Toutes les langues dans lesquelles nous traduisons les articles de Global Voices, pour rendre accessibles à tous les médias citoyens du monde entier

En savoir plus Lingua  »

Chine: la pire sécheresse depuis 60 ans

[Liens en chinois sauf mention contraire] Les principales régions agricoles de la Chine subissent leur pire sécheresse depuis 60 ans.

Selon les statistiques du gouvernement [chinois] parues le 28 janvier 2011, 7,7 millions de mu (5 160 millions de km²) de terres agricoles, 2,57 millions de personnes et 2,79 millions de têtes de bétail ont été touchés par la sécheresse. L'impact immédiat a été l'augmentation des prix des denrées alimentaires [en français]. En effet, son implication dans la sécurité alimentaire [en anglais] a poussé l'Agence Alimentaire des Nations Unies à émettre un avertissement [en anglais] en direction des marchés mondiaux des céréales.

Malgré les sérieuses implications sociales et politiques de la sécheresse, il n'y a pas eu beaucoup d'inquiétude parmi les personnes influentes sur les plateformes du web chinois. La communauté publique en ligne a été dominée par des affaires urbaines, comme Wang Xiaojian le fait remarquer sur le microblog Sina:

有乡亲上家里问我,是否能让水利部门拨款打口井灌溉农田。我说基本不可能!山东、河北、河南三省130天无有效降雨,冬春小麦基本无望。连续三年粮食欠 收,我妈让我微薄上呼吁,我说无济于事,除非田地开裂、牲畜渴死、危及到人的生命,要不然水利部门基本就不管,微薄上的精英们都在忙着打拐活动。

Certains villageois ont frappé à ma porte et m'ont demandé si je pouvais les aider à inciter le département des ressources en eau à sauver les récoltes de blé. J'ai répondu que c'était inutile. Il n'y a pas eu de pluie dans les provinces du Shandong, du Heibei et du Henan depuis 130 jours, le blé d'hiver et celui d'été ne pouvaient plus être sauvés. Ma mère m'a demandé d'inciter le public a prêter attention aux problèmes agraires car nous souffrons de très maigres récoltes depuis les trois dernières années. Je lui ai dit que la question n'attirerait pas l'attention des gens à moins que la terre ne se fissure et que la sécheresse ne mette en danger des vies humaines et du bétail. Le département de l'irrigation ne s'y intéresserait pas et les personnes influentes des microblogs sont seulement trop occupées avec la campagne anti-enlèvements.

Alors qu'un nombre de microblogueurs ont aidé à faire passer le message de Wang, en fin de compte il y a eu très peu d'écho. Sunwen Susan (孙雯-苏三) a commenté le message, faisant remarquer que les gens s'intéressent plus au marché immobilier qu'au développement agraire du pays, car le premier est plus profitable :

现在河南省的干旱还在持续,开封郊区和郑州相连的地方,那些农田都被用作开发房地产了,他们八成觉得越干越好吧~(2月6日 11:25)

La province du Henan souffre toujours de la sécheresse. Dans la zone entre Kaifeng et Chengzhou, les terres agricoles ont été transformées en terrains immobiliers. Ils (le gouvernement et les urbanistes) pensent probablement que la sécheresse est arrivée à point nommé pour servir leurs intérêts. (6 février, 11h25)

Afin d'attirer l'attention des gens sur la grave sécheresse, He Yanan a publié sur son microblog une photo montrant des enfants pauvres buvant de l'eau sale:

看看这是干旱地区孩子们喝的水…我们正在遭受60年一遇的特大旱灾,不出意外的话,这将是大多数人有生见过最旱的一年,从"点滴"做起,刻不容缓,行动吧,朋友!

Regardez l'eau que ces enfants des régions affectées par la sécheresse boivent… nous subissons à présent la pire sécheresse depuis 60 ans, de loin la pire sécheresse que la plupart d'entre nous verront dans toute leur vie. Nous devons réagir en économisant chaque goutte d'eau.

