp://tameywo.blogspot.com
Les impacts de l’enclavement http://sanahka.blogspot.com
Il faut que ça change en Guinée http://dialloboulli.blogspot.com
Le rêve à moitié réalisé http://j-actifs.blogspot.com
Un Espace pour tout dire http://rienechappe.blogspot.com
Ma Guinée pleure http://boncitoyen.blogspot.com

Ils ont tous déjà publié au moins un billet.

7 commentaires

  • Nos sincères remerciements à GlobalVoicesFR pour ce billet. Voici le lien vers la suite de nos activités: http://guinee50.blogspot.com/2011/02/la-liste-des-blogueurs-de-conakry-sest.html#more

  • […] Written by Abdoulaye Bah · Translated by Rhita Boufelliga · View original post [fr] […]

  • […] Guinea: The First Blogcamp in Conakry Tweet Written by Abdoulaye Bah · Translated by Rhita Boufelliga · View original post [fr] […]

  • Très belle initiative! Notre compatriote M. Fode Sanikayi Kouyaté est à féliciter! Nous, jeunes de Guinée, devons tous contribuer au développement de notre chère Guinée dans sa misère à responsabilité collective!
    C’est toujours dans la même démarche que nous avons mis en place une plate-forme de partage de savoir et d’expérience permettant à tous les jeunes guinéens de se former d’où qu’ils se trouvent en Guinée et à l’étranger! Aujourd’hui, l’emplacement physique n’est plus une barrière à la formation. Nous suivons tous les mêmes matchs de football en direct et en même temps à travers le monde; pourquoi nous, jeunes de Guinée, ne suivrions-nous pas les mêmes cours en direct et en même temps? Par le biais des télécommunications et Nouvelles Technlogies de l’Informations, nous avons trouvé la réponse en créant un groupe facebook appelé AJIG. Nous n’avons pas tous eu la chance d’aller étudier dans de grandes universités mais avec l’AJIG, nous bénéficions de la formation et des supports de cours de ces grandes universités sans bouger de notre village ou de notre ville. Pour plus d’informations, http://www.facebook.com/home.php?sk=group_142649049139885 .

    Fraternellement,
    KABA Fodé Baba
    Jeune Guinéen patriote
    Administrateur et Fondateur du groupe Facebook AJIG
    (Association des Jeunes Internautes Guinéens pour le développement)
    Ensemble, changeons notre Guinée !
    Email:kabafb@gmail.com / Téléphone: (+224) 68334797
    Pour adhérer au groupe AJIG , cliquez sur le lien ci-dessous:
    http://www.facebook.com/home.php?sk=group_142649049139885

  • […] en 2011, Ablogui est le fruit d’une série de blogcamps organisés à l’intention des jeunes voulant embrasser le blogging. Malheureusement, le réseau avait perdu […]

  • Super, doyen merci pour cet article. Continuons le combat et vive ablogui

    PS: si tu peux faire un lien vers le site officiel d’ablogui ( http://ablogui.com) dans ton article, ce sera top merci par avance.

  • […] Une première depuis la création de l’association et le deuxième blogcamp en Guinée aprèscelui de 2011 qui a jeté les bases de la mise en place du réseau. Au début, très peu de blogueurs comprenaient le concept de […]

Ajouter un commentaire

Merci de... S'identifier »

Règles de modération des commentaires

  • Tous les commentaires sont modérés. N'envoyez pas plus d'une fois votre commentaire. Il pourrait être pris pour un spam par notre anti-virus.
  • Traitez les autres avec respect. Les commentaires contenant des incitations à la haine, des obscénités et des attaques nominatives contre des personnes ne seront pas approuvés.

Je m'abonne à la lettre d'information de Global Voices en Français
* = required field
Non merci, je veux accéder au site