Toutes les langues dans lesquelles nous traduisons les articles de Global Voices, pour rendre accessibles à tous les médias citoyens du monde entier

En savoir plus Lingua  »

Libye : des témoignages en vidéos de la répression

Ce billet fait partie du dossier de Global Voices sur le soulèvement en Libye 2011.

Avertissement : les vidéos ci-dessous contiennent des images extrêmement dures et non sourcées, elles ont été publiées sur les réseaux sociaux ou Youtube avec des informations très fragmentaires et non vérifiées, compte-tenu des restrictions de communication et de la situation en Libye

Alors que la situation sur place reste extrêmement dangereuse et incertaine, avec un accès à internet erratique, des personnes se trouvant en Libye ont commencé à diffuser clandestinement, à destination du monde extérieur, des vidéos et des photos du soulèvement de la population contre  Mouammar Kadhafi. Voici quelques-unes d'entre elles, prises lors des manifestations qui se sont déroulées entre le vendredi 18 et le lundi 21 février 2011.

Man spitting on image of Muammar Al Gaddafi. Image posted by @abanidrees.

Un homme crache sur une photo de Mouammar Kadhafi. Photo @abanidrees.

Dans cette vidéo mise en ligne sur YouTube TUNISIEINFOS [en arabe], des gens brandissent des armes qu'ils expliquent avoir confisquées à des mercenaires étrangers. Il est précisé sur l'écran que la vidéo a été tournée à Benghazi :

Mise en ligne sur YouTube par zak198466sjune, la vidéo suivante est intitulée “ Avec vous au marché du vendredi de Benghazi et de Tripoli ” :

Yarajawi commente la vidéo ci-dessus de la manière suivante :

Psalmodie = Benghazi pleure des larmes de sang ; où sont les hommes de Souq Aljum3a [il semble qu'il fasse allusion à un quartier de Tripoli connu pour ses habitants durs à cuire]

Ce chant vise à  encourager encore plus de gens à rejoindre les manifestants. Que Dieu veille sur Tripoli cette nuit ; c'est leur dernier bastion et ils déchaînent leurs forces infernales sur tous ceux descendus dans la rue.

L'utilisateur de Twitter @amtphoto a mis en ligne une photo de graffiti prise à Tripoli. Leur traduction donne :  “ La Libye est libre, le responsable des massacres est parti ”.

Anti-Gaddafi graffiti posted by @amtphoto.

Des graffiti anti-Kadhafi sur un mur de Tripoli. Photo de @amtphoto.

Attention : Ce lien mène à une photo crue et pouvant choquer d'un jeune manifestant abattu, selon des témoins, par un tireur embusqué.

Cette vidéo, très sombre, a été mise en ligne sur YouTube par Libyanym, est intitulée “ Tripoli, Sooq Al Jum3a, Libye, 20 février 2011 ” :

“ Shahat (Cyrène) libérée de Kadhafi – 20-2-2011 ” est une vidéo mise en ligne par sdontknow79 sur YouTube. Elle montre des manifestants visiblement heureux à Shahat, une ville libyenne située à 1200 km à l'est de Tripoli :

http://www.youtube.com/watch?v=c1YqgziOaDA

Ce même utilisateur de YouTube, sdontknow79, met en ligne une autre vidéo montrant une scène de manifestation nocturne à Tripoli :

http://www.youtube.com/watch?v=9FXFRFQitWI

Enfin, une troisième vidéo de sdontknow79 s'intitule “ Tir d'un tireur embusqué à Tripoli, 20-2-2011 ” :

http://www.youtube.com/watch?v=hUzQHdbnCWU

Selon le blog Arab Revolution [en anglais], cette vidéo mise en ligne par abo874 sur YouTube montrent une manifestation ayant eu lieu à Misurata, à 200 km à l'est de Tripoli :

http://www.youtube.com/watch?v=yFL2yALsTxc

Intitulée “ Libye : manifestation pour la démocratie dans la capitale Tripoli le 20 février ”, cette vidéo a été mis en ligne, toujours sur YouTube, par xgotfiveonitx:

Attention : Cette vidéo est extrêmement choquante. Mise en ligne par qwe23ir, elle montre des corps brûlés qui seraient, selon des témoignages recueillis sur Twitter [en anglais], ceux de soldats libyens [en anglais] mis à morts après avoir refusé de tuer des manifestants. La vidéo est titrée “ Les martyres du bataillon de Benghazi ” :

Commentez

Merci de... S'identifier »

Règles de modération des commentaires

  • Tous les commentaires sont modérés. N'envoyez pas plus d'une fois votre commentaire. Il pourrait être pris pour un spam par notre anti-virus.
  • Traitez les autres avec respect. Les commentaires contenant des incitations à la haine, des obscénités et des attaques nominatives contre des personnes ne seront pas approuvés.

Je m'abonne à la lettre d'information de Global Voices en Français
* = required field
Non merci, je veux accéder au site