Le blogueur Zhang Teimian publie aussi sur son blog certaines photos montrant la situation dans sa province d'origine, le Shandong:

没有太多的话,我拍这些照片的时候真的是哭着拍的。。。作为一个农村出生的娃,我深切的知道,庄稼对农民意味着什么。

一直在城市里面,虽然也知道旱情挺严重的,每次打电话回家,爸爸都会叹息,说再不下雨麦子就完了。过年回到农村老家,刚看到麦田,就明白了旱灾的严重,记 得往年春节期间,虽然天气也都很冷,但是麦田里的颜色还都是深绿色的,可是今年却是一片黄绿色。并且今年大年初二就是立春的节气,按照常理,麦苗也要开始 返青了,可是今年。。

走进麦田,看着青青的麦苗,其实很多都已经直接风干了,用手一折就会断掉,近五个月没有降雨,旱情实在太严重了。。。

Je n'ai pas grand chose à dire, je pleurais en prenant ces photos… Je suis né dans un village rural et je comprends l'importance des céréales pour les paysans.

Maintenant je vis en ville mais je sais que la sécheresse est très grave. Chaque fois que j'appelle à la maison, mon père continue à me dire que le blé mourra si la pluie n'arrive pas bientôt. Mais ce ne fut pas avant de revenir pour le Nouvel An Chinois que j'ai véritablement ressenti l'impact sévère de la sécheresse. L'année dernière, bien que l'hiver eût été froid, le blé était verdâtre. Cette année, le blé était jaunâtre. Selon le calendrier lunaire, la seconde partie de la nouvelle année lunaire est le “Printemps”; normalement, le blé commence alors à pousser, mais pas cette année…

Quand on marche dans les champs, les pousses sont totalement sèches. Il n'y a pas eu de pluie depuis cinq mois… la sécheresse est dévastatrice.

Le blogueur Nanshan Daxian pense que la cause première du manque d'eau est lié à la philosophie du projet contemporain des ressources en eau et à la construction de barrages et de réservoirs:

我们竟然是走了大禹治水时已经摒弃了的办法。我们使用的是堵截的方式在治水。打开地图看一下就知道,我们早年兴修的水 库无一例外的是在河流的下游把水拦住,然后蓄水成库。当然,兴修发电用的水坝就更是这样了。把江河拦住修水坝,通过提高水位,蓄势发电。这样的治水措施, 让许多的河流干涸了。也让不怎么缺水的地方从此就没有水源。我们要敬佩中国的水利专家,依靠他们的科学思维,终于把几千年来没有治伏的水害给完全的降服 了。然而,他们也作孽呀,是他们把中国变成了世界上最大的缺水国。

Nous avons adopté la méthode que même Yu le Grand [en français] abandonna il y a des millénaires. Nous traitons à nouveau le blocage de l'eau comme la clé pour la gestion des ressources en eau. Quand on regarde la carte, on peut voir que la plupart des réservoirs sont construits sur la partie aval des fleuves, empêchant l'eau de s'écouler. La construction des barrages hydroélectriques suit le même principe : [les barrages] bloquent la rivière et élèvent le niveau de l'eau pour générer de l'électricité. Beaucoup de rivières ont été asséchées à cause de ces projets et beaucoup de régions ont perdu leurs ressources en eau. Nos respectables experts des ressources en eau ont résolu le problème des inondations avec leur mode de pensée scientifique, cependant, ils transforment aussi la Chine en un pays à court d'eau.

Le 29 janvier 2011, le Conseil d'Etat du Peuple de la République de Chine a publié un document sur la réforme des ressources en eau pour traiter le problème de l'approvisionnement en eau dans les zones rurales. C'est un bon signe que le Gouvernement Central prête maintenant attention à l'investissement inégal sur les réserves d'eau urbaines et l'irrigation rurale, mais la philosophie fondamentale de la gestion des ressources en eau est encore à revoir.

Commentez

Merci de... S'identifier »

Règles de modération des commentaires

  • Tous les commentaires sont modérés. N'envoyez pas plus d'une fois votre commentaire. Il pourrait être pris pour un spam par notre anti-virus.
  • Traitez les autres avec respect. Les commentaires contenant des incitations à la haine, des obscénités et des attaques nominatives contre des personnes ne seront pas approuvés.

Je m'abonne à la lettre d'information de Global Voices en Français
* = required field
Non merci, je veux accéder au site